Italie, Belgique et Israël en Ligue des Nations pour les Bleus

Publié le 8 février 2024 - Bruno Colombari - 1

On s’attendait à un groupe relevé, Ligue A oblige, et on l’a eu, avec un tirage plutôt original avec la Belgique, plus rencontrée depuis 2021, l’Italie (2018) et Israël (2005). Même si, entre l’Euro 2024 et la Coupe du monde 2026, la Ligue des Nations ne sera pas prioritaire.

3 minutes de lecture

Juan Mata, champion du monde 2010 avec l’Espagne, a donc tiré deux gros adversaires pour les Bleus, l’Italie (championne d’Europe 2020) et la Belgique (troisième à la Coupe du monde 20181), auxquels il faut ajouter Israël, que l’équipe de France n’a plus rencontrée depuis près de 20 ans (mars 2005, 1-1 à Tel Aviv). L’Italie aussi n’avait plus été croisée depuis juin 2018, et il faut remonter à 2008 pour trouver trace d’un match en compétition (à l’Euro, perdu 0-2). Quant à la Belgique, elle reste sur deux échecs en demi-finale, à Saint-Petersbourg en juillet 2018 (0-1) et à Turin en octobre 2021 (2-3). Si le premier reste le plus cuisant, le deuxième n’est pas mal non plus, avec une affaire très mal engagée à la mi-temps (0-2) et un final renversant (3-2).

Le calendrier des six matchs qualificatifs est désormais connu (mais pas encore les villes d’accueil). Le voici. Mieux vaudra ne pas tarder à entrer dans le vif du sujet, avec la réception de l’Italie et de la Belgique trois jours plus tard début septembre.

# Genre Date Ville Adversaire
913 qLN 6 septembre 2024 domicile Italie
914 qLN 9 septembre 2024 domicile Belgique
915 qLN 10 octobre 2024 extérieur Israël
916 qLN 14 octobre 2024 extérieur Belgique
917 qLN 14 novembre 2024 domicile Israël
918 qLN 17 novembre 2024 extérieur Italie

L’Italie, en équilibre en compétition

PNG - 81.2 kio

Il peut être intéressant de regarder le bilan général et celui en compétition contre chacun de ces adversaires. Face à l’Italie, si le général est plombé par 62 ans de déconvenues (14 défaites et 5 nuls en 19 matchs entre 1920 et 1982), le bilan en compétition est équilibré avec 4 victoires pour 4 défaites et 3 nuls. En fait il n’y a eu qu’un seul vrai nul, le 0-0 de Milan en 2007, car les deux autres se sont terminés aux tirs au but en Coupe du monde, et là encore c’est équilibré avec une qualification française en 1998 et une victoire italienne en finale en 2006. On rappellera que sur 90 minutes, la seule victoire italienne de ces 45 dernières années remonte à 2008, lors de l’Euro en Autriche et en Suisse (0-2). Le tout en 13 matchs, dont 8 gagnés par les Bleus. C’est ce qu’on appelle un renversement de tendance.

La Belgique, porte-bonheur en phase finale

PNG - 75.4 kio

C’est encore mieux face à la Belgique : si là aussi le bilan général est légèrement défavorable (26 victoires pour 30 défaites en 75 confrontations depuis 1904), il n’y a pas photo en compétition, où les Bleus se sont imposés 7 fois pour 3 défaites et 3 nuls. En phase finale de Coupe du monde, d’Euro ou de Ligue des Nations, c’est même un sans-faute pour la France avec 5 victoires en 5 matchs. Mais attention, les trois défaites ont toutes été concédées en qualifications, même si c’était il y a bien longtemps (1-2 en 1966 et 1974, 0-2 en 1981).

Attention aussi à un autre point important : la Belgique aime bien venir jouer en France. Lors de ses quatre dernières venues, elle a gagné deux fois (2-1 en mai 2002 et 4-3 en juin 2015) pour deux nuls (3-3 en mars 1992 et 0-0 en novembre 2011), mais c’était à chaque fois en amical. Parce qu’il y a 40 ans, les Bleus avaient administré une véritable correction aux Diables Rouges, à Nantes en juin 1984 à l’Euro (5-0). En échange, l’équipe de France s’est imposée deux fois sur trois en Belgique (2-0 en 1996 et en 2004) pour un nul (0-0 en 2013). Et sur terrain neutre, c’est encore mieux, avec quatre victoires françaises consécutives (Puebla 1986, Casablanca 1998, Saint-Petersbourg 2018 et Turin 2021).

Israël, un souvenir amer pour Didier Deschamps

PNG - 74.9 kio

Enfin, contre Israël, ça n’a pas vraiment été une partie de plaisir, hormis la première fois en compétition, en février 1993 à Tel Aviv (4-0). D’ailleurs, il n’existe qu’un seul match amical entre les deux nations, en 1988, le tout premier (1-1). Israël n’a battu l’équipe de France qu’une seule fois, mais les dégâts ont été considérables puisque c’était en octobre 1993 au Parc (2-3) et que ça avait pesé très lourd dans l’élimination de la Coupe du monde 1994. Didier Deschamps, qui a joué ce match-là (et celui contre la Bulgarie un mois plus tard) s’en souvient encore.

A noter que ces trois adversaires pourraient être croisés cet été à l’Euro 2024 : la Belgique et l’Italie sont qualifiées, et Israël jouera les barrages fin mars contre l’Islande, et en cas de victoire, contre le vainqueur de Bosnie-Ukraine.

Vos commentaires

  • Le 10 février à 13:57, par Victor TIEU En réponse à : Italie, Belgique et Israël en Ligue des Nations pour les Bleus

    « En fait il n’y a eu qu’un seul vrai nul, le 0-0 de Milan en 2007, car les deux autres se sont terminés aux tirs au but en Coupe du monde, et là encore c’est équilibré avec une qualification française en 1986 et une victoire italienne en finale en 2006 »

    En complément à mon message précédent, je pense que vous vouliez écrire :
    « avec une qualification française en 1998 et une victoire italienne en finale en 2006 »
    3 juillet 1998 : France-Italie

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.