Tableaux de bord 825 après France-Biélorussie

Publié le 11 octobre 2017

Giroud septième meilleur buteur de l’histoire des Bleus, Deschamps dépasse Hidalgo au nombre de victoires en compétition, le 2-1 reste le score le plus fréquent : les tableaux de bord sont prêts pour la Russie.

21

Deschamps dépasse Hidalgo au nombre de victoires en compétition

On l’avait annoncé fin août, DD l’a fait : le sélectionneur des Bleus a dépassé Michel Hidalgo au nombre de victoires en compétitions (21 contre 20). Il est désormais deuxième derrière Raymond Domenech (24), qu’il pourrait rejoindre, voire dépasser en cas de bon parcours des Bleus en Russie l’été prochain.

Si on restreint cette analyse aux Coupes du monde et aux Euros, on retient les cinq sélectionneurs qui ont participé à au moins deux phases finales. Ils sont cinq, car Henri Guérin, Henri Michel, Michel Platini, Jacques Santini et Laurent Blanc n’ont participé qu’à une seule compétition pendant leur mandat (la Coupe des Confédérations n’entrant pas en ligne de compte).

PNG - 24.3 ko

Rappelons aussi que sur les cinq sélectionneurs étudiés, seul Raymond Domenech a disputé une phase qualificative avant chaque compétition. Michel Hidalgo a bénéficié d’une qualification d’office en tant que pays organisateur en 1984, tout comme Aimé Jacquet en 1998 et Didier Deschamps en 2016. Roger Lemerre a quant à lui été dispensé de phase qualificative pour la Coupe du monde 2002 à une époque où le champion sortant bénéficiait d’un passe-droit.

PNG - 22.5 ko

La particularité de Deschamps est d’avoir perdu un match de compétition dans chaque phase : éliminatoires 2014 (contre l’Espagne en 2013), barrages 2014 (en Ukraine), Coupe du monde 2014 (contre l’Allemagne), Euro 2016 (face au Portugal) et éliminatoires 2018 (en Suède). S’il continue à ce rythme, il reste à espérer que la défaite en Russie interviendra au premier tour, et si possible lors du troisième match, après deux victoires.

PNG - 19.8 ko

Pour l’instant, il fait mieux que Domenech (7 défaites en 47 matchs de compétition) et que Hidalgo (9 en 33 rencontres). Mais moins bien que Lemerre (4 sur 19) et surtout que l’imbattable Jacquet (aucune en 22 matchs).

Voir le tableau des sélectionneurs

15

La Biélorussie dans le club des vainqueurs de la France en compétition à domicile

Prendre cette équipe biélorusse à la rigolade sous prétexte qu’elle arbore un maillot aux allures d’ouvrage en dentelles était une grave erreur. Même déjà éliminé depuis longtemps, cet adversaire s’est battu jusqu’au bout et un nul n’aurait pas été volé. D’autant que la Biélorussie s’était déjà imposée au SdF en septembre 2010, Laurent Blanc s’en souvient très bien.

Avant elle, quatorze autres sélections l’avaient emporté en France contre les Bleus en compétition. La Hongrie est la seule à l’avoir fait deux fois, en avril 1964 (1-3) et en octobre 1971 (0-2). Les pays de l’Est sont d’ailleurs majoritaires dans cette catégorie où on retrouve l’URSS (octobre 1986, 0-2), la Russie (juin 1999, 2-3), la Bulgarie (novembre 1993, 1-2), la RDA (novembre 1987, 0-1), la Tchécoslovaquie (juillet 1960 0-2) et la Yougoslavie (juillet 1960, 4-5).

Viennent aussi le Portugal (juillet 2016, 0-1), l’Espagne (mars 2013, 0-2), l’Ecosse et la célèbre frappe de McFadden au Parc (septembre 2007, 0-1), Israël (octobre 1993, 2-3), la Norvège (novembre 1968, 0-1), l’Italie (juin 1938, 1-3) et enfin la seule nation non européenne, l’Uruguay aux JO de 1924 (1-5).

8

2-1, score vainqueur préféré de Deschamps

C’est le résultat le plus fréquent dans l’histoire des Bleus, et aussi dans celle de Deschamps sélectionneur : 66 fois depuis 1904, 8 fois depuis l’été 2012 (à égalité avec les 0-0). Les quatre derniers 2-1 ont été acquis en compétition : contre la Biélorussie, face à la Suède l’an dernier, contre la Roumanie et l’Irlande à l’Euro. Les quatre précédents étaient des amicaux : contre le Danemark en 2015 (deux fois), face au Portugal en 2014 et en Italie en 2012.

Voir la matrice des scores

40

Moussa Sissoko, sans faire de bruit

Le milieu de Tottenham a honoré sa 53e sélection en entrant en jeu contre la Biélorussie, ce qui lui permet de figurer pour la première fois dans le top 40 du classement des joueurs, juste derrière Christian Karembeu. Il a la particularité d’être le seul, parmi les 40 joueurs les plus sélectionnés, à compter moins de la moitié de titularisations (26 sur 53).

Blaise Matuidi a rejoint Luis Fernandez (60 capes) et Antoine Griezmann est désormais à hauteur d’Alain Giresse (47 sélections). Raphaël Varane côtoie le grand Armand Penverne (39), alors que Dimitri Payet est désormais voisin de palier de Roger Piantoni (37). Et à 18 ans et neuf mois, Kylian Mbappé compte autant de sélections (8) que le champion du monde Bernard Diomède ou les sélectionneurs Albert Batteux et Raymond Domenech.

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts
9 Hugo Lloris 94 8439 100% 52 23 19 0
25 Olivier Giroud 68 3526 62% 42 10 16 28
32 Blaise Matuidi 60 4301 87% 41 7 12 9
40 Moussa Sissoko 53 2680 49% 34 9 10 2
53 Antoine Griezmann 47 3213 79% 33 6 8 18
72 Raphaël Varane 39 3316 97% 27 5 7 2
79 Dimitri Payet 37 2078 65% 25 5 7 8
167 Lucas Digne 19 1094 47% 14 4 1 0
220 Djibril Sidibé 14 1183 93% 10 3 1 1
225 Kingsley Coman 14 676 43% 10 2 2 1
249 Samuel Umtiti 12 1027 92% 9 1 2 1
332 Thomas Lemar 8 434 50% 4 2 2 2
333 Kylian Mbappé 8 370 50% 5 1 2 1
539 Corentin Tolisso 3 260 100% 2 0 1 0
Voir le tableau des joueurs

28

Giroud dépasse Djorkaeff et s’attaque à Fontaine et Papin

Nul ne sait jusqu’à quand Olivier Giroud sera appelé en équipe de France, mais en attendant il continue à marquer. Son 28e but lui permet de dépasser Youri Djorkaeff (à la moyenne de buts par match) et d’accéder à la 7e place du classement des buteurs. Si les deux premières semblent clairement hors de portée, il peut envisager de rejoindre Papin et Fontaine (30 buts), voire Zidane (31). David Trezeguet est un peu plus loin (34), mais encore accessible.

De son côté, Antoine Griezmann a fait aussi bien que Raymond Kopa et Roger Piantoni (18 buts) mais les anciens de Suède le devancent à la moyenne, puisqu’il leur a fallu respectivement 45 et 37 matchs pour atteindre ce total.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
7 Olivier Giroud 28 +1 68 0,41 0 0 6 1
18 Antoine Griezmann 18 + 1 47 0,38 1 2 3 0
40 Blaise Matuidi 9 0  60 0,15 0 0 2 0
45 Dimitri Payet 8 0 37 0,22 2 0 0 0
154 Thomas Lemar 2 0 8 0,25 0 0 1 0
183 Raphaël Varane 2 0 39 0,05 0 0 0 0
188 Moussa Sissoko 2 0 53 0,04 0 0 0 0
267 Kylian Mbappé 1 0 8 0,13 0 0 0 0
284 Samuel Umtiti 1 0 12 0,08 0 0 0 0
292 Djibril Sidibé 1 0 14 0,07 0 0 0 0
293 Kingsley Coman 1 0 14 0,07 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

La feuille de match

PNG - 67.3 ko

A paraître le 8 novembre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité