Dataviz : les Bleus contre l’Amérique du Sud

Publié le 29 janvier 2024 - Bruno Colombari - 2

Comment se répartissent les 57 matchs de l’équipe de France face aux neuf sélections sud-américaines ? Pour quels résultats ? A quelle fréquence ? Le point sur la question avant le France-Chili du 26 mars prochain.

2 minutes de lecture

Un peu plus de 6% des 905 matchs de l’équipe de France (jusqu’en décembre 2023) ont eu pour adversaire une sélection sud-américaine. 57 rencontres en 120 ans, c’est peu, à tel point que jusqu’à la Coupe du monde 1958, il n’y en avait eu que trois (en 240 matchs disputés), lors des Jeux olympiques de 1924 et de la Coupe du monde 1930.

Et bien entendu les deux tiers de ces oppositions concernent les trois champions du monde régionaux, à savoir le Brésil (15 matchs depuis 1958), l’Argentine (13 matchs depuis 1930) et l’Uruguay (10 matchs depuis 1924) . Le dernier tiers se répartit entre six des sept sélections restantes, puisque l’équipe de France n’a jamais rencontré le Venezuela. Si le Paraguay et le Chili ont été croisés chacun cinq fois (dont trois en Coupe du monde) et la Colombie quatre (dont une fois en Coupe des Confédérations), le Pérou et Équateur deux fois (une fois chacun en Coupe du monde) et la Bolivie une seule.

Seulement deux confrontations lors des cinq dernières années

Depuis 2019, le rythme s’est considérablement ralenti, avec seulement deux matchs contre des sélections sud-américaines (Bolivie en juin 2019, Argentine en décembre 2022) en 60 rencontres. Il faut remonter à la période 1987-1996 pour en trouver encore moins (2 sur 86). Et l’année qui compte le plus de confrontations est 2018, avec cinq matchs (Colombie et Uruguay en amical, Pérou, Argentine et Uruguay en Coupe du monde).

Si le bilan global est légèrement positif (22 victoires pour 19 défaites en 57 matchs), ce n’est pas le cas face aux trois grands. À l’équilibre contre l’Uruguay, il est déficitaire contre le Brésil (5 victoires pour 6 défaites) et l’Argentine (3 victoires pour 6 défaites). Et si les Bleus ont battu au moins une fois chacun de leurs neuf adversaires, il n’y en a que trois (Paraguay, Équateur et Bolivie) qui n’ont jamais battu l’équipe de France. Autant dire que battre une sélection sud-américaine n’est jamais simple, même s’il a pu arriver que les Bleus l’emportent sur de gros scores (6-0 contre le Chili en 1960, 7-3 et 5-0 devant le Paraguay en 1958 et 2017). A l’inverse, les deux plus larges défaites sont anciennes, puisqu’elles datent de 1924 (1-5 contre l’Uruguay) et de 1958 (2-5 face au Brésil).

PNG - 145.9 kio

Un meilleur bilan en compétition

Si on restreint l’étude aux matchs de compétition, le bilan est bien plus favorable à l’équipe de France avec 10 victoires pour 6 défaites (en 21 matchs). Le Brésil, ainsi, a perdu 3 fois sur 5 (pour une seule victoire en 1958), alors que l’Uruguay est toujours à l’équilibre et que l’Argentine a une petite avance, que le match nul en finale de 2022 aurait pu faire basculer. Seule la Bolivie n’a jamais été rencontrée en compétition. A noter aussi que que les 6 défaites ont été concédées lors des 7 premières oppositions en compétition (entre 1924 et 1978) et que depuis, en 14 confrontations avec enjeu, les Bleus en ont gagné 9, pour 5 nuls. Même si, bien sûr, le dernier du lot s’est terminé par une défaite au tirs au but en finale contre l’Argentine.

Vos commentaires

  • Le 29 janvier à 18:28, par Richard Coudrais En réponse à : Dataviz : les Bleus contre l’Amérique du Sud

    Si la Coupe du monde permet de maintenir des rencontres entre sélections de différents continents, l’équipe de France a rendu visite à ses adversaires sud-américains dans le cadre de tournées mémorables (Seul le Chili-France de 2001 fait exception). Huit rencontres de l’équipe de France ont été disputées dans le cadre de ces tournées : Brésil et Uruguay en 2013, Brésil et Argentine en 1977, Argentine et Colombie en 1972 (dans le cadre de la Mini Copa au Brésil), et deux fois l’Argentine en 1971. Ces tournées ont également été l’occasion de se mesurer à des équipes de clubs comme les Brésiliens du CA Mineiro en 1977, Coritiba FC (Brésil), Internacional Porto Alegre (Brésil) et Universitario Lima (Pérou) en 1971, le Nacional Montevideo (Uruguay) et Santos FC (Brésil) dans la tournée improvisée qui a suivi la Coupe du monde 1930, et au cours de laquelle la France avait rencontré l’équipe du Brésil, match malheureusement passé aux oubliettes. L’équipe de France a également reçu le Peñarol Montevideo (Uruguay) en 1983 dans le cadre d’un match UNFP à Toulouse et, quelques années plus tôt, le Club Athlético Paulistano (Brésil), venu infliger un sévère 7-2 aux Tricolores en 1925. J’en oublie probablement.

  • Le 30 janvier à 08:39, par Bruno Colombari En réponse à : Dataviz : les Bleus contre l’Amérique du Sud

    Merci pour ce complément, Richard !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.