Un homme sur un banc

Allez, on ne va pas s’en cacher, j’ai un gros faible pour Michel Hidalgo. Ce n’est toutefois pas une raison pour ne pas parler des autres. Toujours sur le banc, toujours harcelés, rarement fêtés, ce sont les sélectionneurs.

Raymond Domenech, le banc comme une scène

Publié le 11 mai 2018 - Bruno Colombari

Appelé pour reconstruire une équipe après l’Euro 2004, il a connu le retour des héros puis la trahison des arrogants. Ses six ans sur le banc ont commencé comme du Shakespeare et fini comme du Feydeau.

Henri Michel, la succession inachevée

Publié le 25 février 2018 - Bruno Colombari

Chargé d’amener la génération Platini au titre mondial, il a échoué et n’a pu par la suite enrayer le déclin de l’équipe. Comme Deschamps, il aura joué une Coupe du monde avant d’en passer une autre sur le banc.

Roger Lemerre, une étoile en héritage

Publié le 20 novembre 2017 - Bruno Colombari

Encore plus inattendue que celle de Jacquet, la nomination de Roger Lemerre ne soulève pas d’objection à l’été 1998. Avec une équipe offensive et joueuse, il remporte l’Euro 2000 mais ne renouvelle pas assez un groupe qui échoue deux ans plus tard.

Deschamps 2020, objectif vingt ans après ?

Publié le 31 octobre 2017 - Bruno Colombari

Prolongé dans son mandat de sélectionneur jusqu’en 2020, Didier Deschamps pourrait se fixer trois objectifs : battre le record de matchs dirigés (79) et de phases finales disputées (3), et rééditer le doublé Coupe du monde/Euro de 1998 et 2000.

Aimé Jacquet, l’intérimaire sur le toit du monde

Publié le 24 septembre 2017 - Bruno Colombari

En 55 mois, il a pris une équipe de France précipitée dans le fossé par Kostadinov pour la hisser sur l’Everest avec Zidane. Voilà comment le tourneur-fraiseur de la Loire est devenu le premier sélectionneur français champion du monde.