Kylian Mbappé

Né le 20 décembre 1998 à Bondy, il débute en Ligue 1 à Monaco avant ses 17 ans, fin 2015. Appelé en équipe de France en mars 2017, à 18 ans et 3 mois, il est transféré au Paris SG cinq mois plus tard pour la somme record (pour un joueur français) de 180 millions d’euros. Il peut jouer à tous les postes de l’attaque et fait partie des plus grands espoirs du football mondial. Il est champion du monde 2018 a seulement 19 ans et 6 mois.

Tableaux de bord 836 après France-Argentine

Publié le 1er juillet 2018 - Bruno Colombari

Première victoire contre l’Argentine depuis 32 ans, premier but de Pavard, sixième retournement de score en Coupe du monde, cinquième pénalty de Griezmann et sixième 4-3 de l’histoire : les tableaux de bord préparent le barbecue.

Kylian Mbappé, ses temps de passage avant 19 ans

Publié le 18 novembre 2017 - Bruno Colombari

Avec dix sélections, un but et trois passes décisives avant son dix-neuvième anniversaire, Mbappé explose tous les records de précocité en Bleu. Et par rapport à Pelé, Maradona ou Messi, il n’est pas mal non plus...

Kylian Mbappé est un garçon en or

Publié le 23 octobre 2017 - Bruno Colombari

Après Pogba en 2013 et Martial en 2015, l’attaquant prodige des Bleus est le troisième français lauréat du Golden Boy, le trophée décerné par le quotidien italien Tuttosport désignant le meilleur joueur de moins de 21 ans.

Ils ont marqué avant vingt ans

Publié le 1er septembre 2017 - Bruno Colombari

Kylian Mbappé a rejoint Jean Nicolas, Yannick Stopyra, Bruno Bellone, Daniel Bravo, Nicolas Anelka ou Karim Benzema dans le club fermé des buteurs bleus de moins de vingt ans. Et il a tout pour faire beaucoup mieux qu’eux...

Tableaux de bord 822 après France-Pays Bas

Publié le 1er septembre 2017 - Bruno Colombari

La 400ème victoire des Bleus, les Pays-Bas adversaire préféré de Deschamps qui rejoint Domenech et Hidalgo au nombre de matchs gagnés, Lemar et Mbappé néobuteurs : les tableaux de bord se mettent en quatre.

France-Angleterre (3-2) : God save the kids

Publié le 13 juin 2017 - Bruno Colombari

Emmenés par leur trio juvénile Lemar-Mbappé-Dembélé, les Bleus renversent la table à dix contre onze et battent des Anglais décevants (3-2). La version 2018 a semblé supérieure à celle de 2016 alignée contre la Suède.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee