Laurent Blanc

Né le 19 novembre 1965 à Alès, cet ancien meneur de jeu reconverti en défenseur central a connu deux carrières internationales. La première, entre 1989 et 1993, est si décevante qu’il envisage sérieusement d’y mettre un terme à 28 ans. La deuxième, de 1994 à 2000, est en revanche éclatante. Quand il quitte définitivement les Bleus, il est devenu champion du monde et d’Europe, même s’il a été privé de finale contre le Brésil. Après avoir été candidat pour le poste de sélectionneur à l’été 2004, il l’obtient enfin en 2010. Son contrat n’est pas renouvelé au terme de l’Euro 2012.

Laurent Blanc : les records à battre

Publié le 7 août 2010 - Bruno Colombari

Laurent Blanc prendra ses fonctions le 11 août prochain à Oslo, sur le banc d’une équipe de France pour laquelle il aura joué 97 fois entre 1989 et 2000. Petit rappel des records à battre en termes de séries, et de joueurs utilisés, ainsi qu’un gros plan sur le match inaugural des sélectionneurs depuis 1969.

Les bleus des Bleus, un destin aléatoire

Publié le 13 août 2010 - Bruno Colombari

Mercredi à Oslo, huit joueurs ont porté leur premier maillot bleu le jour des débuts de Laurent Blanc. Entre 1969 et 2004, ils sont 29 à en avoir fait autant. Que sont-ils devenus ? Cette sélection inaugurale a-t-elle lancé une série ou est-elle restée sans lendemain ?

Ainsi finissent les sélectionneurs

Publié le 30 juin 2012 - Bruno Colombari

Laurent Blanc a donc annoncé son intention de quitter l’équipe de France au terme de son contrat de deux ans. Retour sur les vrais et faux départs des huit précédents sélectionneurs.

Du jeu dans les charnières

Publié le 29 septembre 2010 - Bruno Colombari

Retour sur les quatre grandes charnières centrales de l’histoire des Bleus : Trésor-Adams (années 70), Battiston-Bossis (années 80), Blanc-Desailly (années 90) et Thuram-Gallas (années 2000). Rami et Mexès formeront-ils la cinquième ?

C’est déjà beaucoup mieux

Publié le 8 septembre 2010 - Bruno Colombari

A l’issue d’un match presque complètement maîtrisé et qui aurait pu s’achever sur un score plus large, les Bleus de Blanc se remettent en selle en Bosnie (2-0). Vivement la suite !

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee