Tableaux de bord 751 après France-Serbie (2-0)

Publié le 1er juin 2012, mis à jour le 16 septembre 2017

Malouda et Ribéry qui se tirent la bourre au classement des buteurs, la France qui mène 11-0 face aux Balkans et l’époque où les Bleus jouaient à la Rémoise : on ramasse les copies dans un quart d’heure.

Voir aussi La génération 2006 vous salue bien

Et de vingt !

Le suspense sur l’espérance de vie de la série en cours n’a pas duré longtemps à Reims : un gros quart d’heure. Normalement, sauf gros trou d’air face à la 54e sélection mondiale, les 21 matches sans défaite devraient être atteints mardi soir et la série de 2003-2004 égalée. A noter que l’équipe de France de Laurent Blanc avait fait six matches nuls en 2011, mais aucun en 2010 (deux défaites puis quatre victoires) et aucun pour l’instant en 2012 (trois victoires).

PNG - 71.7 ko

Classement des joueurs

Florent Malouda a rejoint Maxime Bossis, ancien détenteur du record de sélections dans les années 80 et entre dans la top 15. Franck Ribéry est pour sa part à la hauteur d’Eric Abidal, tandis qu’Alou Diarra va bientôt se retrouver au niveau du champion du monde Vincent Candela. Philippe Mexès intègre quant à lui le top 100, près de dix ans après ses débuts en sélection. A noter que Laurent Koscielny, qui semble bien installé dans la défense, n’en est qu’à deux capes seulement.

France-Serbie, 1er juin 2012
France-Serbie, 1er juin 2012
Benzema, Nasri, Ribéry, Cabaye, Réveillère, Mexès, Malouda, Clichy, Koscielny, M’Vila et Lloris.
Joueur Sel G N P Buts
15 Florent Malouda 76 47 18 11 9
25 Franck Ribéry 59 31 17 11 9
47 Karim Benzema 44 25 12 7 13
59 Alou Diarra 39 25 11 3 0
77 Hugo Lloris 32 15 12 5 0
85 Samir Nasri 30 16 10 4 3
100 Philippe Mexès 25 19 2 4 1
143 Yann M’Vila 19 12 5 2 1
144 Adil Rami 19 12 5 2 1
156 Anthony Réveillère 17 10 6 1 1
214 Yohan Cabaye 12 7 4 1 0
215 Jérémy Ménez 12 6 4 2 0
216 Gaël Clichy 12 7 3 2 0
234 Marvin Martin 11 7 4 0 2
253 Hatem Ben Arfa 10 6 2 2 2
378 Olivier Giroud 5 4 1 0 1
537 Laurent Koscielny 2 2 0 0 0
Voir le classement complet

 

Classement des buteurs

Amusant, le challenge entre Malouda et Ribéry. L’année 2012 leur va bien, avec deux buts chacun lors des trois derniers matches, et un concours de frappes lourdes façon Bundesliga contre la Serbie. Ils rejoignent Djibril Cissé avec neuf buts, même si leur moyenne est très modeste.

JPEG - 43.3 ko

Joueur Buts Sel buts/
match
23 Karim Benzema 13 44 0,30
36 Franck Ribéry 9 59 0,15
37 Florent Malouda 9 76 0,12
113 Samir Nasri 3 30 0,10
149 Hatem Ben Arfa 2 10 0,20
150 Marvin Martin 2 11 0,18
224 Olivier Giroud 1 5 0,20
287 Anthony Réveillère 1 17 0,06
293 Yann M’Vila 1 19 0,05
294 Adil Rami 1 19 0,05
300 Philippe Mexès 1 25 0,04
Voir le classement complet

 

Quand ce n’était pas l’équipe de France qui jouait à Reims, mais le Stade de Reims qui jouait en équipe de France

Le stade Auguste-Delaune a accueilli les Bleus pour la deuxième fois. La première, c’était en avril 1970 (Laurent Blanc avait alors quatre ans et demi) face à la Roumanie, en amical. L’équipe de France de Georges Boulogne, privée de coupe du monde mexicaine, l’avait emporté 2-0 où Djorkaeff père (Jean, qui était capitaine et défenseur et qui fêtait ce jour-là sa trentième sélection) s’était illustré en provoquant le premier but (tir repoussé par le gardien et repris par Charly Loubet) et en transformant un pénalty (suite à une faute du gardien sur Hervé Revelli).

Avant d’accueillir le France-Roumanie de 1970, le stade Auguste-Delaune (qui s’appelait encore stade municipal) avait été le théâtre d’un exotique Hongrie-Indes néerlandaises (qui allaient devenir l’Indonésie en 1945) lors de la coupe du monde 1938.

JPEG - 79.9 ko
Le stade Auguste-Delaune dans sa configuration d’après 1955 avec la tribune latérale réhaussée et la piste cyclable.

Mais c’est dans les années cinquante qu’Auguste-Delaune a vu évoluer les plus grands, comme Raymond Kopa, Jean Vincent, Just Fontaine, Roger Piantoni (rien de moins que le carré magique de l’équipe de France 1958), mais aussi Robert Jonquet, Armand Penverne, Roger Marche et bien d’autres, 29 internationaux au total. Le 11 novembre 1959, par exemple, l’équipe de France se présente contre le Portugal avec pas moins de sept rémois : le gardien Colonna, les défenseurs Wendling et Jonquet, le milieu Kopa et les attaquants Muller, Fontaine et Vincent. On peut ainsi dire qu’à l’époque, ce n’était pas l’équipe de France qui jouait au stade de Reims, mais bien le Stade de Reims qui jouait en équipe de France...

France-Portugal à Colombes le 11 novembre 1959 (5-3), avec sept Rémois dans l’effectif et un triplé de Just Fontaine.

France-Yougoslavie : 8-10...

PNG - 36.3 koOn l’avait déjà raconté en septembre 2010 après la belle victoire de Sarajevo (la première de l’ère Laurent Blanc, qui ouvrait la série d’invincibilité toujours en cours) : les relations franco-yougoslaves, très tendues jusqu’en 1989, se sont nettement améliorées depuis l’éclatement de la fédération fondée par Tito en six nations (Serbie, Croatie, Bosnie, Slovénie, Macédoine et Monténégro).

L’équipe de France a joué 25 matches contre la sélection yougoslave entre 1926 et 1989. Bilan : huit victoires, 7 nuls et dix défaites, dont quatre fatales en éliminatoires (1949, 1968 et 1989) et en demi-finale de la coupe d’Europe des Nations (en 1960).

… et France-Balkans 11-0

PNG - 36.5 koAprès l’éclatement de la fédération yougoslave, les Bleus ont joué contre quatre sélections nationales issues des Balkans : la Croatie, la Bosnie, la Slovénie et la Serbie. Avec des résultats bien meilleurs, puisqu’en seize confrontations, le bilan est très bon : onze victoires [1] et cinq nuls. A noter quand même que les deux précédents matches à domicile l’an dernier avaient été beaucoup plus accrochés, contre la Croatie (0-0) et surtout la Bosnie (1-1) qui avait longtemps mené au score.

[1dont une acquise contre la Yougoslavie en novembre 2002. Sous ce nom, c’était en fait une sélection de Serbie et Monténégro.

Rencontres et dédicaces

Retrouvez l'agenda des auteurs du Dico des Bleus dans toute la France

Abonnez-vous !

Chroniques bleues est sur Tipeee, premier site français de tip participatif.

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité