Manuel Amoros

Né le 1er février 1962 à Nîmes, Manu Amoros est le joker que Michel Hidalgo lance quatre mois avant la coupe du monde en Espagne. A vingt ans, l’arrière droit monégasque gagne sa place chez les Bleus et réalise une demi-finale pleine de culot contre l’Allemagne : son tir sur la transversale à une minute du temps réglementaire aurait pu envoyer la France en finale. Polyvalent, il peut jouer aussi bien dans le couloir droit que dans le gauche. Il devient recordman des sélections (82 capes) en 1992. Son influence décroît après 1986 alors qu’il aurait pu être un des cadres de l’après-Platini.

1982, une année dans le siècle

Publié le 26 août 2012 - Bruno Colombari

L’explosion d’Amoros, la folle nuit de Séville, l’arrivée de Luis Fernandez : l’année de Thriller et de E.T. n’a manqué ni de grandes frayeurs ni de belles émotions. Elle a surtout vu les Bleus changer de statut.

8 juillet 1982 : RFA-France

Publié le 8 juillet 2011 - Bruno Colombari

Version obscure de ses petites sœurs de Marseille et de Guadalajara, la demi-finale sévillane du Mundial 1982 concentre en deux heures et quart bonheur, colère, admiration et chagrin, en un va-et-vient machiavélique au terme duquel l’équipe de France sortira grandie et celle d’Allemagne ébranlée.

Jules, Etienne, Marius, Max et les autres

Publié le 15 mai 2011 - Bruno Colombari

A lui seul, Thuram compte plus de maillots bleus que Dubly, Dewaquez et Marche réunis. Pourtant, comme eux, il est l’un des dix détenteurs du record des sélections en équipe de France. Et ce, pour longtemps encore.

David et Nicolas sont dans un bateau

Publié le 4 décembre 2010 - Bruno Colombari

Les carnets de l’archiviste sur les site des cahiers du football après France-Angleterre. Surpris d’être alignés en même temps, Anelka et Trezeguet en ont oublié de jouer ensemble - Blanc-Deschamps, 5 septembre 2000 - Derniers appelés avant la liste : recalés, bouche-trou, météorites et futurs cadres...

Chroniques bleues rejoint Panenka

Publié le 11 septembre 2010 - Bruno Colombari

C’est fait : depuis le 11 septembre, le portail spécialisé foot Panenka.fr compte un nouveau participant, et c’est Chroniques bleues. Certains articles seront ainsi repris sur le portail. Tous les autres seront bien sûr en ligne ici. C’est aussi l’occasion de rendre hommage à un geste technique culotté et élégant, et à son inventeur.