Mondial 1958

La Suède en 1958, c’est bien sûr deux magnifiques équipes qui se rencontrent pour la première fois, le Brésil et la France. Pelé, Vava, Didi et Garrincha d’un côté, Kopa, Fontaine, Piantoni et Vincent de l’autre. Sans doute la plus belle édition après celle de 1970.

Doyens et benjamins, portraits croisés

Publié le 17 mai 2014 - Bruno Colombari

Entre Lucas Digne et Mickaël Landreau, il y a plus de quatorze ans d’écart. C’est presque un maximum chez les Bleus en coupe du monde. De Pinel à Gallas en passant par Trezeguet et Giresse, voici l’histoire des benjamins et des doyens depuis 1930.

Histoire des France-Brésil (1) : de Pelé à Platini

Publié le 2 février 2011 - Bruno Colombari

C’est le rendez-vous des puristes, la quintessence de l’art, l’instant de tous les possibles : un France-Brésil, ça ne se raconte pas, ça se revit. La première partie nous amène de Solna, Suède, à Guadalajara, Mexique, de Pelé à Platini et de Kopa à Careca.

Jean Vincent, au temps du blue suede show

Publié le 29 novembre 2010 - Bruno Colombari

Mort le 13 août 2013 à 82 ans, Jean Vincent fut l’ailier gauche de la première grande équipe de France, celle de 1958, et l’un éléments du carré magique de l’époque avec Kopa, Fontaine et Piantoni.