Accueil > Juste après le match

Juste après le match

Dernier ajout 15 novembre 2016

Après chaque match des Bleus, un retour en cinq questions et autant de réponses (ou de tentatives) : le résultat était-il prévisible, l’équipe est-elle en progrès, quels joueurs sortent renforcés ou affaiblis, quelles sont les attentes pour le match suivant.

Articles de cette rubrique

  • On n’a rien vu

    15 novembre 2016

    Des Bleus sans inspiration ni vitesse ont tout juste sauvé le nul (0-0) contre une bonne équipe ivoirienne à Lens. L’année se termine sur un match parfaitement oubliable, sauf bien sûr pour les quatre débutants.

  • Toujours ça de pris

    11 novembre 2016

    On a connu des 11 novembre plus faciles que celui-là. Face à une équipe suédoise compacte et opportuniste, les Bleus ont compté sur une toile du gardien adverse pour l’emporter dans la douleur (2-1).

  • Dans le Paul d’Amsterdam

    10 octobre 2016

    Largement dominateurs en première période, puis plutôt dominés après, les Bleus ont obtenu une précieuse victoire aux Pays-Bas grâce à un Paul Pogba enfin brillant (1-0) et une très bonne charnière centrale.

  • C’est tellement plus simple

    9 octobre 2016

    Après un début de match à l’Irlandaise, les Bleus ont facilement battu une faible équipe bulgare (4-1). Le trio offensif Griezmann-Gameiro-Payet a brillé, contrairement au duo Pogba-Matuidi.

  • Rien ne sera facile

    6 septembre 2016

    Trop statiques en première mi-temps et en manque de réussite en seconde, les Bleus ont laissé deux points sur la pelouse de Borisov contre une Biélorussie en mode hérisson (0-0). Le parcours vers Moscou s’annonce compliqué.

  • On s’était dit rendez-vous dans dix ans...

    1er septembre 2016

    Victoire de prestige des Bleus (3-1, dix ans après celle de 2006) qui n’ont plus perdu en Italie depuis 1962 et qui, comme à l’Euro, ont montré à la fois de belles choses devant et de grosses lacunes au milieu et dans les couloirs.

  • La der d’Eder

    11 juillet 2016

    Dans une finale qu’ils ont globalement ratée, les Bleus ont laissé filer un troisième titre de champion d’Europe à onze minutes de la fin des prolongations (0-1). C’était le match de trop face à des Portugais courageux après la sortie de Ronaldo.

les autres articles de la même rubrique :

0 | 7 | 14 | 21 | 28 | 35 | 42 | 49 | 56 | ... | 77



Voir le profil de Bruno Colombari sur LinkedIn



SPIP Site sous spip 3.0.17 et le plugin zpip | Hébergé par Mutins
Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Sauf mention contraire, le contenu rédactionnel de cette page est sous contrat Creative Commons.

Visiteurs connectés : 5