Tableaux de bord 849 après Turquie-France

Publié le 9 juin 2019, mis à jour le 10 juin 2019

Les équipes comptant le plus de victoires contre les Bleus, les matchs sans Kanté, ce qui se passe quand on est mené 0-2 à la mi-temps, Konya 178e destination : les tableaux de bord ne craignent pas le mois de juin.

C’est la première fois que la Turquie bat la France

PNG - 5.3 ko
Les Bleus restaient sur 4 victoires en autant de matchs face à la Turquie. Cette dernière est donc le 47e adversaire de l’équipe de France à l’avoir battue au moins une fois. Il reste 41 sélections contre lesquelles cette dernière est invaincue (dont Andorre). Viennent ensuite l’Espagne, la Suisse, la Hongrie, les Pays-Bas et la Yougoslavie, toutes à au moins dix victoires.

JPEG - 52.1 ko

Si on regarde lesquelles ont le plus souvent gagné contre les Bleus, logiquement c’est la Belgique (30 fois), l’Angleterre (24) et l’Italie (18) qui arrivent en tête, puisque ce sont aussi les les adversaires les plus fréquemment rencontrés, et notamment avant-guerre où les défaites étaient la règle et la victoire l’exception.

PNG - 60.9 ko

Plus intéressant, la proportion de défaites françaises par rapport au nombre de confrontations. L’Angleterre arrive alors en tête avec 59% devant la Hongrie (55%). Plus loin, l’équipe de France a perdu la moitié de ses matchs contre l’Ecosse (8 sur 16), l’Argentine (6 sur 12), la Chine, le Pérou et le Nigéria (1 sur 2). Le Sénégal peut se vanter d’être la seule équipe à avoir toujours battu les Bleus. Mais c’était sur un seul match, le 31 mai 2002 en ouverture de la Coupe du monde à Séoul. A quand la revanche ?

Voir le tableau des adversaires

La ville : Konya, 178e destination

PNG - 6.2 ko
C’est la troisième ville turque où l’équipe de France a joué, et la 178e destination des Bleus depuis 1904. Les autres cités à avoir accueilli l’équipe de France sont Istanbul (en 2000) et Trabzon en 1994 (pour un match Azerbaïdjan-France sur terrain neutre).

Voir le tableau des villes

L’arbitre : Damir Skomina, fin de série

PNG - 5.5 ko
C’était la sixième fois que le Slovène arbitrait les Bleus. Si la première et la dernière sont plutôt de mauvais souvenirs (défaite 0-1 en amical contre l’Argentine, en février 2007 et 0-2 en Turquie en juin 2019), les quatre intermédiaires se sont bien passées avec un nul (face à la Suisse à l’Euro 2016, 0-0) et trois victoires contre l’Uruguay (en novembre 2018, 1-0), aux Pays-Bas en octobre 2016 (1-0) et surtout contre l’Ukraine en novembre 2013 (3-0). Un but valable avait été refusé à Karim Benzema, puis un autre hors-jeu avait été accordé au même quelques minutes plus tard.

Voir le tableau des arbitres

Le score : cinquième défaite par 0-2 depuis 2012

PNG - 15.9 ko
C’est le 45e 0-2 de l’histoire de l’équipe de France (le 22e en compétition), et le cinquième depuis que Didier Deschamps est sélectionneur. Les précédents datent de novembre 2013 (Ukraine, barrages), novembre 2015 (Angleterre, amical), mars 2017 (Espagne, amical) et novembre 2018 (Pays-Bas, qualifications Ligue des Nations).

Voir la matrice des scores

Depuis août 2012, c’est la douzième fois que les Bleus sont menés au score à la mi-temps. Si les 0-1 sont assez fréquents (10 fois), les 0-2 sont très rares : ce n’est que le deuxième, le premier remontant au 7 juin 2015 à Saint-Denis contre la Belgique. Les deux fois, le match a été perdu. A 0-1 à la pause, c’est plus équilibré : 3 victoires, 3 nuls et 4 défaites.

0-2 à la mi-temps :
 Turquie le 8 juin 2019 (0-2)
 Belgique le 7 juin 2015 (3-4)

0-1 à la mi-temps :
 Pays-Bas en novembre 2018 (score final 0-2)
 Allemagne en octobre 2018 (2-1),
 Islande en octobre 2018 (2-2)
 Etats-Unis en juin 2018 (1-1),
 Irlande en juin 2016 (2-1),
 Angleterre en novembre 2015 (0-2),
 Albanie en juin 2015 (0-1),
 Allemagne en juillet 2014 (0-1),
 Biélorussie en septembre 2013 (4-2),
 Espagne en octobre 2012 (1-1)

L’indice de renouvellement : 4/11

JPEG - 29.5 ko
Comme prévu, Deschamps est revenu à la configuration la plus proche de celle de la Coupe du monde, compte tenu de l’absence de Lucas Hernandez et du forfait jeudi de N’Golo Kanté. Areola, Ndombele, Thauvin et Lemar ont donc laissé place à Lloris, Sissoko, Giroud et Matuidi. Soit neuf vainqueurs de Moscou plus deux anciens de 2014, Digne et Sissoko. Aucun des joueurs lancés depuis n’a pour l’instant trouvé un statut de titulaire.

Les matchs sans Kanté, ce n’est pas pareil

PNG - 7.1 ko
Le milieu de Chelsea compte 38 sélections dont 29 victoires, 6 nuls et seulement 3 défaites (Espagne 2017, Colombie 2018 et Pays-Bas 2018).
Depuis ses débuts en mars 2016, il a manqué 12 matchs sur 50. Sans lui, les Bleus ont gagné 6 fois pour 3 défaites et 3 nuls. En ne comptant que les matchs en compétition, le bilan est encore plus mauvais : 3 victoires, 3 défaites et un nul, alors que 5 de ces 7 rencontres ont été jouées à domicile.

PNG - 54.5 ko

Avec une astérisque, les matchs en compétition.

 Turquie juin 2019 : 0-2*
 Bolivie juin 2019 : 2-0
 Islande octobre 2018 : 2-2
 Irlande mai 2018 : 2-0
 Allemagne novembre 2017 : 2-2
 Galles novembre 2017 : 2-0
 Biélorussie octobre 2017 : 2-1*
 Suède juin 2017 : 1-2*
 Bulgarie octobre 2016 : 4-1*
 Portugal juillet 2016 : 0-1*
 Islande juillet 2016 : 5-2*
 Suisse juin 2016 : 0-0*

Au rayon de ceux qui ont joué à Konya, on notera qu’il s’agit de la première défaite de Ferland Mendy, de la deuxième de Pavard et de Ben Yedder (en trois sélections pour ce dernier !), de la troisième pour Coman, de la quatrième pour Umtiti et Digne, de la cinquième pour Mbappé et seulement de la neuvième pour Pogba (en 68 sélections). Quant à Antoine Griezmann, il va devoir attendre encore un peu pour engranger sa cinquantième victoire.

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts
4 Hugo Lloris 111 9969 100% 64 25 22 0
11 Olivier Giroud 90 5164 68% 57 14 19 35
17 Blaise Matuidi 81 5723 85% 56 10 15 9
25 Antoine Griezmann 71 4979 82% 49 11 11 29
28 Paul Pogba 68 5283 87% 48 11 9 10
37 Raphaël Varane 58 4981 98% 38 10 10 4
39 Moussa Sissoko 57 2797 47% 36 9 12 2
95 Kylian Mbappé 32 2216 81% 21 6 5 12
100 Samuel Umtiti 31 2700 97% 23 4 4 4
127 Lucas Digne 25 1556 60% 15 6 4 0
142 Benjamin Pavard 22 1670 82% 16 4 2 1
198 Kingsley Coman 17 819 41% 12 2 3 1
563 Ferland Mendy 3 146 33% 2 0 1 0
570 Wissam Ben Yedder 3 80 0% 1 0 2 0
Voir le tableau des joueurs

Les remplaçants : deux changements à la mi-temps, c’est une première

PNG - 5.9 ko
Jamais Didier Deschamps n’avait fait entrer deux remplaçants au retour des vestiaires pour un match en compétition. Les seuls précédents de changements à la mi-temps remontent à l’Euro 2016, avec Pogba à la place de Martial contre l’Albanie, et Coman pour Kanté face à l’Irlande. Contre la Turquie, Lucas Digne et Blaise Matuidi ont été remplacés par Ferland Mendy et Kingsley Coman. Sans effet.

Lire l’article En compétition, des remplacements pour garder le score

Le gardien : vingtième doublé pour Hugo Lloris

PNG - 5.4 ko
Même s’il a été de loin le meilleur français à Konya, Lloris a encaissé deux buts, pour la vingtième fois en 111 sélections. Son total de clean sheets (matchs sans but encaissé) reste donc à 49, soit 44%. Il est de 58% pour Barthez et de 56% pour Bats.

Voir le tableau des gardiens

La feuille de match

PNG - 5.9 ko
Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[849] Turquie 2-0 France

Qualifications Euro 2020
8 juin 2019, 21h45 - Konya, stade municipal, 42 000 spectateurs.
arbitre : Damir Skomina (Slovénie)
sélectionneur : Didier Deschamps - 93e match, 50 ans
disposition : 4-2-3-1

TACTIQUE

JPEG - 70.3 ko

BUTS
scoreminbuteurpasseur ou CPA
0-1 30’ Kaan Ayhan
0-2 40’ Cengiz Under
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
 1  Hugo Lloris  90      111  32 Tottenham
2 Benjamin Pavard 90    22 23 Stuttgart
 4  Raphaël Varane  90  58  26   Real Madrid
5 Samuel Umtiti 89 45e 31 25 FC Barcelone
 12  Lucas Digne  45  25  25   Everton
 3  Ferland Mendy  45      3  24  Lyon
14  Blaise Matuidi 45    81  32  Juventus
11  Kingsley Coman 45   86e  17  22 Bayern Munich
 6  Paul Pogba  90     68 26  Manchester United
 17  Moussa Sissoko  90   57  30  Tottenham
10 Kylian Mbappé 90  32 20 Paris SG
 7 Antoine Griezmann  90      71 28 Atlético Madrid
 9  Olivier Giroud   72      90  32   Chelsea
 22 Wissam Ben Yedder  18      3  28  FC Séville
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
 16  Alphonse Aréola  3 26 Paris SG
24 Mike Maignan 0 23 Lille
 18  Léo Dubois  1 24  Lyon
 19  Clément Lenglet  0  23  FC Barcelone
 15  Kurt Zouma  4  24 Everton
 21  Tanguy Ndombele   5  22   Lyon
 8  Thomas Lemar   17  23   Atlético Madrid
 20  Florian Thauvin  9  26   Marseille

Les noms en italique indiquent les remplaçants, « nb sel » le nombre de sélections à l’issue du match, « e/s » les entrées et sorties. Dans la colonne « cas », = capitaine, = début de carrière, = fin de carrière, =averti, = expulsé. Dans la partie buts, CPA désigne les coups de pied arrêtés (coup franc, pénalty ou corner direct)
LE RÉSUMÉ

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


265 matchs des Bleus en intégralité