17 août 2005 : le premier France-Côte d’Ivoire

Publié le 24 mars 2022 - Richard Coudrais - 2

La première confrontation entre l’équipe de France A et la Côte d’Ivoire a eu lieu le 17 août 2005 à Montpellier. Mais l’événement du match ne fut pas seulement le caractère inédit de l’adversaire...

C’est l’Argentine qui était prévue comme adversaire du match de rentrée de l’été 2005 pour les Tricolores de Raymond Domenech. Mais la sélection albiceleste a préféré se rendre à Budapest [1]. La FFF s’est tournée vers le Sénégal, qui avait accepté l’idée d’une revanche avant de se rétracter, préférant se rendre à Londres pour une rencontre face au Ghana. C’est finalement la Côte d’Ivoire qui est opposée à l’équipe de France le 18 août à Montpellier.

Le retour du Z

Cela reste un adversaire de premier choix. On observe depuis peu une montée en puissance de la sélection ivoirienne autour de l’emblématique attaquant Didier Drogba et d’une poignée de joueurs issus de l’académie de l’ASEC Abidjan, montée en 1992 par l’ancien international français Jean-Marc Guillou. Les Éléphants sont conduits depuis mars 2004 par un autre ancien international français, Henri Michel, qui fut également sélectionneur de l’équipe de France. Les Ivoiriens sont en course pour se qualifier à leur première Coupe du monde. Un match décisif contre le Cameroun les attend à Yaoundé le 8 octobre.

C’est la première fois que l’équipe de France A est opposée à la Côte d’Ivoire. Cela aurait pu constituer en soi un événement, mais un autre allait prendre le dessus. Quelques jours avant l’annonce de la liste des joueurs convoqués, un petit coup de tonnerre ébranle de football français : Zinédine Zidane, qui avait quitté l’équipe de France après l’Euro 2004, a annoncé son retour. Le double buteur du 12 juillet 1998 ne revient pas seul : il réussit à convaincre Lilian Thuram et Claude Makelele de l’accompagner.

Quand on rappelle les vétérans, c’est que quelque chose ne tourne pas rond. Depuis que Raymond Domenech a pris en main l’équipe de France (France-Bosnie en août 2004), son bilan ne soulève pas vraiment l’enthousiasme : son équipe a joué dix rencontres et si elle n’en a perdu aucune, elle a cumulé les matchs nuls et remporté trois victoires contre… les Iles Féroé, Chypre et la Hongrie. En outre, sur le plan du jeu, l’équipe n’a rien montré de convaincant, à tel point qu’on s’interroge en haut lieu sur ses chances de participation à la Coupe du monde 2006. La France est troisième de son groupe derrière l’Irlande et la Suisse alors qu’elle doit se déplacer à Dublin et à Berne.

Les Éléphants de la Ligue 1

C’est le stade de la Mosson, à Montpellier, qui sert de théâtre à l’événement. C’est la quatrième fois que l’antre du MHFC accueille les Bleus. 31.457 spectateurs garnissent les tribunes. L’arbitre est l’Italien Paolo Bertini. Les joueurs portent un brassard noir en hommage aux victimes du crash aérien de Maracaibo (Venezuela) où ont péri 160 passagers, pour la plupart Martiniquais.

La composition de l’équipe de France est articulée autour des trois auto-sélectionnés : Lilian Thuram est en défense centrale aux côtés Jean-Alain Boumsong tandis que les ailes sont occupées par William Gallas et Willy Sagnol. Au milieu, Claude Makelele aurait dû être associé à Patrick Vieira, mais celui-ci, blessé, a dû lasser sa place à Vikash Dhorasoo. Zinédine Zidane se place en meneur de jeu axial, brassard au bras, derrière un trio d’attaque composé de Florent Malouda, Thierry Henry et Sylvain Wiltord. Les buts sont gardés par Grégory Coupet.

Si le onze de départ des Tricolores compte quatre joueurs de Ligue 1, celui de la Côte d’Ivoire en dénombre deux de plus : Arthur Boka (Strasbourg), Didier Zokora (Saint-Etienne), Gilles Yapi-Yapo (Nantes), Siaka Tiéné (Saint-Etienne), Bonaventure Kalou (PSG) et Aruna Dindane (Lens) auxquels on peut ajouter le capitaine Cyril Domoraud (34 ans) qui évolue en Ligue 2 à Créteil après avoir fait les beaux jours de Bordeaux, Marseille, Bastia et Monaco. Trois remplaçants qui entreront en jeu complètent le tableau : N’Dri Romaric (Le Mans), Bakari Koné (Nice) et l’ancien espoir tricolore Emerse Faé (Nantes).

Un but pour nos vingt-huit ans

Le début de match est une affaire de seigneurs. D’un côté Zidane, de l’autre Didier Drogba. Le premier tente dès les premières minutes de transformer un coup franc excentré sur la droite. Le second reprend en pleine course une transversale de Kalou à la manière d’un van Basten, mais Coupet repousse des deux poings. Puis Zidane se crée une nouvelle occasion en envoyant du plat du pied un ballon juste au-dessus de la cage ivoirienne.

Après vingt minutes de jeu, Lilian Thuram ressent une douleur et doit sortir. Son retour aura été bref. Il est remplacé par Sébastien Squillaci.

On approche de la demi-heure de jeu quand l’équipe de France hérite d’un corner. Wiltord le tire. Gallas surgit au premier poteau et reprend de la tête un ballon qui surprend Jean-Jacques Tizié. Le défenseur de Chelsea inscrit son premier but en Bleu, un beau cadeau d’anniversaire le jour de ses vingt-huit ans. Il adresse au sélectionneur un pouce levé que ce dernier lui rend. Les deux hommes avaient discuté de ce type d’action et le plan a parfaitement fonctionné.

La France mène d’un but à la pause. Henri Michel procède alors à trois changements, en faisant entrer Eboué, Romaric et Fae. Les Ivoiriens tentent d’égaliser dès la reprise. Didier Drogba manque de peu de convertir de la tête un centre de Boka. Un peu plus tard, l’ancien attaquant de Guingamp et de Marseille tente un coup franc que Grégory Coupet, bien placé, parvient à arrêter.

Sa Majesté Zidane

C’est juste après l’heure de jeu que survient l’événement tant attendu. Un nouveau corner est tiré par Sylvain Wiltord. Jean-Jacques Tizié tente de repousser mais apprécie mal la trajectoire. Derrière lui, Zinédine Zidane est à l’affût pour reprendre du pied gauche et inscrire le but qui sacre son retour. « Sa Majesté Zidane » s’exclame le commentateur Thierry Gilardi.

Trois minutes plus tard, Thierry Henry est lancé à la limite du hors-jeu par une merveille de passe de Vikash Dhorasoo. L’attaquant d’Arsenal entre dans la surface, résiste à Domoraud, élimine le gardien d’un crochet court puis rétablit in extremis la course du ballon pour le glisser dans la cage. Comme Gallas, Henry fête ce jour-là ses vingt-huit ans et marque un but pour fêter ça.

Le score est sévère pour les Ivoiriens qui ont traité d’égal à égal avec leurs hôtes. La dernière demi-heure sera nettement à leur avantage. Le capitaine Domoraud voit sa reprise de la tête passer juste au-dessus alors que Coupet a déserté sa cage. Plus tard, c’est Yapi-Yapo qui tente un tir lointain qui oblige Coupet à se détendre pour détourner en corner. En toute fin de match, Bakari Koné hérite d’un ballon dans la surface mais sa frappe trop puissante passe à côté du cadre. Dans les arrêts de jeu, Aruna Dindane tente un exploit personnel mais son tir est repoussé par Coupet.

La rencontre se termine sur le score de 3-0, une marque qui rappelle de bons souvenirs aux supporters français et à Zinédine Zidane, qui n’a pas manqué son retour. Un nouveau défi s’offre à lui et aux Tricolores : se qualifier pour la Coupe du monde 2006. Même chose d’ailleurs pour les Ivoiriens.


 

Montpellier, stade de la Mosson, le 17 août 2005
France bat Côte d’Ivoire 3-0
Buts : Gallas (27’), Zidane (62’) et Henry (65’) pour la France.
Avertissements : Makélélé pour la France, Zoro pour la Côte d’Ivoire.
France : Coupet – Sagnol, Thuram (Squillaci, 23’), Boumsong, Gallas – Makélélé (Diarra, 88’), Dhorasoo – Wiltord (Trézéguet, 79’), Zidane (cap.), Malouda (Rothen, 72’) – Henry (Cissé, 72’). Sélectionneur : Raymond Domenech.
Côte d’Ivoire : Tizié – Zoro (Eboué, 46’), Domoraud (cap.), K.Touré, Boka – Zokora (Demel, 70’), Yapi-Yapo, Tiéné (Romaric, 46’), Kalou (Faé, 46’) – Drogba (Koné, 78’), Dindane. Sélectionneur : Henri Michel.
Arbitre : Paolo Bertini (Italie)
31.457 spectateurs
NumTitulairesÂgePosteSel./totalClub
23 Grégory Coupet 32 ans Gardien 13/34 Olympique Lyonnais
5 William Gallas 28 ans Défenseur 31/84 Chelsea (Angleterre)
15 Lilian Thuram 33 ans Défenseur 104/142 Juventus (Italie)
2 Jean-Alain Boumsong 25 ans Défenseur 12/27 Newcastle (Angleterre)
19 Willy Sagnol 28 ans Défenseur 30/58 Bayern Munich (Allemagne)
6 Claude Makélélé 32 ans Milieu de terrain 36/71 Chelsea (Angleterre)
8 Vikash Dhorasoo 31 ans Milieu de terrain 8/18 Paris Saint-Germain
10 Zinédine Zidane (cap) 33 ans Milieu de terrain 94/108 Real Madrid (Espagne)
7 Florent Malouda 25 ans Attaquant 4/80 Olympique Lyonnais
11 Sylvain Wiltord 31 ans Attaquant 71/92 Olympique Lyonnais
12 Thierry Henry 28 ans Attaquant 71/123 Arsenal (Angleterre)
Remplaçants
17 Sébastien Squillaci 25 ans Défenseur 9/21 AS Monaco
14 Jérôme Rothen 27 ans Attaquant 9/13 Paris Saint-Germain
18 Alou Diarra 24 ans Milieu de terrain 4/44 RC Lens
20 David Trezeguet 27 ans Attaquant 59/71 Juventus (Italie)
9 Djibril Cissé 24 ans Attaquant 21/41 Liverpool (Angleterre)

Ne sont pas entrés en jeu : Gaël Givet (défenseur, Monaco), Patrick Vieira (milieu de terrain, Juventus), Mickaël Landreau (gardien de but, Nantes).

pour finir...

Sources : Les sites Sélection A, RSSSF, L’Equipe, So Foot, Wikipédia et FFF.

[1Le match Hongrie-Argentine du 17 août 2005 fut la première sélection d’un certain Lionel Messi, entré en jeu en deuxième période pour être expulsé au bout de deux minutes

Vos commentaires

  • Le 29 mars à 01:07, par Nhi Tran Quang En réponse à : 17 août 2005 : le premier France-Côte d’Ivoire

    Le Bleu du match : Zizou
    1 an après sa retraite internationale, tout le monde était curieux de voir comment aller se passer le retour de zizou. Si à la 8mn, Zizou gache un coup de franc à proximité du rectangle, à la 19mn, il n’est pas loin d’ouvrir le score avec un interieur du pied qui frôle la lucarne après un centre de Malouda. A part ça, zizou organise & oriente le jeu durant la 1er mi-temps en montrant qu’il n’a rien perdu de son talent durant son année de retraite. En 2ème mi-temps, Zizou ne baisse de niveau en se montrant dangereux comme à la 52mn, zizou trouve en profondeur henry qui tire sur le poteau mais ce dernier était hors jeu de quelques cm. A la 59mn, Zizou lance en profondeur Wiltord sur le coté qui centre en l’air que ne reprendre en pivot Malouda. 2mn plus tard, sur un corner de Wiltord & après une sortie ratée de Tizié, zizou marque en volée du gauche pour ponctuer son retour en équipe de France & une prestation de bon niveau où il aura tout réussi tout ce qu’il a entrepris. Après ce but et surtout le 3eme but marqué par Henry, Zizou se contentera de gérer le match grâce à sa conservation de balle.

  • Le 29 mars à 01:34, par Nhi Tran Quang En réponse à : 17 août 2005 : le premier France-Côte d’Ivoire

    L’adversaire à surveiller : Didier Drogba
    Attaquant vedette de Chelsea, capitaine & star des éléphants. Durant le match, il aura été à la hauteur de sa réputation en se montrant dangereux & précieux dans le jeu pour ses coéquipiers. A la 7ème mn lancé en profondeur par Dindane, il faut l’intervention de Thuram pour éviter qu’il parte au but. A la 16ème mn, près du rectangle, il faut l’intervention de Boumsong pour contrer son tir. A la 18mn, sur une transversale de Kalou, Drogba tente une volée à la van basten, auquel Coupet doit s’employer pour empêcher le but. A la 24ème aux abords du rectangle, dos au but & en duel avec Squillaci, il faut l’intervention de Sagnol pour écarter le danger. A la 39ème, coup franc qui peut être tiré directement par Drogba, ce dernier préfére décaler dans l’axe pour que Boka puisse tirer mais le tir est contré par Boumsong. En 2ème mi-temps, à la 50mn au point de penalty, suite à un centre de Boka, en duel avec Boumsong Drogba manque le but de l’égalisation en cadrant sa tête au dessus de quelques cm du but de Coupet. A la 54mn, Drogba tire un coup franc direct au but que Coupet capte sans soucis. Après ce temps fort ivoirien où Drogba aurait pu égaliser, son équipe est sanctionnée par des buts marqués par Zidane & Henry. A la 77ème mn, il se fait remplacer par Baky Koné sous les applaudissements du stade ce qui montre que malgré que Drogba n’ait pas marqué, il a livré une bonne prestation.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.