Tableaux de bord 864 après France-Suède

Publié le 18 novembre 2020 - Bruno Colombari

Un double changement de défenseurs inédit à la mi-temps, un 4-2 à la mode, un nouveau renversement gagnant, la deuxième volée second poteau de Pavard et un quinzième but dans le temps additionnel : les tableaux de bord se mettent en quatre (à deux).

PNG - 5.3 ko

C’est la première fois que deux défenseurs sont remplacés à la mi-temps en compétition

Raphaël Varane et Lucas Hernandez sont sortis à la 45e pour être remplacés par Kurt Zouma et Lucas Digne. Des changements par précaution opérés par Didier Deschamps, les deux joueurs se plaignant de douleurs au retour au vestiaire. La règle des cinq remplacements autorisés permet en effet plus de latitude au sélectionneur, d’autant que ceux opérés à la mi-temps ne sont pas comptabilisés dans les trois rotations autorisées. Avec seulement trois changements possibles, il est quasi certain que Deschamps n’aurait pas pris ce risque.

Il l’avait déjà fait en octobre dernier contre l’Ukraine (Mandanda et Upamecano remplacés par Maignan et Varane) mais c’était en amical. Si on regarde les précédents en compétition, sur 56 changements lors des 356 matchs de compétition de l’équipe de France, jamais deux défenseurs n’avaient été remplacés au terme de la première période ou pendant celle-ci.

Contre la Turquie en juin 2019, Deschamps avait fait deux changements à la mi-temps (rarissime pour lui), mais ils concernaient Digne et Matuidi, remplacés par Ferland Mendy et Coman. Lors des 20 dernières années, Bacary Sagna était sorti à la 27e contre la Bulgarie en 2016, Evra avait été remplacé à la mi-temps face à l’Albanie en 2011, Escudé à la 9e contre l’Irlande en 2009, Sagnol à la 45e contre la Suisse à l’Euro 2004, Lebœuf contre l’Uruguay à la 16e en 2002 suite à l’expulsion de Henry. Roche (Israël, 1993), Casoni (Islande, 1991), Le Roux (Ecosse, 1989), Bossis (Luxembourg, 1985) et Vignal (Luxembourg, 1953) sont les autres cas de défenseurs remplacés lors des 45 premières minutes ou à la mi-temps en compétition.

PNG - 7.5 ko

Le maillot : le kit tout bleu renversant

Porté lors de la Coupe du monde en demi-finale contre la Belgique (1-0) et en finale face à la Croatie (4-2), le kit bleu-bleu-bleu a fait le job, à défaut de ravir les yeux : après la victoire en Croatie en octobre (2-1), il a permis un nouveau succès contre la Suède (4-2), les deux fois après que les Bleus aient concédé un premier but.

Saintetixx a reproduit les deux kits, celui tout jaune de la Suède ressemblant d’ailleurs beaucoup à celui de l’Ukraine, battue 7-1 au même endroit en octobre (avec d’ailleurs un doublé de Giroud).

JPEG - 142.3 ko
PNG - 5.5 ko

L’arbitre : Aleksei Kulbakov, 523e

Encore un nouvel arbitre pour l’équipe de France avec Aleksei Kulbakov. C’est le deuxième biélorusse après Vadim Zhuk qui avait officié contre l’Autriche en 1992 (2-0) et l’Espagne à l’Euro 1996 (1-1).

PNG - 17.4 ko

Le score : 4-2, c’est tendance

Alors que c’est un résultat assez rare puisqu’il n’y en a eu que 12 depuis 1904 (et curieusement, un seul avant 1945, contre le Portugal à Toulouse en 1926), le 4-2 revient à la mode depuis sept ans. Les Bleus ont ainsi battu la Biélorussie à Gomel en septembre 2013 (après avoir été menés 1-2), la Russie en mars 2016 en amical, la Croatie en finale de la Coupe du monde 2018, encore la Croatie et donc la Suède en septembre et novembre 2020. C’est la deuxième fois que les Bleus signent deux 4-2 la même année : le précédent a eu lieu en 1947, contre la Belgique à Colombes puis face au Portugal à Lisbonne. Il y avait déjà eu un 4-2 contre la Suède, à Malmöe en août 1989 pour le retour en sélection de Cantona, auteur d’un doublé tout comme Papin.

PNG - 92.4 ko

L’indice de renouvellement : 3/11

Il semblerait que les contours de l’équipe-type de l’Euro 2021 se soit précisés lors de cette semaine de novembre. Il n’y a d’ailleurs eu que trois changements entre les matchs de samedi et de mardi, et aucun en défense. Et encore, Kanté étant suspendu et Martial diminué physiquement, le seul vrai changement tactique concernait Coman remplacé par Thuram.

Pour autant, cette composition est inédite, c’est la 98e sur 108 sélections dirigées par Didier Deschamps depuis août 2012. La présence de Sissoko ne s’inscrivant pas dans la durée, il est probable qu’elle restera inédite.

Un 27e retournement de score gagnant en compétition

Menés d’entrée de jeu, les Bleus ont pris l’avantage avant la mi-temps et l’ont bonifié en seconde période, malgré la tardive réaction suédoise. En compétition, c’est la 26e fois que l’équipe de France gagne un match après avoir été menée. Et la huitième fois avec Didier Deschamps sur le banc. Les précédents ne sont donc pas vieux : en Croatie en octobre (0-1 puis 2-1), en 2018 contre l’Allemagne (0-1 puis 2-1) et l’Argentine (1-2 puis 4-3), trois fois en 2016 face à la Suède déjà (0-1 puis 2-1), contre la Bulgarie (0-1 puis 4-1) et l’Irlande (0-1 puis 2-1). Et, comme on l’a vu plus haut, en Biélorussie en 2013 (0-1, puis 1-2, puis 4-2).

PNG - 6 ko

Un quinzième but dans le temps additionnel

Kingsley Coman a inscrit le quatrième but français dans la cinquième minute du temps additionnel. C’est le 15e du genre (même si les feuilles de matchs anciennes ne les distinguent pas de la 90e minute) et le 37e inscrit dans la dernière minute de jeu effectif, c’est-à-dire à partir de la 90e. Dans la période récente, les spécialistes du genre étaient Dimitri Payet (Belgique 2015, Cameroun et Albanie 2016) et Kylian Mbappé (Pays-Bas 2017 et Islande 2018). Ce dernier aurait d’ailleurs pu en inscrire un troisième contre la Suède, mais Kingsley Coman a préféré finir le travail lui-même.

PNG - 7.1 ko

Le joueur : Griezmann bientôt plus assidu que Vieira

Antoine Griezmann est tout près de faire tomber l’ancien record de Patrick Vieira, celui des assidus, qui tient depuis plus de 18 ans. Avec 43 matchs joués consécutivement depuis août 2017, il suffira à l’attaquant de Barcelone de disputer quelques minutes des deux premiers match de 2021 pour dépasser les 44 sélections de rang engrangées par la Pieuvre d’Arsenal entre octobre 1999 et octobre 2002. Si l’Euro avait eu lieu cette année, Griezmann aurait même pu battre ce record en juin dernier. Ce n’est que partie remise.

Il ne lui manque vraiment pas grand chose : avec 31 sélections acquises en trois ans, Benjamin Pavard est à la hauteur du centième international français au nombre de capes, à savoir Raymond Dubly. Ça se bouscule d’ailleurs à cet endroit, puisqu’on y trouve aussi Alex Thépot, Alfred Aston, André Lerond, Samuel Umtiti, Bruno Martini et Yoann Gourcuff. Mais Pavard est en déficit de 400 minutes environ sur Dubly. Ce sera donc pour le mois de mars, certainement. Pavard peut se consoler en affichant les meilleures stats des huit Bleus à 31 sélections avec ses 23 victoires et 2 défaites. Seul Umtiti a fait presque aussi bien, avec 23 victoires également, mais 4 défaites.

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts
3 Hugo Lloris 120 10779 100% 72 26 22 2008 833
7 Olivier Giroud 105 5940 68% 69 16 20 2011 859
13 Antoine Griezmann 86 6211 83% 61 13 12 2014 874
24 Paul Pogba 75 5835 87% 53 12 10 2013 868
26 Raphaël Varane 71 5981 96% 48 12 11 2013 867
33 Moussa Sissoko 65 3451 52% 42 10 13 2009 837
76 Kylian Mbappé 39 2724 79% 27 7 5 2017 893
90 Lucas Digne 35 2245 63% 24 6 5 2014 875
104 Benjamin Pavard 31 2392 84% 23 6 2 2017 897
121 Kingsley Coman 26 1343 50% 19 4 3 2015 883
147 Lucas Hernandez 22 1545 82% 16 5 1 2018 900
174 Steven Nzonzi 20 887 40% 15 3 2 2017 898
245 Presnel Kimpembe 13 896 69% 9 3 1 2018 901
286 Adrien Rabiot 11 779 82% 7 3 1 2016 889
374 Kurt Zouma 7 324 29% 5 1 1 2015 880
567 Marcus Thuram 3 179 67% 2 0 1 2020 913
PNG - 8.3 ko

Buteurs : Pavard comme Thuram, Sakho ou Lizarazu

Si Olivier Giroud a marqué ses 43e et 44e buts en sélection, on retiendra évidemment la deuxième volée croisée au second poteau de Benjamin Pavard, copie quasi conforme de celle légendaire contre l’Argentine le 30 juin 2018. Avec deux buts, le latéral droit des Bleus rejoint Lilian Thuram et Bixente Lizarazu mais aussi d’autres défenseurs double buteurs comme Mamadou Sakho, Vincent Candela, Mikaël Silvestre ou Jean-François Domergue.

Kingsley Coman a pour sa part inscrit son cinquième but en 26 sélections, ce qui le place à hauteur de Raphaël Varane, Eric Carrière, Samir Nasri, Marc Berdoll ou Alfred Aston.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
2 Olivier Giroud 44 +2 105 0,42 0 4 8 1
5 Antoine Griezmann 33 0 86 0,38 1 7 4 0
19 Kylian Mbappé 16 0 39 0,41 0 1 2 0
39 Paul Pogba 10 0 75 0,13 1 0 0 0
75 Kingsley Coman 5 +1 26 0,19 0 0 1 0
78 Raphaël Varane 5 0 71 0,07 0 0 0 0
191 Benjamin Pavard 2 +1 31 0,06 0 0 0 0
198 Moussa Sissoko 2 0 65 0,03 0 0 0 0
273 Kurt Zouma 1 0 7 0,14 0 0 0 0

La feuille de match

Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[864] France 4-2 Suède

Ligue des Nations
17 novembre 2020, 21h10 - Saint-Denis, Stade de France. 0 spectateur (huis clos).
arbitre : Aleksei Kulbakov (Biélorussie)
sélectionneur : Didier Deschamps - 108e match, 52 ans
disposition : 4-4-2

TACTIQUE
JPEG - 87 ko
BUTS
scoreminbuteurpasseur ou CPA
0-1 4’  Viktor Claesson   
1-1 16’ Olivier Giroud Marcus Thuram
2-1 36’ Benjamin Pavard
3-1 59’ Olivier Giroud Kylian Mbappé
3-2 88’  Robin Quaison   
4-2 90+5’ Kingsley Coman Lucas Digne
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
1 Hugo Lloris  90      120  33 Tottenham
2  Benjamin Pavard  90 31 24  Bayern
4 Raphaël Varane  45 71 27 Real Madrid
13  Kurt Zouma 45    7  26 Chelsea
3 Presnel Kimpembe   90 13 25 Paris SG
21  Lucas Hernandez  45  22   24   Bayern Munich
19 Lucas Digne 45      35 27 Everton
6 Paul Pogba  90   75 27 Manchester United
14  Adrien Rabiot 78     11 25 Juventus Turin
15  Steven Nzonzi 12   20  31  Rennes
17  Moussa Sissoko 90   65  31  Tottenham
7 Antoine Griezmann  90   86 29 FC Barcelone
9 Olivier Giroud 84   105 34 Chelsea
11  Kingsley Coman 6     26 24  Bayern Munich
22  Marcus Thuram  58      3  23  M’Gladbach
10 Kylian Mbappé 32     39 21 Paris SG
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
16  Steve Mandanda  34 35  Marseille
12 Benoît Costil 1 33 Lille
20  Léo Dubois   6  26  Lyon
8  Ruben Aguilar  1  27  Monaco
5  Clément Lenglet  11  25   FC Barcelone
18  Anthony Martial 25 24  Manchester United
TENUE DE L’ÉQUIPE DE FRANCE
JPEG - 30.5 ko
RÉSUMÉ


 

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité