Le record des trois meilleurs buteurs en activité va tomber

Publié le 25 mai 2021 - Bruno Colombari

Détenu depuis juillet 2006 par le trio Henry, Trezeguet, Zidane (99), le record des buts cumulés devait tomber prochainement. Le retour de Benzema a accéléré le mouvement. Les trois meilleurs buteurs des Bleus totalisent désormais 106 buts.

Comme je l’avais fait en avril pour les duos de buteurs en activité, voici une étude sur les trios du même genre. Rappelons le principe : le record est établi avec les trois meilleurs buteurs en activité (c’est-à-dire au plus tard lors du dernier match de l’un d’entre eux) même s’ils ne sont pas alignés en même temps.

Le dernier record a été porté en juillet 2006 à 99 buts, à l’occasion de la finale de la Coupe du monde contre l’Italie à Berlin. A cette occasion, Zidane a inscrit son 31e et dernier but, alors que Henry (36) et Trezeguet (32) sont restés muets.

Le trio offensif contemporain (Giroud, Griezmann, Mbappé) compte actuellement 93 buts cumulé, ce qui voulait dire que le record allait certainement tomber cette année, et probablement pendant l’Euro.

On sait, depuis l’annonce de la liste pour l’Euro 2021 le 18 mai dernier qu’il sera battu en juin, puisqu’à Olivier Giroud (44 buts) et Antoine Griezmann (35) vient s’ajouter le troisième meilleur buteur de l’équipe de France en activité, Karim Benzema (27). Or, 44+35+27=106.

Mais si Olivier Giroud prend sa retraite internationale après l’Euro (ou fin 2021 pour jouer la Ligue des Nations), Kylian Mbappé le remplacera et le cumul va fortement baisser. Aujourd’hui, Griezmann, Benzema et Mbappé totalisent 78 buts. Autant dire, compte tenu du fait que Benzema a déjà 33 ans, que le nouveau record qui sera établi cet été et qu’on espère évidemment le plus élevé possible (autour de 115-120), devrait tenir très longtemps.

Voici l’évolution de ce record du cumul de buts du trio de tête, en commençant à partir de 20.

1913 : Eugène Maës + Jean Ducret + André Poullain = 20 buts

C’est à Saint-Ouen contre le Luxembourg, à l’occasion du premier carton de l’histoire des Tricolores (8-0), et qui restera d’ailleurs la victoire record de l’équipe de France pendant quarante ans, que les trois meilleurs buteurs en activité cumulent 20 réalisations. Il faut dire qu’un seul d’entre eux, Eugène Maës (Red Star) en compte 15, Jean Ducret (Etoile des Deux Lacs) 3 et André Poullain (Club Sports Athlétiques) 2. Les trois vont d’ailleurs marquer, un but pour Poullain et Ducret et un quintuplé pour Maës. Lequel ne le sait pas encore, mais il joue pour la dernière fois en sélection alors qu’il n’a pas 23 ans. André Poullain ne reviendra plus en équipe de France lui aussi.

Ce trio-là est extrêmement juvénile, puisque Poullain a 19 ans et 4 mois, Maës 22 ans et 7 mois et Ducret fait office de vétéran avec ses 25 ans et 7 mois. Ils cumulent à eux trois 30 sélections, ce qui là-aussi constitue un point bas.

Ce record-là, 20 buts pour 3 joueurs, n’est pas considérable, mais il tiendra quand même douze ans (dont les cinq ans d’interruption dûs à la Grande Guerre). Il sera battu le 21 mai 1925 lors d’un France-Angleterre à Colombes perdu de peu (2-3).

1929 : Paul Nicolas + Jules Devaquez + Jean Boyer = 39 buts

Après avoir fait tomber le record d’avant-guerre, le trio composé de Paul Nicolas (Amiens), Jules Devaquez (OM) et Jean Boyer (OM) le porte à près du double, puisque le 26 mai 1929 contre la Belgique à Rocourt, il atteint 39 buts. Nicolas ne joue pas, Boyer honore sa dernière sélection, tout comme Devaquez qui sauve l’honneur des Bleus à neuf minutes de la fin alors que le score est de 0-4.

Par rapport au précédent, ce trio est beaucoup plus expérimenté : Si Boyer n’a que 15 sélections, Nicolas en compte 33 et Devaquez 41, ce qui constitue le record de l’époque. Ils cumulent donc 89 sélections. Ce sont aussi trois joueurs en fin de carrière : 28 ans et 3 mois pour Boyer, 29 ans et 6 mois pour Nicolas et 30 ans et 2 mois pour Devaquez.

Ce nouveau record va durer 9 ans : il tombera le 26 mai 1938 lors d’un France-Angleterre, encore perdu de peu (2-4).

Embed from Getty Images

1938 : Jean Nicolas + Emile Veinante + Roger Courtois = 43 buts

Difficile de faire mieux, d’autant que deuxième Guerre mondiale approche et va à nouveau interrompre l’histoire des Bleus pendant quatre ans. C’est contre la Belgique à Colombes en huitième de finale de la Coupe du monde en France, que le trio Jean Nicolas (FC Rouen), Emile Veinante (RC Paris) et Roger Courtois (Sochaux) porte le record à 43 buts. Veinante ouvre le score dès la première minute et Jean Nicolas signe un doublé (11e, 69e) qui qualifie les Bleus pour le quart de finale (perdu contre l’Italie). Courtois est forfait pour ce match et regardera la Coupe du monde dans les tribunes.

Si Veinante a alors 31 ans, Nicolas n’en a que 25 et Courtois 26. Ce dernier sera le seul à rejouer en équipe de France après guerre, en 1947. Ils cumulent 61 sélections.

Leur record va durer vingt ans : il faudra attendre la Coupe du monde en Suède pour le voir tomber à l’occasion de la demi-finale historique Brésil-France (2-5), le 24 juin 1958.

Embed from Getty Images

1960 : Just Fontaine + Jean Vincent + Raymond Kopa = 70 buts

Ça valait la peine d’attendre : le quatuor de dynamiteurs de France 1958 efface une première fois le record de 1938 avant de le porter à une hauteur qui semble alors inaccessible deux ans plus tard, lors de la première Coupe d’Europe des Nations. Quatuor, oui, car comme les trois Mousquetaires, ce trio-là est composé de quatre joueurs. En 1958, c’est l’addition des buts de Piantoni (16), Kopa (15) et Fontaine (13) qui porte la marque à 44. Et les 18 mois prolifiques qui suivent entraînent une avalanche de buts, Jean Vincent en profitant pour créer un nouveau trio de tête avec Fontaine et Kopa. Même si ces deux derniers ne jouent pas contre la Yougoslavie le 6 juillet 1960, Vincent égalise et inscrit son 22e but en sélection. En les ajoutant à ceux de Kopa (18) et de Fontaine (30), on arrive donc à 70 buts.

Même si Fontaine n’a que 20 sélections à l’été 1960, Vincent en compte 40 et Kopa 37, ce qui représente un cumul de 97 à eux trois. Ils ne sont pas si âgés que ça : 26 ans et 10 mois pour Fontaine, 28 ans et 9 mois pour Kopa et 29 ans et 7 mois pour Vincent. Quel dommage que, privée de Fontaine (dernière sélection en décembre 1960), Piantoni (septembre 1961) puis Vincent (octobre 1961), cette équipe-là n’ait pas participé à la Coupe du monde 1962...

Ce record, énorme pour l’époque, et établi juste avant le trou des années 60-70, va durer la bagatelle de 43 ans. Il ne tombera qu’en octobre 2003 lors d’un France-Israël remporté 3-0.

Embed from Getty Images

2006 : Thierry Henry + David Trezeguet + Zinédine Zidane = 99 buts

Si vous prenez les deux meilleurs attaquants français de l’époque et que vous placez derrière eux le meilleur numéro 10 du monde, normalement les buts doivent s’empiler. C’est ce qui se passe entre 2000 et 2006 avec le trio Zidane, Henry et Trezeguet, qui fait enfin sauter le record précédent en 2003 et le porte tout en haut de l’affiche, le 9 juillet 2006. Il aurait été beau de le voir atteindre les 100 buts, surtout que ça aurait été synonyme de deuxième Coupe du monde pour les Bleus. Si la tête de Zidane en prolongations n’avait pas été détournée par Buffon... Si Trezeguet avait pu recevoir le centre en retrait de Wiltord dans les dernières minutes de jeu... Mais l’histoire ne se répète pas. Le trio magique reste bloqué à 99 buts puisque si Henry et Trezeguet n’en ont pas fini avec les Bleus, Zidane achève sa carrière ce soir-là.

A l’été 2006, ce sont trois joueurs très expérimentés : 108 sélections pour Zidane, 86 pour Henry et 68 pour Trezeguet, soit 262 capes cumulées. Et si les deux attaquants ont respectivement 28 ans et 8 mois (Trezeguet) et 28 ans et 10 mois (Henry), Zidane a fêté quelques jours plus tôt son 34e anniversaire.

Embed from Getty Images

2021 : Olivier Giroud + Antoine Griezmann + Karim Benzema = 106 buts

C’est donc ce record-là qui est tombé avec le rappel en sélection de Karim Benzema. Avec Antoine Griezmann et Olivier Giroud, il forme le trio le plus âgé parmi ceux qui ont établi un record de buts, puisque le Madrilène a 33 ans et 5 mois, un peu moins que l’avant-centre de Chelsea (34 ans et 8 mois) mais plus que le Barcelonais (30 ans et 5 mois). Jamais un trio de trentenaires n’avait évolué aussi haut dans le classement des buteurs (Giroud deuxième, Griezmann quatrième et Benzema dixième). Leur cumul de sélections établi aussi un nouveau record (278).

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

En savoir plus

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité