Jean-Pierre Adams, une histoire triste

Publié le 6 septembre 2021 - Richard Coudrais

Jean-Pierre Adams est décédé le 6 septembre 2021. Ancien tricolore entre 1972 et 1976, il a longtemps été le coéquipier préféré de Marius Trésor au sein de la « Garde Noire », une défense centrale sénégalo-guadeloupéenne chère à Stefan Kovacs. Sa carrière à précédé un destin tragique.

JPEG - 68.4 ko
Mise à jour d’un article initialement paru en avril 2021.

Jean-Pierre Adams, c’est l’histoire d’une ascension extraordinaire passée en très peu de temps du football amateur à l’équipe de France. Avant cela, il y a l’histoire triste d’un gamin déraciné, natif du Sénégal et adopté en France. Après, c’est un destin terrible, un accident hospitalier qui le plonge dans le coma pour le reste de son existence.

Jean-Pierre Adams a connu sa première sélection en juin 1972 avec Georges Boulogne qui l’avait emmené au Brésil pour la Coupe de l’Indépendance. A l’occasion de ce tournoi de bric et broc, l’équipe de France avait rencontré une sélection des meilleurs joueurs du continent africain et le natif de Dakar avait remplacé Marius Trésor à la 78’ minute.

La Garde Noire

Jean-Pierre Adams sera ensuite titularisé 21 fois en équipe de France. Stefan Kovacs l’a notamment associé en 19 occasions à Marius Trésor en défense centrale, constituant ce qu’il aimait appeler sa « Garde Noire ».

Originaire du Sénégal où il est né le 10 mars 1948, Jean-Pierre Adams est arrivé en France à l’âge de huit ans. Adopté dans une famille d’accueil à Montargis, il manifestera très vite d’intéressantes aptitudes au football et s’imposera à la pointe de l’attaque de l’équipe amateur de Fontainebleau. Kader Firoud le fait alors venir au Nîmes Olympique en 1970, où il en fait d’abord un milieu de terrain puis un défenseur central.

Jean-Pierre Adams entame ainsi à 23 ans une carrière professionnelle qui très vite le portera vers l’équipe de France. Il devient l’un des meilleurs défenseurs du championnat. Après trois ans à Nîmes, il jouera à l’OGC Nice puis au Paris Saint-Germain. Il s’impose également dans la défense centrale des Tricolores, dans une période malheureusement peu propice aux rêves de Coupe du monde. L’équipe de France traverse une passe délicate et manque notamment la qualification pour la Weltmeisterschaft 1974.

Lorsque Michel Hidalgo est appelé à la tête de l’équipe de France, il fait appel à Jean-Pierre Adams à l’occasion d’un Danemark-France (1-1) au début de la saison 1976/77. Le joueur du PSG ne convainc pas le nouveau sélectionneur. Il ne sera plus jamais rappelé chez les Bleus. Sa carrière en sélection a été courte (quatre ans) mais dense (22 sélections).

L’accident

Après ses années parisiennes, Jean-Pierre Adams poursuit sa carrière à Mulhouse, en deuxième division, mais de multiples blessures lui font comprendre qu’il est temps de quitter le foot professionnel. On le retrouve à Châlon, en troisième division, où il n’est toujours pas épargné par les blessures. Blessé au genou, il doit subir une opération pour une rupture des ligaments.

Il se rend à l’hôpital Edouard-Herriot de Lyon le mercredi 17 mars 1982. L’anesthésie se passe mal. Une succession d’erreurs provoque un bronchospasme. Son cerveau privé d’oxygène l’entraîne dans un état végétatif irréversible.

Depuis cette date, Jean-Pierre Adams est dans un coma profond. Il passe un an dans un centre de rééducation, puis est pris en charge par son épouse à son domicile, près de Nîmes. Une pièce lui a été aménagée. Il vit dans un état végétatif sans assistance respiratoire.

Ses yeux restent ouverts, mais il ne voit pas. Il ne parle pas. Il tousse, il sent, il semble entendre puisque sa femme constate qu’il sursaute au moindre bruit. Il respire normalement. Il avale sans difficulté des aliments mixés. Il se déplace un peu.

Son épouse Bernadette est constamment à ses côtés. Elle veille sur son mari mais n’a jamais vraiment réussi à évacuer sa colère vis-à-vis du corps médical qui s’est montré négligent, mais aussi envers le monde du foot, dont elle aurait aimé plus de soutien.

Le 6 septembre 2021, on apprend le décès de Jean-Pierre Adams à l’âge de 73 ans. Il aura passé plus de la moitié de sa vie dans le coma.

Les 22 sélections de Jean-Pierre Adams

Jean-Pierre Adams a disputé 22 rencontres officielles avec l’équipe de France, pour un temps de jeu de 1876 minutes. Il a connu 9 victoires, 6 matchs nuls et 7 défaites. Il n’a inscrit aucun but.

NumGenreDateLieuAdversaireScoreTps Jeu
. France B 09/04/1972 Tunis Tunisie 1-2 90
1 Amical 15/06/1972 Maceio* Afrique 2-0 12
2 Amical 18/06/1972 Salvador de Bahia* Colombie 3-2 90
3 Amical 25/06/1972 Salvador de Bahia* Argentine 0-0 90
4 Amical 02/09/1972 Athènes Grèce 3-1 90
5 qCM 13/10/1972 Paris (Parc) URSS 1-0 90
6 qCM 15/11/1972 Dublin Rep.d’Irlande 1-2 90
7 Amical 03/03/1973 Paris (Parc) Portugal 1-2 90
8 qCM 19/05/1973 Paris (Parc) Rep.d’Irlande 1-1 90
9 Amical 08/09/1973 Paris (Parc) Grèce 3-1 90
10 Amical 13/10/1973 Gelsenkirchen Allemagne 1-2 90
11 Amical 21/11/1973 Paris (Parc) Danemark 3-0 90
. Préparation 19/03/1974 Lille RSC Anderlecht 0-2 90
12 Amical 23/03/1974 Paris (Parc) Roumanie 1-0 90
. Match UNFP 23/04/1974 Paris (Parc) Ajax Amsterdam 1-0 90
13 Amical 27/04/1974 Prague Tchécoslovaquie 3-3 64*
14 Amical 18/05/1974 Paris (Parc) Argentine 0-1 90
. Match UNFP 20/08/1974 Paris (Parc) FC Cologne 0-0 90
15 Amical 07/09/1974 Wroclaw Pologne 2-0 90
16 qEuro 12/10/1974 Bruxelles Belgique 1-2 90
17 qEuro 16/11/1974 Paris (Parc) RDA 2-2 90
18 Amical 26/04/1975 Colombes Portugal 0-2 90
. Préparation 21/05/1975 Rouen Queen’s Park Rangers 3-0 90
19 qEuro 25/05/1975 Reykjavik Islande 0-0 90
. Match UNFP 19/08/1975 Paris (Parc) Real Madrid 3-1 90
20 qEuro 03/09/1975 Nantes Islande 3-0 90
. Préparation 08/10/1975 Strasbourg Real Madrid 0-0 90
21 qEuro 12/10/1975 Leipzig RDA 1-2 90
22 Amical 01/09/1976 Copenhague Danemark 1-1 90
pour finir...

Sources : FFF, selectiona.free.fr

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

En savoir plus

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité