Première échographie de la liste des 23

Publié le 30 août 2013, mis à jour le 5 mai 2015

PNG - 20.3 koNeuf mois avant l’accouchement de la vraie liste, celle pour le Brésil, voici déjà une analyse de celle pour la Géorgie et la Biélorussie, et un test comparatif avec les cinq précédentes depuis 2003.

Cette fois, ça y est : la dernière ligne droite avant le Brésil est en vue, avec les trois matches contre la Géorgie, la Biélorussie et la Finlande, et probablement un virage en épingle en novembre. C’est le moment de regarder de près la liste des 23 de Didier Deschamps, et de tenter de faire des extrapolations pour dans neuf mois. C’est-à-dire le délai qui nous sépare de la vraie liste des 23, celle pour le Brésil. Enfin, si on y va…

Commençons déjà par regarder qui n’y est pas, en se limitant bien sûr aux joueurs présents lors des matches de 2013. Il y a une dizaine d’absents : Raphaël Varane (en convalescence), Mamadou Sakho, Yohan Cabaye et Bafétimbi Gomis (ne jouent pas), Yoann Gourcuff, Stéphane Ruffier, Rio Mavuba, Alexandre Lacazette, Benoît Trémoulinas et Jérémy Mathieu. Il y a ensuite ceux qui n’ont jamais été appelés mais qui pourraient l’être bientôt, à condition qu’ils se fassent une place dans leur nouveau club : Florian Thauvin et Lucas Digne.

JPEG - 14.4 koVoyons ensuite ceux qui sont appelés mais dont le statut est précaire et qui pourraient sortir du groupe à l’automne : les derniers arrivants Geoffrey Kondogbia, Eliaquim Mangala, Josuha Guilavogui ou Clément Grenier. Et ceux dont la place de titulaire est loin d’être assurée : Patrice Evra, Samir Nasri, Dimitri Payet et André-Pierre Gignac.

Au final, quels joeurs semblent être assurés d’aller au Brésil en cas de qualification, et bien entendu sous réserve qu’ils soient épargnés par les blessures ? On mettra une pièce sur Lloris et Mandanda, sur Sagna, Debuchy, Koscielny et Clichy, sur Matuidi, Valbuena, Ribéry, Benzema et Giroud. Soit onze des vingt-cinq joueurs convoqués pour début septembre.

Regardons maintenant ce qui s’est passé depuis 2003 en comparant la première liste en compétition en septembre de chaque année impaire, et comparons-là avec la liste des 23 du mois de mai, pour les Euro 2004, 2008 et 2012, et pour les coupes du monde 2006 et 2010.

Blanc, septembre 2011 : 18/24

JPEG - 17.4 koPour Albanie-France du 2 septembre 2011, Laurent Blanc convoque 24 joueurs. 18 seront dans sa liste du 29 mai 2012 pour l’Euro :
Lloris, Mandanda, Carrasso, Evra, Koscielny, Rami, Réveillère, Cabaye, Alou Diarra, M’Vila, Malouda, Martin, Nasri, Matuidi, Valbuena, Ribéry, Benzema et Ménez. Pas mal !

N’iront pas à l’Euro Abidal, Sagna, Kaboul, Gameiro, Hoarau et Rémy.

Seront appelés en plus Debuchy, Mexès, Clichy, Giroud et Ben Arfa.

Domenech, août 2009 : 16/22

JPEG - 18.5 koPour Féroé-France du 12 août 2009, Raymond Domenech appelle 22 joueurs. 16 se retrouveront dans les 23 le 24 mai 2010 :
Mandanda, Carasso, Lloris, Abidal, Evra, Sagna, Squillaci, Gallas, Alou Diarra, Malouda, Toulalan, Gourcuff, Henry, Anelka, Ribéry, Gignac.

N’iront pas en Afrique du Sud Escudé, Fanni, Sissoko, Lassana Diarra
Benzema et Rémy.

Seront appelés en plus Réveillère, Clichy, Planus, Diaby, Govou, Valbuena et Cissé.

Domenech, septembre 2007 : 17/24

JPEG - 19.7 koDeux ans plus tôt, le 8 septembre 2007, Raymond Domenech s’appuie sur une liste de 24 joueurs pour aller affronter l’Italie. 17 seront conservés le 28 mai 2008 : Frey, Abidal, Clerc, Evra, Thuram, Gallas, Lassana Diarra, Makelele, Vieira, Nasri, Toulalan, Ribéy, Anelka, Henry, Govou et Benzema.

Sept n’iront pas à l’Euro : Landreau, Ramé, Mexès, Sagna, Escudé, Alou Diarra et Trezeguet.

Et six autres seront appelés : Coupet, Mandanda, Sagnol, Squillaci, Boumsong et Gomis.

Domenech, septembre 2005 : 16/20

JPEG - 23.9 koOn continue à remonter le temps jusqu’au 3 septembre 2005 avant France-Féroé. Domenech convoque un groupe restreint de 20 joueurs, mais 16 d’entre eux seront dans la liste finale du 14 mai 2006 : Coupet, Landreau, Boumsong, Gallas, Thuram, Givet, Sagnol, Dhorasoo, Vieira, Alou Diarra, Malouda, Zidane, Makelele, Wiltord, Henry, Cissé.

Quatre n’iront pas en Allemagne : Squillaci, Zebina, Rothen et Giuly.

Et sept complèteront la liste des futurs vice-champions du monde : Barthez, Abidal, Chimbonda, Silvestre, Ribéry, Saha et Trezeguet. Il faut aussi ajouter Govou qui remplacera Cissé blessé entre la promulgation de la liste et le départ en Allemagne.

Santini, septembre 2003 : 18/20

JPEG - 27.6 koEnfin, dernière liste de cette rétrospective, celle donnée par Jacques Santini pour le France-Chypre du 6 septembre 2003. Sur les vingt noms couchés par le sélectionneur, dix-huit seront conservés le 18 mai 2004 : Barthez, Coupet, Moumsong, Desailly, Lizarazu, Sagnol, Silvestre, Thuram, Dacourt, Giuly, Makelele, Pedretti, Pires, Vieira, Wiltord, Henry, Marlet et Trezeguet. Giuly sera remplacé par Govou après sa blessure en finale de la Ligue des Champions contre Porto.

Les deux qui ne seront pas retenus pour le Portugal sont donc Mexès et Cissé.

S’ajouteront cinq noms : Landreau, Gallas, Rothen, Zidane et Saha.

Conclusion et hypothèses

Il y a toujours eu au moins seize joueurs de la liste de début septembre à se retrouver dans celle de mai. Et au plus dix-huit, sachant que dans celle de Santini en 2003, il manquait Zidane (forfait sur blessure) dont la présence à l’Euro ne faisait évidemment aucun doute.

Prenons l’hypothèse basse. Si 16 des 25 joueurs convoqués par Deschamps seront à nouveau retenus en mai 2014, ils pourraient être ceux-là :
Lloris, Mandanda, Landreau, Sagna, Debuchy, Koscielny, Clichy, Matuidi, Pogba, Capoue, Valbuena, Grenier, Ribéry, Payet, Benzema et Giroud.

Et pour les sept manquants, pourquoi pas Varane, Sakho, Digne, Cabaye, Gourcuff, Thauvin et Gomis ?

Réponse dans la deuxième quinzaine de mai. A moins qu’un accident de parcours en novembre ne rende complètement vain cet exercice. Vain sur vingt-trois, bien sûr.

A paraître

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité