Laurent Blanc

Né le 19 novembre 1965 à Alès, cet ancien meneur de jeu reconverti en défenseur central a connu deux carrières internationales. La première, entre 1989 et 1993, est si décevante qu’il envisage sérieusement d’y mettre un terme à 28 ans. La deuxième, de 1994 à 2000, est en revanche éclatante. Quand il quitte définitivement les Bleus, il est devenu champion du monde et d’Europe, même s’il a été privé de finale contre le Brésil. Après avoir été candidat pour le poste de sélectionneur à l’été 2004, il l’obtient enfin en 2010. Son contrat n’est pas renouvelé au terme de l’Euro 2012.

Sélectionneurs, une vie après les Bleus

Publié le 28 décembre 2020 - Bruno Colombari

L’annonce de l’arrivée surprise de Raymond Domenech sur le banc du FC Nantes, quelques jours après la signature de Laurent Blanc à Al-Rayyan donne l’occasion de revenir sur les parcours des ex-sélectionneurs.

Ce que l’équipe de France doit à l’AJ Auxerre

Publié le 22 septembre 2020 - Richard Coudrais

Longtemps réputée pour l’excellence de son centre de formation, mais aussi pour sa capacité à relancer quelques carrières compromises, l’Association de la Jeunesse Auxerroise a fourni de nombreux joueurs pour l’équipe de France.