David Beckham, Spice Blues

Publié le 23 avril 2021 - Richard Coudrais

Durant ses 115 sélections en équipe d’Angleterre, David Beckham a rencontré l’équipe de France en cinq occasions entre 1997 et 2008. Pour un bilan mitigé malgré de très grandes prestations.

David Beckham est le cinquième joueur de l’histoire de l’équipe d’Angleterre à avoir dépassé les cent sélections (ils sont aujourd’hui neuf). En 115 apparitions officielles, il a croisé cinq fois l’équipe de France mais ne lui a inscrit aucun but. On se souvient surtout du penalty qu’il avait manqué lors de l’Euro 2004, ou plutôt du magnifique arrêt de Fabien Barthez.

JPEG - 51.7 ko

Le Spice Boy a pourtant souvent très bien joué contre l’équipe de France. Très combatif, il provoquait le danger grâce à une incroyable qualité de centre dans le jeu, sur les coups francs ou les corners. Il ne rechignait pas au travail défensif et on l’a souvent vu tacler et annihiler des attaques bleues. S’il ne l’a battu qu’une fois en cinq rencontres, l’équipe de France représente toutefois un moment fort de sa carrière puisque c’est contre les Bleus qu’il a honoré sa centième sélection.

Montpellier, 7 juin 1997
C’est à l’occasion de sa neuvième sélection que David Beckham rencontre l’équipe de France. A 22 ans, le jeune ailier de Manchester United est déjà une star - on lui connait déjà une relation avec une chanteuse à la mode. Il est titularisé par Glenn Hoddle le 7 juin 1997 à Montpellier à l’occasion du tournoi de France contre l’équipe du même nom. A la fin du premier quart d’heure, il prend un curieux carton jaune alors qu’il sort du terrain soutenu par ses soigneurs, suite à un tacle rugueux de Patrick Vieira. En seconde période, parti à la limite du hors-jeu, il a la possibilité d’ouvrir le score mais voit son tir stoppé par Fabien Barthez. Il sortira au début du dernier quart d’heure, remplacé par Robert Lee. L’Angleterre s’imposera finalement 1-0 grâce à un but d’Alan Shearer en fin de rencontre.


 

Wembley, 10 février 1999
David Beckham retrouve l’équipe de France moins de deux ans plus tard, le 10 février 1999. Les Bleus sont alors champions du monde en titre alors que le jeune mancunien est depuis de nombreuses rencontres la cible des sifflets du public anglais, qui l’estime responsable de l’élimination du onze de Glenn Hoddle de la Coupe du monde 1998, après un carton rouge reçu en huitième de finale face à l’Argentine. Cette rencontre à Wembley, huit mois après le mondial français, aurait été l’occasion d’un rachat éclatant, mais ce soir-là, la France est trop forte. Elle s’impose 2-0 (doublé d’Anelka).

Saint-Denis, 2 septembre 2000
En bon people qui se respecte, David Beckham répond présent les soirs d’hommages et de récompenses. En ce 2 septembre 2000, le football français honore trois joueurs emblématiques qui ont choisi ce France-Angleterre comme dernière sélection : Didier Deschamps, Laurent Blanc et Bernard Lama (ce dernier n’ayant d’ailleurs rien demandé). Deux mois après l’Euro néerlando-belge remporté par la France et que l’Angleterre a quelque peu raté, les deux sélections se tiennent en échec (1-1) sur la pelouse de Saint-Denis.


(Le titre de la vidéo mentionne 1999 mais il s’agit bien du France-Angleterre de septembre 2000)
 

Lisbonne, 13 juin 2004
David Beckham est le capitaine de l’équipe d’Angleterre opposée à la France pour son premier match de l’Euro 2004 au Portugal. Son équipe bouscule les tenants du titre. A la 38e minute, Beckham envoie du côté droit un coup franc qui trouve la tête de Lampard dans la surface de réparation et qui trompe Fabien Barthez. A l’entrée des vingt dernières minutes, Beckham a la possibilité de valider définitivement la victoire anglaise sur un penalty, mais son tir est repoussé d’une main ferme par Fabien Barthez. Les Anglais maîtrisent la situation jusqu’au temps additionnel où Zinédine Zidane, coéquipier de Beckham au Real Madrid trouve le temps d’inscrire deux buts proprement miraculeux. Durant cet Euro portugais, David Beckham sera particulièrement malheureux à onze mètres. En quart de finale contre le Portugal, il enverra son tir au but dans les tribunes après avoir perdu l’équilibre au moment de frapper.


 

Saint-Denis, 26 mars 2008
David Beckham aurait dû honorer sa centième sélection à l’occasion d’un match amical contre la Suisse à Wembley le 6 février 2008. Mais contre toute attente, le Spice Boy avait été écarté par le sélectionneur Fabio Capello, qui le jugeait en méforme puisque son dernier match aux Los Angeles Galaxy remontait à novembre 2007. C’est finalement au Stade de France que David Beckham joue son centième match sous le maillot anglais face à l’équipe de France de Raymond Domenech. Celle-ci prépare alors l’Euro 2008, une épreuve dont les Anglais seront les grands absents, étant passés à côté de leurs éliminatoires en dépit d’un effectif d’une rare qualité. La France s’impose 1-0 grâce à un penalty de Ribéry transformé à la demi-heure de jeu. A la 64e minute, David Beckham sort sous les ovations du public. Il est remplacé par son successeur annoncé, David Bentley. Il disputera encore quinze rencontres sous le maillot anglais.

JPEG - 64.2 ko

Cinq matchs, zéro but (et un pénalty manqué)

David Beckham a rencontré cinq fois l’équipe de France, trois fois dans l’hexagone, une fois en Angleterre et une fois au Portugal, cette dernière pour le seul match comptant pour une compétition. Il a remporté une victoire puis a concédé un match nul et trois défaites. Il n’a inscrit aucun but, mais on peut compter une passe décisive.

Sel.GenreDateLieuéquipeScore
9 Amical 07/06/1997 Montpellier Angleterre 0-1
21 Amical 10/02/1999 Londres Angleterre 2-0
35 Amical 02/09/2000 Saint-Denis Angleterre 1-1
69 EuroT1 13/06/2004 Lisbonne* Angleterre 2-1
100 Amical 26/03/2008 Saint-Denis Angleterre 1-0
Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

En savoir plus

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité