Les Bleus qui ont porté le plus et le moins de maillots différents

Publié le 29 mai 2021 - Matthieu Delahais

97 maillots ont été portés par les 914 joueurs de l’équipe de France depuis 1904. L’occasion de chercher ceux qui ont porté le plus de modèles différents, et à l’inverse ceux qui ont joué le plus de match avec le même. Il y a des surprises…

Une sélection, deux maillots : Marcel Dangles

L’histoire n’a pas retenu le nom de Marcel Dangles. Si cet attaquant a eu la malchance de perdre les deux finales de France qu’il a jouées (en 1923 et 1924), il détient un record qui ne sera sans doute jamais battu. Il ne compte qu’une sélection en équipe de France, mais a porté deux maillots bleus différents. Lors du France-Angleterre du 10 mai 1923 (défaite 1-4), les Français ont changé de tenue à la pause. Alors qu’ils évoluaient avec l’habituel maillot bleu orné du coq qu’ils utilisaient depuis 1921, ils ont joué la deuxième mi-temps avec un maillot toujours bleu mais avec une large boutonnière et des tours de poignets blancs.



France-Angleterre 1923. On voit bien sur ces deux images que le maillot des Français est différent (au niveau du col).


Une carrière, un maillot : Jean Ducret

Intéressons-nous maintenant aux joueurs qui n’ont connu qu’un seul maillot au cours de leur carrière. Ils sont 346 dans ce cas (sans compter les gardiens), dont 219 joueurs à n’avoir connu qu’une seule cape. Il reste donc 127 joueurs qui joué plusieurs fois et n’ont connu qu’un seul maillot. C’est Jean Ducret (1910-1914) qui arrive en tête de cette liste avec 20 sélections. Ses trois poursuivants les plus proches ont tous défendu les couleurs nationales à la même époque. Il s’agit de Gaston Barreau (12 matches, 1911-1914), Eugène Maës (11 sélections, 1911-1913) et Jean Rigal (11 capes, 1909-1912). Tous ces joueurs ont joué pendant les années CFI et porté le premier maillot rayé de l’histoire de l’équipe de France : une tenue blanche à fines rayures bleues et large boutonnière rouge.

JPEG - 76.5 ko
France-Belgique du 16 février 1913.


Depuis le début du nouveau millénaire, seuls Ousmane Dabo (3 capes en 2003), Bernard Mendy (3 sélections en 2004) et Camel Mériem (3 matches joués en 2004 et 2005) ont fait toute leur carrière internationale avec une seule et même tenue. En remontant quelques années plus tôt, on notera les 8 matches en Bleu du champion du monde Bernard Diomède avec le même maillot.

Record de matchs avec le même maillot : Robert Jonquet

Voilà un autre record qui ne sera sans doute jamais battu, ni même approché. Robert Jonquet a joué 39 de ses sélections avec le même maillot (entre 1951 et 1960). Il faut reconnaître qu’à cette époque, les tenues n’étaient pas renouvelées aussi souvent que de nos jours. Le maillot en question (bleu, avec col rabat à boutons, coq avec cartouche) a été utilisé 66 fois entre 1951 et 1962. Il n’est donc pas surprenant que Roger Marche (35 matchs avec le même maillot entre 1952 et 1959), Jean Vincent (35 de 1953 à 1961), Jean Jacques Marcel (33 entre 1953 et 1961) et Raymond Kopa (32 entre 1952 et 1962) soient ses poursuivants les plus proches.

Embed from Getty Images
Brésil-France du 24 juin 1958.


Ce sont des joueurs des années 1930 qui complètent ce classement avec un maillot quasiment identique (teinte bleue plus claire, absence du cartouche sous le coq) et utilisé à 78 reprises entre 1932 et 1951. Il s’agit d’Etienne Mattler (33 matchs entre 1933 et 1939) et Alfred Aston (30 entre 1934 et 1946).

Sur les vingt dernières années, seul trois joueurs ont réussi à porter le même maillot 20 fois ou plus. Il s’agit d’Olivier Giroud (21) et Antoine Griezmann (20) entre mars 2016 et novembre 2017 avec la tenue qui les a vu échouer en finale du championnat d’Europe 2016 et de William Gallas (20) entre février 2004 et octobre 2005 avec une énième version d’un maillot bleu à bande rouge qui commençait à perdre son rôle de porte-bonheur.

Dans les années 1990, Lilian Thuram (février 1996-novembre 1997) et Didier Deschamps (mars 1992-novembre 1993) ont joué 15 fois avec le même maillot. Le record d’utilisation d’un même maillot pour un même joueur est de 16 matchs dans les années 1980 (Amoros, juin 1986-septembre 1989 et le duo Maxime Bossis-Jean Tigana, novembre 1980-mars 1984). Au cours de la décennie précédente, Marius Trésor pour sa part a joué 20 fois avec le même maillot entre novembre 1972 et mai 1979. Enfin, dans les années 60, Joseph Bonnel a eu le plaisir de porter 15 fois la même tenue (premier maillot Le coq sportif, entre octobre 1962 et mars 1969).

Il y a cent ans, une rotation importante dans les maillots de l’équipe de France

Il semble logique de penser que les premiers internationaux ont porté moins de tenues différentes que nos contemporains. En effet, on peut penser que la vente des maillots pour le grand public depuis une bonne quarantaine d’années a accéléré la vitesse de renouvellement des équipements. Ce n’est qu’en partie vrai… Si on a vu peu de maillots différents au cours des deux premières décennies de l’histoire de l’équipe de France (4 dans les années 1900, 2 au cours de la décennie suivante), on dénombre toutefois 11 tenues distinctes dans les années 1920. On compte encore quatre autres décennies avec moins de 10 tenues (6, 4 et 7 pour les années 1930, 1940 et 1950 puis 8 pour les années 1970). Toutes les autres comptent plus de 10 maillots différents (10 dans les années 1960, 12, 13, 13 et 18 au cours des 4 dernières décennies et déjà 2 depuis le début des années 2020).

JPEG - 30.5 ko

Le plus de maillots différents : Patrice Evra

Au vu de ces chiffres, c’est fort logiquement un joueur de la période récente qui détient le record de maillot portés. Et le recordman est Patrice Evra qui a usé pas moins de 19 tenues différentes au cours de ses 81 sélections et 12 années en équipe de France (2004-2016). Il est suivi par Lilian Thuram, qui a porté 18 maillots différents, puis Laurent Blanc, Thierry Henry, Blaise Matuidi et Olivier Giroud avec 17 maillots à leur actif. Quatre des champions du monde 1998 arrivent ensuite avec 16 maillots (Marcel Deailly, Bixente Lizarazu et Didier Deschamps).

Mais ces records seront sans doute vite battus. Avec 18 tenues déjà portées, Olivier Giroud pourrait être un bon candidat, mais il n’est pas sûr que sa carrière se prolonge assez longtemps pour lui faire découvrir de nouvelles créations de Nike. En revanche, Karim Benzema, qui portera au cours du mois à venir son 16e maillot, et sans doute un 17e pour peu que la France ait à utiliser sa tenue de rechange, pourrait être le futur détenteur du record. Raphaël Varane et Paul Pogba (15 tenues) ou Antoine Griezmann (13) sont aussi des candidats possibles… Avec déjà 7 tenues différentes portées à seulement 22 ans, Kylian Mbappé pourrait aussi mettre tout le monde d’accord d’ici quelques années.

JPEG - 107.6 ko

Regardons comment ce record a évolué dans le temps. Le premier joueur à avoir passé le cap des 10 maillots est Raymond Dubly, qui en a même porté 11. Au cours de sa carrière (31 capes entre 1913 et 1925), il a porté quatre maillots à usage uniques (tous lors de jeux olympiques de 1920 et 1924), mais aussi deux différents au cours du même match face à l’Angleterre en 1923. Et ce record ne sera battu qu’en 1983 par Marius Trésor (65 sélections entre 1972 et 1983). Rocheteau le portera à 13 en 1986 puis Laurent Blanc l’amènera à 17 en 2000, avant que Lilian Thuram (18 en 2008) et Patrice Evra (19 en 2016) ne l’approche de la vingtaine.

Un maillot par sélection : Jean Batmale

Quelques joueurs ont porté un maillot différent à chacune de leurs apparitions en équipe de France. C’est notamment le cas de Jean Batmale qui a eu une tenue spécifique lors de ses 6 matches en Bleu. Il a joué avec trois maillots à usage unique (Italie et Tchécoslovaquie lors des jeux olympiques de 1920, puis Uruguay lors des olympiades de 1924). Ses autres sélections (Angleterre 1920, Italie 1921, Hongrie 1924) ayant été assez étalées dans le temps expliquent le renouvellement de ses tenues.

Deux autres joueurs, beaucoup plus contemporains, mais avec seulement 5 sélections sont dans le même cas : Bernard Zénier (RFA 1977, Irlande du Nord et Pérou 1982, Belgique 1983, RDA 1987) et Jérémy Mathieu (Etats-Unis 2011, Brésil 2013, Serbie et Arménie 2014, Russie 2016).

JPEG - 76.6 ko

Trois maillots, trois couleurs pour Louis Schubart et Mathieu Flamini

Dix joueurs (Hector De Bourgoing, Fabrice Divert, Julien Du Rhéart, Mathieu Flamini, Gilbert Gress, Jules Monsallier, Antoine Parachini, Francis Piasecki, Cyrille Pouget et Louis Schubart) ont eu une tenue différente pour chacune de leurs sélections. Deux d’entre méritent tout de même qu’on s’intéresse à leur cas. Au cours de leur trois seuls matches avec les Tricolores, Louis Schubart (entre 1906 et 1908) puis Mathieu Flamini (entre 2007 et 2008) ont pu porter chacune des couleurs du drapeau. Schubart a joué en bleu face au Danemark (1908), en blanc contre la Belgique (1906) et en rouge contre l’Angleterre (1906). Flamini a réalisé ce joli triplé lors de ses sélections contre la Serbie (bleu, 2008), le Maroc (blanc, 2007) et rouge (Equateur, 2008).

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité