Tableaux de bord 750 après France-Islande (3-2)

Publié le 28 mai 2012, mis à jour le 16 mars 2013

Debuchy et Rami nouveaux entrants dans le tableau des buteurs, la série d’invincibilité qui se pousuit, un premier match à Valenciennes et une deuxième victoire d’affilée : France-Islande, c’est tout ça et bien plus encore.

Lire aussi l’article Bien agiter avant de servir

0-2, même pas peur

Les Bleus menés 0-2 à la mi-temps, voilà quelque chose qui n’est pas courant. La dernière fois, c’était en mars 2010 contre l’Espagne, et c’était aussi le score final. Le Mexique avait lui aussi mené 2-0 contre la France lors de la dernière coupe du monde, mais en deuxième période. Et depuis que Laurent Blanc est sélectionneur, la défense tricolore n’a cédé deux fois qu’à une seule reprise, contre la Norvège en août 2010, mais c’était après l’ouverture du score par Ben Arfa (et avec Mexès capitaine, d’ailleurs). Dans la période récente, les Bleus l’avaient emporté avec un handicap de deux buts contre le Costa Rica (novembre 2005, 3-2) et contre la Slovénie (avril 2000, 3-2).

2012, une année qui débute aussi bien que 2000 et 1984

Cette victoire contre l’Islande, bien que compliquée, permet de porter la série d’invincibilité en cours à 19 matches. Si elle se poursuit jusqu’après le France-Angleterre de Donetsk, ce sera donc la deuxième meilleure série de l’histoire, devant celle de 2003-2004 (21) qui semble désormais à portée de main. Mais c’est aussi la deuxième victoire de l’année en cours. Depuis quand les Bleus n’avaient pas aussi bien commencé ?

PNG - 71.1 ko

Il faut remonter à dix ans en arrière, en 2002, pour trouver trace de deux succès lors des deux premiers matches de l’année. A l’époque, les archifavoris de la coupe du monde avaient souffert face à la Roumanie (2-1) avant de passer une raclée mémorable à l’Ecosse (5-0). Mais l’euphorie n’avait pas duré, un nul contre la Russie (0-0) et une défaite face à la Belgique (1-2) avaient refroidi quelque peu les ardeurs.

La dernière belle série remonte à 2000, avec quatre victoires consécutives face à la Pologne (1-0), l’Ecosse (2-0), la Slovénie (3-2, après avoir été mené 0-2) et la Croatie (2-0). De bon augure, puisque l’Euro avait été remporté dans la foulée, comme en 1984 d’ailleurs, où les Bleus avaient également enchaîné quatre victoires d’affilée en amical contre l’Angleterre (2-0), l’Autriche (1-0), l’Allemagne (1-0) et l’Ecosse (2-0).

Debuchy et Rami défenseurs-buteurs

Le cercle des buteurs en Bleu s’élargi à 314 membres, les deux derniers étant Mathieu Debuchy et Adil Rami, un latéral droit et un défenseur central. Ce ne sont bien entendu pas les premiers à marquer alors qu’ils jouent en défense, mais ce n’est pas si courant. 44 défenseurs figurent au classement des buteurs, le meilleur d’entre eux étant bien entendu Laurent Blanc (16 buts en 97 sélections) suivi de William Gallas (5 buts en 84 matches), Franck Lebœuf (4 sur 50) et Marius Trésor (4 en 65 matches).

JPEG - 38.4 ko

Voici le tableau des défenseurs ayant marqué au moins deux buts :

Joueur Buts Sel buts/
match
G N P
16 Laurent Blanc 16 97 0,16 62 25 10
68 William Gallas 5 84 0,06 50 24 10
89 Franck Lebœuf 4 50 0,08 31 13 6
91 Marius Trésor 4 65 0,06 28 19 18
111 Jean Ducret 3 20 0,15 7 3 10
112 Robert Herbin 3 23 0,13 6 7 10
115 Bernard Bosquier 3 42 0,07 14 9 19
117 Jean Djorkaeff 3 48 0,06 20 10 18
118 Patrick Battiston 3 56 0,05 35 13 8
119 Marcel Desailly 3 116 0,03 78 26 12
130 Roger Rolhion 2 4 0,50 1 0 3
145 Jean-François Domergue 2 9 0,22 7 0 2
171 Mikaël Silvestre 2 40 0,05 30 5 5
172 Vincent Candela 2 40 0,05 26 8 6
174 Bixente Lizarazu 2 97 0,02 65 23 9
175 Lilian Thuram 2 142 0,01 93 34 15
voir le classement complet des buteurs

Au classement des joueurs, Franck Ribéry va rattraper Eric Abidal (59 sélections), puis Luis Fernandez (60). Karim Benzema a désormais dans le collimateur Raymond Kopa et Eric Cantona (45), qu’il devrait dépasser à l’ouverture de l’Euro. Philippe Mexès chassera Raynald Pedros du top 100 lors de sa prochaine sélection, sans doute jeudi. Quant à Marvin Martin, il compte désormais 10 sélections, où il rejoint Lucien Laurent et Fleury Di Nallo, entre autres.

CLASSEMENT DES JOUEURS
Joueur Sel G N P Buts
16 Florent Malouda 75 46 18 11 8
26 Franck Ribéry 58 30 17 11 8
50 Karim Benzema 43 24 12 7 13
55 Patrice Evra 40 19 14 7 0
62 Alou Diarra 38 24 11 3 0
88 Yoann Gourcuff 29 15 8 6 4
89 Samir Nasri 29 15 10 4 3
108 Philippe Mexès 24 18 2 4 1
147 Adil Rami 18 11 5 2 1
184 Stève Mandanda 15 10 2 3 0
231 Yohan Cabaye 11 6 4 1 0
232 Jérémy Ménez 11 5 4 2 0
233 Mathieu Valbuena 11 7 1 3 2
252 Marvin Martin 10 6 4 0 2
262 Hatem Ben Arfa 9 5 2 2 2
421 Olivier Giroud 4 3 1 0 1
422 Mathieu Debuchy 4 4 0 0 1
Voir le classement complet

Du côté des buteurs, Ribéry (qui n’avait plus marqué depuis trois ans) et Malouda sont désormais au coude à coude, à la hauteur de Dugarry (8 buts). Quant à Rami, il rejoint M’Vila mais dépasse désormais Mexès (à la moyenne de but par match).

CLASSEMENT DES BUTEURS
Joueur Buts Sel buts/
match
23 Karim Benzema 13 43 0,30
41 Franck Ribéry 8 58 0,14
42 Florent Malouda 8 75 0,11
86 Yoann Gourcuff 4 29 0,14
113 Samir Nasri 3 29 0,10
147 Hatem Ben Arfa 2 9 0,22
149 Marvin Martin 2 10 0,20
151 Mathieu Valbuena 2 11 0,18
214 Olivier Giroud 1 4 0,25
215 Mathieu Debuchy 1 4 0,25
292 Adil Rami 1 18 0,06
299 Philippe Mexès 1 24 0,04
Voir le classement complet

Valenciennes, une nouvelle destination intérieure

Selon notre pointage, 35 villes ont accueilli les Bleus, Valenciennes étant la dernière en date. On constate sur la carte que Paris et sa région ont hébergé 290 matches (sur 383 joués en métropole), dont 128 au Parc des Princes, 83 à Colombes et 67 à Saint-Denis. En province, c’est Marseille qui a le plus souvent accueilli les bleus (13 fois) devant Lyon, Lens et Nantes (8 fois).

PNG - 56.3 ko

Rencontres et dédicaces

Retrouvez l'agenda des auteurs du Dico des Bleus dans toute la France

Abonnez-vous !

Chroniques bleues est sur Tipeee, premier site français de tip participatif.

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité