Euro 1984

Le point d’orgue de l’ère Hidalgo coïncide avec l’explosion de Platini, l’installation de Bossis dans l’axe et la mise en place d’un carré magique en équilibre. Le résultat, c’est un feu d’artifice offensif et émotionnel qui culmine lors du match de Nantes face à la Belgique et de la demi-finale de Marseille contre le Portugal.

En attendant l’Euro : les meilleurs à la maison

Publié le 1er juillet 2015 - Bruno Colombari

C’est la sixième fois que la France est pays hôte d’une compétition internationale. Elle a gagné les trois dernières avec 16 victoires et 1 nul en 17 matches. Comment se situe-t-elle par rapport à l’Allemagne, l’Italie, le Brésil, l’Argentine et l’Uruguay ?

1984, une année dans le siècle

Publié le 4 novembre 2014 - Bruno Colombari

C’est l’année parfaite, celle de toutes victoires et de tous les records. Collectifs avec le titre européen et un fond de jeu inégalé, individuels avec les treize buts d’un Michel Platini en état de grâce.

Alain Giresse, pépite tardive

Publié le 2 août 2012 - Bruno Colombari

Cinq petites années : la carrière internationale d’Alain Giresse fut aussi brève qu’étincelante. Avec lui, pièce majeure du carré magique, les Bleus deviennent une des meilleures équipes du monde.

Michel Platini, solstice d’été

Publié le 21 juin 2011 - Bruno Colombari

Né un 21 juin, c’est le plus grand joueur français de l’histoire, et l’un des meilleurs du monde. Nancéen, Stéphanois, Turinois mais avant tout tricolore, Michel Platini a laissé une trace indélébile entre 1976 et 1987. Et sa carrière multicarte n’est pas finie...