Les présences ininterrompues les plus longues en équipe de France

Publié le 27 février 2023 - Matthieu Delahais

Si Antoine Griezmann joue face aux Pays-Bas le 24 mars prochain, ce sera son 75e match de rang en sélection. Il assurera alors une présence sans interruption de plus de 2000 jours (2031 pour être précis) sous la tunique bleue. Est-ce un record ?

2 minutes de lecture

Le 18 décembre 2022, lors de la finale de la Coupe du monde contre l’Argentine, Antoine Griezmann a participé à son 74e match consécutif en Bleu. La dernière absence du meneur de jeu français remonte au 13 juin 2017. Systématiquement présent sur la pelouse en tant que titulaire ou remplaçant depuis le 31 août 2017, Antoine Griezmann assure une présence continue en équipe de France depuis 1935 jours à l’issue de la Coupe du monde. Cette période est d’autant plus belle qu’elle se conjugue avec 26 buts et surtout un titre de champion du monde, une victoire en Ligue des Nations ainsi qu’une finale mondiale perdue.

Le premier conflit mondial a créé un premier écart conséquent

Les joueurs qui suivent dans ce classement sont ceux qui ont « bénéficié » de la coupure due à la Grande Guerre. Gabriel Hanot a joué les trois derniers matchs avant le conflit le premier après. L’écart entre les deux extrêmes est de 1827 jours (4 matchs entre le 8 mars 1914 et le 9 mars 1919). Maurice Mathieu et Marcel Triboulet ont joué les deux rencontres encadrant la guerre, ce qui leur assure une présence de 1743 jours (entre le 31 mai 1914 et le 9 mars 1919).

  • L’Auto du 9 mars 1919 (BNF Gallica)

La Deuxième Guerre mondiale aurait pu donner lieu à des carrières encore plus longues, mais aucun joueur n’a participé à la fois à la dernière rencontre d’avant-guerre, à celles de 1940 et 1942 ainsi qu’à la première d’après le conflit. On note Alfred Aston qui a joué les matchs de 1942, puis tout ceux jusqu’en 1946 (1533 jours, 11 matchs entre le 8 mars 1942 et le 19 mai 1946). André Simonyi (4 matchs joués pendant le conflit entre le 8 mars 1942 et le 8 avril 1945, 1127 jours) et Henri Arnaudeau (3 matchs entre le 8 mars 1942 et le 24 décembre 1944, 1022 jours) étaient également présents en 1942 et lors du redémarrage des rencontres internationales à partir de 1944. Trois autres ont joué avant le début des hostilités ainsi que les matchs de 1942 : Auguste Jordan (13 capes entre le 30 janvier 1938 et le 15 mars 1942, 1505 jours) ainsi que François Bourbotte et Jules Vandooren (8 sélections entre le 4 décembre 1938 et le 15 mars 1942, 1197 jours).

Vieira a détenu un record de matchs dans un intervalle de temps restreint

Jusqu’à ce que Antoine Griezmann le dépasse, Patrick Vieira était le recordman des sélections consécutives. Il a joué 44 rencontres entre le 9 octobre 1999 et le 16 octobre 2002. Cela ne représente que 1103 jours. Beaucoup de joueurs ont fait mieux en termes de jours, sans participer à autant de matchs. C’est le cas par exemple de l’actuel sélectionneur (1294 jours et 30 rencontres, entre le 5 septembre 1990 et le 22 mars 1994) ou de Raymond Kaelbel (1295 jours et 26 rencontres entre le 25 mars 1956 et le 11 octobre 1959). Si on ne tient pas compte des joueurs ayant opéré autour des périodes de guerre, c’est Jean Djorkaeff qui se classe juste derrière Griezmann avec 1539 jours entre le 17 septembre 1967 et le 4 décembre 1971 (29 rencontres).

Les centenaires ne sont pas forcément les plus assidus

En dehors des trois centenaires déjà cités, l’assiduité la plus longue des autres joueurs à 100 capes ou plus oscille entre 399 (Thierry Henry, 14 matchs du 12 octobre 2022 au 15 novembre 2003) et 826 jours (Lilian Thuram, 26 matchs du 21 février 1996 au 27 mai 1998). Olivier Giroud a été présent sur un intervalle de 661 jours (11 septembre 2012 au 4 juillet 2014, 25 matchs), Zinedine Zidane 634 jours (1er juin 1996 au 25 février 1998, 20 matchs), Marcel Desailly 496 jours (3 juin 2001 au 12 février 2022, 19 matchs) et Hugo Lloris 496 jours (14 novembre 2020 au 25 mars 2022, 19 matchs).

Pour finir, on compte un total de 30 joueurs ayant porté le maillot sur une période de 1000 jours ou plus sans interruption. Le premier à y être entrer est Marius Royet avec 1085 jours (6 sélections, 1er mai 1904 au 21 avril 1907).

Joueurjoursmatchsdébutfin
Antoine Griezmann 1935 74 31/08/2017 18/12/2022
Gabriel Hanot 1827 4 08/03/1914 09/03/1919
Maurice Mathieu 1743 2 31/05/1914 09/03/1919
Marcel Triboulet 1743 2 31/05/1914 09/03/1919
Jean Djorkaeff 1539 29 17/09/1967 04/12/1971
Alfred Aston 1533 11 08/03/1942 19/05/1946
Auguste Jordan 1505 13 30/01/1938 15/03/1942
Manuel Amoros 1406 35 30/10/1985 05/09/1989
Luis Fernandez 1323 34 10/11/1982 25/06/1986
Raymond Kaelbel 1295 26 25/03/1956 11/10/1959
Didier Deschamps 1294 30 05/09/1990 22/03/1994
Georges Bereta 1268 24 04/12/1971 25/05/1975
François Bourbotte 1197 8 04/12/1938 15/03/1942
Jules Vandooren 1197 8 04/12/1938 15/03/1942
Raymond Dubly 1134 15 18/01/1920 25/02/1923
André Simonyi 1127 4 08/03/1942 08/04/1945
Basile Boli 1123 26 21/01/1990 17/02/1993
Jules Devaquez 1106 14 18/01/1920 28/01/1923
Patrick Vieira 1103 44 09/10/1999 16/10/2002
Henri Moigneu 1099 8 07/05/1905 10/05/1908
Marius Royet 1085 6 01/05/1904 21/04/1907
François Remetter 1082 18 16/06/1954 02/06/1957
Roger Marche 1079 17 19/06/1954 02/06/1957
Etienne Mattler 1057 22 19/03/1933 09/02/1936
Robert Jonquet 1051 17 16/10/1954 01/09/1957
Désiré Koranyi 1032 5 18/05/1939 15/03/1942
Henri Arnaudeau 1022 3 08/03/1942 24/12/1944
Joël Bats 1022 29 07/09/1983 25/06/1986
Robert Jonquet 1009 21 06/02/1951 11/11/1953
Gaston Barreau 1001 11 30/04/1911 25/01/1914

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.