Etienne Mattler

C’est un joueur atypique pour son époque : dans les années 1930, des gabarits comme le sien (1,80 m, 85 kg) étaient plutôt rares dans le football français. Avant de se mettre au football, il pratique l’athlétisme et la boxe. Il devient professionnel en 1932 au FC Sochaux après avoir été un temps mécanicien. Il est l’international français le plus sélectionné d’avant-guerre (46 entre 1930 et 1940) et il a joué les trois premières Coupes du monde. Il s’est aussi illustré pendant l’Occupation en rejoignant la Résistance et participera à la Libération. Il est mort en mars 1986 à l’âge de 80 ans.

Sélectionneurs des Bleus, les bonus (7/11) : Jacques Caudron

Publié le 11 décembre 2020 - Pierre Cazal

En juillet 1930, l’équipe de France participe à la première Coupe du monde de l’histoire en Uruguay. La délégation compte 15 joueurs, le président de la FFF, un masseur, un arbitre… mais pas de sélectionneur. C’est Jacques Caudron, membre du bureau fédéral, qui remplace Gaston Barreau.

5 décembre 1937 : France-Italie

Publié le 19 octobre 2020 - Bruno Colombari

Les Français en rouge affrontent les champions du monde italiens en bleu dans un Parc des Princes bondé dans le contexte du Front populaire et de la Guerre d’Espagne. C’est aussi le premier 0-0 de l’histoire des Bleus.

Génération 2 : les années Mattler (1930-1940)

Publié le 13 mai 2019 - Bruno Colombari

Parfaitement calée sur les années 1930, la deuxième génération des Bleus est emmenée par le défenseur sochalien Etienne Mattler. Elle dispute avec lui les trois premières Coupes du monde et commence à laisser des regrets, ce qui est plutôt bon signe.

Les dix générations qui ont fait l’histoire des Bleus

Publié le 21 avril 2018 - Bruno Colombari

De 1920 à aujourd’hui, on peut dégager dix générations successives autour d’un joueur clé. Devaquez, Mattler, Baratte, Bereta, Papin et Ribéry ont ainsi assuré la continuité autour des époques Kopa, Platini et Zidane. Présentation de la série.

Jules, Etienne, Marius, Max et les autres

Publié le 15 mai 2011 - Bruno Colombari

A lui seul, Thuram compte plus de maillots bleus que Dubly, Dewaquez et Marche réunis. Pourtant, comme eux, il est l’un des dix détenteurs du record des sélections en équipe de France. Et ce, pour longtemps encore.