Les 1000 joueurs de l’équipe de France

Publié le 28 septembre 2021 - Bruno Colombari - 1

Le journaliste de Ouest-France Jérôme Bergot a recensé 1052 joueurs comptant au moins une sélection en équipe de France ou ayant été remplaçant sans jouer. Un projet original traité en détail puisque chaque joueur dispose de statistiques et d’une notice biographique.

Si vous suivez régulièrement Chroniques bleues, vous savez que l’équipe de France a accueilli, au moment où est écrit cet article, 920 internationaux A. 920 et pas 1000 comme l’annonce la couverture du dernier livre de Jerôme Bergot, journaliste à Ouest-France. D’autant plus que ce ne sont pas 1000 joueurs qui sont présentés de façon détaillée dans ce pavé de 570 pages, mais 1052, du 1er mai 1904 au 28 juin 2021. N’y cherchez donc pas les tout derniers arrivés que sont Jordan Veretout, Aurélien Tchouaméni, Moussa Diaby, Théo Hernandez ou Nordi Mukiele, qui ont fait leurs débuts en septembre dernier.

JPEG - 469.3 ko

Donc, pourquoi 1052 ? Parce que l’auteur a décidé d’élargir le champ de son travail à tous ceux, et ils sont 135, à avoir frôlé une sélection depuis le banc des remplaçants. Frôlé seulement, car ils ne sont jamais entrés en cours de jeu. Ce sont ceux-là, évidemment, qui constituent la principale curiosité de l’ouvrage. Si le dernier en date, Mattéo Guendouzi, est facile à trouver, qui se souvient de l’ancien entraîneur de Nice Numa Andoire, qui fut du voyage en Uruguay en 1930 pour la première Coupe du monde, mais sans la jouer ? Ou du gardien de but nancéen Stanislas Nagy, choisi pour être la doublure de François Remetter plutôt que Claude Abbes et Dominique Colonna après la Coupe du monde 1954 ? Ou de l’attaquant du FC Sochaux Guy Lassalette, qui observa du banc la déroute des Bleus contre la Norvège en novembre 1968 ?

On pourrait aussi citer le défenseur strasbourgeois Jean-Jacques Marx (1978), le milieu niçois Eric Guérit (1988), l’attaquant de Fulham Steed Malbranque (2004), sans oublier le tout premier, Emile Fontaine, qui aurait pu jouer le match inaugural de 1904 à Bruxelles mais qui fit le douzième homme après avoir perdu un tirage au sort avec Jacques Davy…

L’autre grand intérêt du livre, c’est que chacun des 1052 joueurs a droit à une notice biographique plus ou moins détaillée, mais comportant toujours des indications statistiques (dates de naissance et éventuellement de décès, nombre de sélections, de buts marqués, nombre de titularisations, de remplacements, les joueurs remplacés, les présences sur le banc ou en tribunes). Le texte biographique, qui va d’une dizaine de lignes à 160, relate la carrière internationale du joueur, et s’il n’a jamais joué, dans quelles circonstances il a été appelé et avec quel joueur il était en concurrence. C’est très riche et complémentaire du Dico des Bleus, ou bien sûr du site Chroniques bleues, avec notamment l’article de Pierre Cazal sur les quasi-Bleus.

pour finir...

Les 1000 joueurs de l’équipe de France de 1904 à nos jours, par Jérôme Bergot, éditions Talent Sport, 570 pages, 24,90 euros.

Vos commentaires

  • Le 29 septembre à 07:04, par Gauthier En réponse à : Les 1000 joueurs de l’équipe de France

    Je viens de l’acheter, vous avez raison très complémentaire de votre site et de vos livres que je possède également.
    Comme vous, je conseille cet ouvrage très complet et il existe en version numérique également pour 10 euros de moins.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee