Jour de match 864 : France-Suède

Publié le 17 novembre 2020 - Bruno Colombari

Les stats cruelles d’Anthony Martial, les souvenirs contrastés du 17 novembre, Deschamps dépasse Hidalgo d’un jour, un France-Suède perdu sous les projecteurs en 1952 et les trois concurrents pour le titre de meilleur buteur 2020.

GIF - 4.3 ko

C’est le code-barres de France-Suède.

864e match depuis 1904 (429 victoires, 179 nuls, 255 défaites ; 1534 buts marqués, 1197 encaissés)

448e match à domicile (259 victoires, 87 nuls et 101 défaites ; 893 buts marqués, 518 encaissés)

356e en compétition (204 victoires, 74 nuls, 77 défaites ; 683 buts marqués, 352 encaissés)

107e match à Saint-Denis (69 victoires, 21 nuls et 16 défaites ; 208 buts marqués, 74 encaissés)

23e match contre la Suède (11 victoires, 5 nuls, 6 défaites ; 30 buts marqués, 21 encaissés)

1/25 : les stats sont dures pour Anthony Martial

Anthony Martial ne compte qu’un but en 25 sélections, marqué en septembre 2016 contre l’Italie à Bari. Pour un attaquant, c’est une sorte de record négatif : aucun d’eux, parmi les 38 attaquants comptant au moins 25 sélections, n’a marqué aussi peu. Nabil Fekir en est à deux buts (en 25 capes), tout comme Bruno Bellone (34). Kingsley Coman (25), Raymond Dubly (31) et Georges Bereta (44) en ont inscrit 4, Alfred Aston (31) en a marqué 5, Patrice Loko (26), Marcel Langiller et Loïc Rémy (27), Georges Lech (35) et André-Pierre Gignac (36) en comptent 7.

A titre de comparaison, à la 25e sélection en équipe de France, c’est Jean Nicolas qui fut le plus précoce avec 21 buts marqués (mais c’était sa dernière apparition, en décembre 1938). Viennent ensuite Jean Baratte (18), Paul Nicolas (17), Raymond Kopa et Hervé Revelli (14), Youri Djorkaeff (13), Jean Vincent et Eric Cantona (12), David Trezeguet (11) et Kylian Mbappé (10). Si ça peut rassurer Martial, à sa 25e sélection Olivier Giroud n’avait marqué que 5 buts, Karim Benzema 6, Jean-Pierre Papin 7 et Thierry Henry 8.

Jouer un 17 novembre

Le France-Suède sera le huitième match disputé à cette date qui compte plusieurs gros morceaux d’histoire, comme le France-Irlande 1976, première victoire des jeunes talents de Michel Hidalgo en compétition, le France-Tcécoslovaquie de 1979 avec un succès inutile contre les champions d’Europe, ou bien sûr le cauchemardesque France-Bulgarie 1993 qui a tant fait pour la notoriété de David Ginola.

Plus récemment, on relève les deux matchs contre l’Angleterre dans le nouveau Wembley, avec une victoire inattendue en 2010 (pour le dernier match des Bleus en maillot Adidas) et une autre, anecdotique, en 2015, quatre jours après les attentats de Paris.

Le bilan est tout juste positif avec quatre victoires pour deux défaites et un nul.

Rep. d’Irlande (1976) à Paris - 2-0 - qCM
Tchécoslovaquie (1979) à Paris - 2-1 - qEuro
Bulgarie (1993) à Paris - 1-2 - qCM
Pologne (2004) à Saint-Denis - 0-0 - Amical
Angleterre (2010) à Londres - 2-1 - Amical
Angleterre (2015) à Londres - 0-2 - Amical
Albanie (2019) à Tirana - 2-0 - qEuro

Les stats à surveiller

 Didier Deschamps est désormais en poste depuis plus longtemps que Michel Hidalgo : 3015 jours depuis le 15 août 2012 (date de son premier match dirigé) contre 3014 pour Hidalgo (de mars 1976 à juin 1984).

 L’équipe de France n’a perdu qu’une fois à domicile contre la Suède : c’était en mars 1952 au Parc des Princes (0-1) au Parc des Princes pour le premier match en nocturne à domicile. L’équipe de France avait joué une fois sous les projecteurs en août 1930 contre le Brésil, mais le match n’était pas considéré comme officiel.

 Les Bleus restent sur deux matchs sans victoire et sans but à domicile, contre le Portugal (0-0) et la Finlande (0-2). Ce n’était plus arrivé depuis près de quatre ans avec le même enchaînement face à la Côte d’Ivoire (0-0) en novembre 2016 à Lens et contre l’Espagne (0-2) en mars 2017. Au début du mandat de Deschamps, l’équipe de France avait même enchaîné deux défaites consécutives à Saint-Denis contre le Japon en octobre 2012 (0-1) puis contre l’Allemagne en février 2013 (1-2). Mais en 2004-2005, Raymond Domenech avait fait mieux avec pas moins de six matchs nuls consécutifs à domicile à Rennes contre la Bosnie (1-1) puis à Saint-Denis contre Israël (0-0), l’Irlande (0-0), la Pologne (0-0), la Suède (1-1) et la Suisse (0-0). Soit deux buts marqués et deux encaissés en neuf heures de jeu.

 Qui sera le meilleur buteur de 2020 ? Pour l’instant, trois joueurs ont marqué chacun trois fois et sans surprise il s’agit d’Antoine Griezmann, d’Olivier Giroud et de Kylian Mbappé. Pour rappel, Giroud a terminé meilleur buteur à quatre reprises lors des cinq dernières années, en 2015 (4 buts), 2016 (8), 2017 (8) et 2019 (6). Mbappé a fini premier en 2018 (9), alors que Griezmann, malgré ses 33 buts, n’a jamais terminé une année en tête. En cas d’égalité au nombre de buts, c’est le temps de jeu sur les 8 matchs de 2020 qui les départagera. Avantage à Mbappé qui est celui des trois qui a le moins joué : 296 minutes en 4 matchs contre 339 minutes pour Giroud (7 matchs) et 495 minutes pour Griezmann (7 matchs également). Upamecano, Camavinga, Tolisso et Kanté, autres buteurs cette année, ne joueront pas contre la Suède.

Joueurs et buteurs contre la Suède

181 joueurs français ont disputé au moins un match contre la Suède, soit près d’un sur cinq. Les plus fréquents sont Laurent Blanc (6 fois), Didier Deschamps (5), Eric Cantona, Franck Sauzée, Hugo Lloris, Olivier Giroud, Raphaël Varane et Antoine Griezmann (4), ces quatre-là ayant l’occasion d’ajouter un match à leur compteur personnel ce soir.

Rayon buteurs, 22 joueurs différents ont marqué contre la Suède, mais 18 ne l’ont fait qu’une fois, dont quatre joueurs de l’équipe actuelle (Mbappé, Varane, Giroud et Pogba), mais aussi Benzema, Payet, Trezeguet, Djorkaeff père et fils, Platini, Six, Lacombe, Sauzée, Battiston, Berdoll, Courtois, Oliver et Glovacki.

Jean-Claude Bras et Sidney Govou ont marqué deux fois, Jean-Pierre Papin trois et Eric Cantona quatre.

Derniers livres parus



Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité