Tableaux de bord 777 après France-Paraguay (1-1)

Publié le 2 juin 2014, mis à jour le 17 janvier 2015

Le premier but de Griezmann, la France terre d’accueil pour les sélections sud-américaines, le seizième match des Bleus en Paca, le 400e match à domicile : vol 777 pour Nice, embarquement immédiat.

Les matches des Bleus en Paca

Seize matches en 110 ans dans la région Paca, c’est bien peu. Il est vrai que seul le stade Vélodrome compte plus de 40 000 places. Si Marseille se taille la part du lion avec treize rencontres accueillies (mais trois seulement depuis la coupe du monde 1998), la Côte d’Azur est la grande oubliée. Il faut dire que ni Louis II, ni le stade du Ray n’avaient le standing pour recevoir des matches internationaux. On peut penser que l’Allianz Riviera pourrait devenir une destination alternative pour des matches amicaux en hiver, par exemple. Même s’il arrive qu’il y pleuve un 1er juin !

PNG - 189.6 ko

Pourquoi les Sud-américains sont chez eux en France

L’équipe de France a joué 27 fois à domicile contre des sélections sud-américaines, ce qui est peu sur 400 matches joués dans l’hexagone depuis 1904. Avec 11 victoires pour 8 nuls et 8 défaites, le bilan n’est pas glorieux. Il est en équilibre contre le Brésil et le Chili, il est favorable face au Paraguay, à la Colombie et à l’Equateur, mais il est déficitaire contre le Pérou et surtout contre l’Argentine, qui a remporté trois de ses cinq matches en France (dont les deux derniers, en 2007 et en 2009). A noter que les Bleus n’ont pas encore fait le tour de l’Amérique du Sud puisqu’ils n’ont jamais rencontré la Bolivie et le Vénézuela.

PNG - 109.5 ko

Quatre cents à la maison

Le France-Paraguay de Nice est le quatre centième match des Bleus à domicile (dont deux hors métropole en 2005 contre le Costa Rica à Fort de France et en 2010 contre la Chine à Saint-Denis de la Réunion). J’ai compté dans ce total les phases finales des coupes du monde 1938 et 1998, de l’Euro 1984 ainsi que les JO de 1924 et la coupe des Confédérations 2003.

Les Bleus ont gagné 225 fois pour 79 nuls et 96 défaites, avec 782 buts marqués et 478 encaissés.

Les quatre stades les plus utilisés ont été celui de Colombes (83 fois entre 1908 et 1975), le second Parc des Princes (53 fois entre 1920 et 1969), le nouveau Parc des Princes (76 fois depuis 1972) et le Stade de France (76 fois également depuis 1998). Le premier Parc des Princes a quant à lui servi six fois entre 1905 et 1928.

Retrouvez la répartition des victoires (en bleu), des nuls (en gris) et des défaites (en rouge) pour chacun de ces stades.

PNG - 478.2 ko

Si Colombes reste pour l’instant le stade le plus fréquenté par les Bleus, il devrait perdre sa place d’ici 2016 : il ne reste plus que huit matches à disputer au Stade de France pour que ce dernier prenne la tête. Et à la prochaine victoire, il détrônera le troisième Parc des Princes (celui conçu par Roger Taillibert) qui détient pour l’instant le record du nombre de victoires.

PNG - 404.2 ko

Le match 777 et ses prédécesseurs

France-Paraguay 2014 est le 777e match des Bleus. Et pour respecter la symétrie des chiffres, ils ont fait un score nul. Qu’ont données six les précédentes rencontres avec un matricule triple ? Le 666 date du 9 novembre 2005 et il s’est disputé à Fort de France contre le Costa Rica (victoire 3-2 et premier match de l’histoire dans les DOM). Le 555 remonte au 12 novembre 1997 à Saint-Etienne, où les Bleus en préparation de la coupe du monde avaient battu difficilement l’Ecosse (2-1). Le 444 s’est joué à Sofia le 2 mai 1985 contre la Bulgarie, qui mettait un terme à une série de quinze matches sans défaite (0-2). Le 333 remonte au 17 mars 1971 et s’est soldé par un nul contre l’Espagne à Valence (1-1). Le 222 avait abouti à une victoire contre l’Angleterre à Colombes (1-0) le 15 mai 1955 et le 111 s’était soldé par une belle victoire à Sofia contre la Bulgarie (5-3) le 9 juin 1932.

JPEG - 78.7 ko
2 mai 1985 à Sofia. Les Bleus champions d’Europe s’inclinent lors du 444e match de leur histoire.

Evra aux portes du top 30

Sans faire parler de lui (ce n’est pas plus mal), Patrice Evra est à un match d’entrer dans le top 30, d’où il délogera une gloire de la grande équipe de 1958, Robert Jonquet. Il dépassera aussi par la même occasion Henri Michel et Willy Sagnol. Hugo Lloris le rejoindra lors du match face au Honduras.
Un peu plus bas, le duo Giroud-Cabaye vient de dépasser Mexès et Lassana Diarra.

Le classement des joueurs s’est enrichi : il indique désormais le temps de jeu total, le pourcentage de titularisations et le nombre de matches joués en tant que capitaine.

Joueur Sel Tps
de jeu
en mn
%
matches
titul
G N P Buts Cap
31 Patrice Evra 57 4694 93% 28 19 10 0 5
32 Hugo Lloris 56 4989 100% 26 18 12 0 32
58 Bacary Sagna 40 3326 93% 19 12 9 0 0
78 Mathieu Valbuena 33 1954 64% 18 6 9 5 0
91 Olivier Giroud 29 1295 48% 15 6 8 7 0
92 Yohan Cabaye 29 1859 83% 16 7 6 2 1
114 Loïc Rémy 24 1075 46% 13 7 4 5 0
124 Blaise Matuidi 22 1387 77% 12 4 6 1 1
157 Mamadou Sakho 18 1382 83% 9 6 3 2 1
165 Laurent Koscielny 17 1419 94% 7 4 6 0 0
184 Moussa Sissoko 16 679 38% 8 3 5 0 0
244 Rio Mavuba 11 659 64% 7 4 0 0 0
262 Paul Pogba 10 806 100% 7 1 2 2 0
389 Clément Grenier 5 104 0% 1 2 2 0 0
473 Antoine Griezmann 3 158 67% 2 1 0 1 0
474 Eliaquim Mangala 3 225 67% 1 1 1 0 0
Voir le classement complet des joueurs

Griezmann ouvre son compteur

L’attaquant de la Real Sociedad n’a pas tardé à marquer son premier but en bleu et à devenir le 320e buteur de l’histoire de l’équipe de France. Sans Benzema (19 buts) et Ribéry (16), les Bleus ne disposaient pas d’une grosse force de frappe. Ça s’est vu à Nice.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
46 Olivier Giroud 7 0 29 0,24 0 0 2 0
68 Loïc Rémy 5 0 24 0,21 0 0 0 0
70 Mathieu Valbuena 5 0 33 0,15 0 0 0 0
151 Paul Pogba 2 0 10 0,20 0 0 0 0
169 Mamadou Sakho 2 0 18 0,11 0 0 1 0
175 Yohan Cabaye 2 0 29 0,07 0 0 0 0
208 Antoine Griezmann 1 +1 3 0,33 0 0 0 0
303 Blaise Matuidi 1 0 22 0,05 0 0 0 0
Voir le classement complet des buteurs

A paraître le 25 octobre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité