Giroud/Benzema, stats croisées

Publié le 12 juin 2017 - Bruno Colombari - 11

Buts en compétition, passes décisives, temps de jeu, efficacité : entre Giroud et Benzema, il y a match. En termes statistiques, l’écart est nettement plus faible qu’on ne le croit, même si le palmarès en club du second est largement supérieur.

Mise à jour d’un article initialement paru en juin 2017.


Embed from Getty Images


Alors qu’il semblait bien que leurs trajectoires avaient définitivement divergé à l’automne 2015, voici Karim Benzema et Olivier Giroud à nouveau réunis en équipe de France pour l’Euro 2020, même si les deux matchs de préparation (Galles et Bulgarie) ne les a pas vu jouer ensemble : Giroud n’était pas sur la feuille de match à Nice le 2 juin, et il a remplacé Benzema après 40 minutes à Saint-Denis le 8. A l’Euro, Giroud a de nouveau remplacé Benzema contre la Hongrie (à la 76e minute) et face à la Suisse (à la 94e minute), mais n’est pas entré en jeu face au Portugal.

L’avant-centre de Chelsea contre celui du Real : entre ces deux-là, la rivalité a toujours été un peu plus que sportive. Entre le 11 novembre 2011, jour des débuts d’Olivier Giroud contre les Etats-Unis, et juin 2021, il n’y a eu que huit titularisations en près de dix ans et seize matches où ils se sont côtoyés au total 572 minutes, soit même pas dix heures, alors qu’ils se sont croisés vingt fois. La seule rencontre où ils ont passé tous les deux 90 minutes est le match contre la Géorgie de mars 2013 (celui où ont débuté Pogba et Varane). Olivier Giroud avait marqué ce soir-là.

Si Benzema a remplacé Giroud à quatre reprises seulement (trois fois en 2013 et une fois en 2015), Giroud a remplacé Benzema douze fois : neuf fois entre 2012 et 2015, et trois fois en juin 2021. D’évidence, depuis fin 2011 et les débuts internationaux de Giroud, ce dernier n’est titulaire qu’en l’absence de Benzema. Quand ce dernier est convoqué, il en est le remplaçant, même après avoir été sacré champion du monde.

Embed from Getty Images


Giroud décisif toutes les 111 minutes, Benzema toutes les 116

Giroud compte 46 buts et Benzema 31, ce qui en font les deuxième et sixième meilleurs buteurs de l’histoire de l’équipe de France (avec Antoine Griezmann désormais intercalé entre les deux). Giroud a un ratio supérieur : 0,42 but/match contre 0,36 pour Benzema. A noter que l’attaquant de Chelsea a tiré son premier pénalty en sélection en novembre 2018 (et réussi ses trois suivants depuis), alors que celui du Real a marqué quatre fois ainsi (et en a raté trois autres), la dernière à l’Euro 2021 contre le Portugal.

Si on affine un peu en tenant compte du temps de jeu, l’écart se creuse : avec ses 64 titularisations, Benzema a passé 5609 minutes en Bleu, soit une moyenne de 64 minutes par match. Giroud, lui, a joué plus longtemps (6124 minutes) pour 72 titularisations, soit 56 minutes par match en moyenne. Benzema est donc plus souvent titulaire (75% de ses matchs contre 65% pour Giroud).

Les matches en compétition sont en gras. Les buts décisifs sont indiqués avec l’abréviation dcsf.

# Benzema 27 butsGiroud 44 buts
1 Autriche 2007 Allemagne 2012
2 Féroé 2007  Espagne 2012 [dcsf]
3 Féroé 2007  Géorgie 2013
4 Suède 2008  Australie 2013
5 Tunisie 2008  Australie 2013
6 Turquie 2009  Norvège 2014
7 Féroé 2009  Norvège 2014
8 Autriche 2009  Jamaïque 2014
9 Bosnie 2010  Suisse 2014
10 Luxembourg 2010  Danemark 2015 [mars]
11 Angleterre 2010  Danemark 2015 [oct.]
12 Brésil 2011  Danemark 2015 [oct.]
13 Albanie 2011 [dcsf]   Allemagne 2015
14 Estonie 2012  Pays-Bas 2016
15 Estonie 2012  Cameroun 2016
16 Australie 2013  Ecosse 2016
17 Finlande 2013  Ecosse 2016
18 Ukraine 2013 [dcsf]  Roumanie 2016 [dcsf]
19 Pays-Bas 2014  Islande 2016
20 Jamaïque 2014  Islande 2016
21 Jamaïque 2014  Italie 2016
22 Honduras 2014  Luxembourg 2017 [dcsf]
23 Honduras 2014  Luxembourg 2017
24 Suisse 2014  Paraguay 2017
25 Portugal 2014  Paraguay 2017
26 Arménie 2015  Paraguay 2017
27 Arménie 2015  Suède 2017
28 Portugal 2021 [dcsf] Biélorussie 2017 [dcsf]
29 Portugal 2021 [dcsf] Galles 2017
30  Suisse 2021 [dcsf] Colombie 2018
31 Suisse 2021 [dcsf] Irlande 2018
32 Pays-Bas 2018 [dcsf]
33 Uruguay 2019
34 Moldavie 2019
35 Islande 2019 
36 Albanie 2019 
37 Islande 2019 [dcsf]
38 Turquie 2019 [dcsf]
39 Moldavie 2019 [dcsf]
40 Croatie 2020
41 Ukraine 2020
42 Ukraine 2020
43 Suède 2020 [dcsf]
44 Suède 2020
45 Bulgarie 2021
46 Bulgarie 2021

Benzema meilleur passeur

Si on additionne les buts marqués et les passes décisives, Olivier Giroud a été décisif toutes les 111 minutes (46 buts, 9 passes), mieux que Karim Benzema (116 minutes, 31 buts, 17 passes). Le Madrilène est pourtant bien meilleur passeur que l’attaquant de Chelsea. La preuve...

# Benzema 17 passesGiroud 9 passes
1 Ukraine 2007 [Govou] Islande 2012 [Ribéry]
2 Biélorussie 2011 [Malouda]  Islande 2012 [Rami]
3 Ukraine 2011 [Martin]  Estonie 2012 [Ménez]
4 Chili 2011 [Rémy]  Jamaïque 2014 [Cabaye]
5 Albanie 2011 [Mvila]  Suisse 2014 [Valbuena]
6 Estonie 2012 [Ribéry]  Irlande 2016 [Griezmann]
7 Islande 2012 [Debuchy]  Islande 2016 [Griezmann]
8 Ukraine 2012 [Ménez]  Pays-Bas 2017 [Griezmann]
9 Finlande 2012 [Diaby]  Argentine 2018 [Mbappé]
10 Biélorussie 2012 [Ribéry]
11 Jamaïque 2014 [Matuidi]
12 Jamaïque 2014 [Giroud]
13 Jamaïque 2014 [Griezmann]
14 Suisse 2014 [Matuidi]
15 Suisse 2014 [Sissoko]
16 Portugal 2014 [Pogba]
17 Arménie 2014 [Griezmann]

Mais si Benzema a fait trois passes décisives en phase finale (sur 17), Giroud en a réalisé quatre (sur 9).

On a souvent reproché à Giroud de ne marquer que contre des adversaires faibles et dans des matches comptant pour du beurre. Benzema a scoré 16 fois en compétition et 15 en amical alors que le ratio de Giroud est moins qualitatif ; 20 buts dans des matches à enjeu, 26 dans ceux qui n’en ont pas. Giroud a marqué quatre fois en phase finale (contre la Suisse en Coupe du monde 2014, face à la Roumanie, et un doublé contre l’Islande à l’Euro 2016). Benzema l’a fait sept fois, trois fois au Brésil contre le Honduras (doublé) et la Suisse, deux fois à Budapest contre le Portugal (doublé) et deux fois à Bucarest contre la Suisse (doublé). Les deux ont fait un zéro pointé à l’Euro 2012 (Benzema) et à la Coupe du monde 2018 (Giroud).

JPEG - 44.6 ko

Deux buts décisifs pour Benzema, neuf pour Giroud

Si on tient compte maintenant uniquement des buts décisifs lors des matches en compétition, c’est-à-dire des buts qui ont influé directement sur le résultat final, Benzema en a inscrit que six, contre l’Albanie en septembre 2011 (victoire 2-1 à Tirana) l’Ukraine lors du barrage retour en novembre 2013 [1], le Portugal et la Suisse en juin 2021 à l’Euro (deux doublés qui ont engendré des matchs nuls). C’est moins que Giroud qui en a marqué neuf : face à l’Espagne à Madrid en octobre 2012 (1-1, après avoir remplacé Benzema), contre la Roumanie en ouverture de l’Euro 2016 (2-1), face au Luxembourg en mars 2017 (doublé, victoire 3-1), contre la Biélorussie en octobre 2017 (2-1), les Pays-Bas en septembre 2018 (2-1), en Islande (1-0) et face à la Turquie (1-1) en octobre 2019, contre la Moldavie (2-1) en novembre 2019 et face à la Suède en novembre 2020 (4-2, mais il a signé un doublé, donc son premier but est décisif).

L’un meilleur en club, l’autre en sélection

Le débat entre benzemistes et giroudiens n’étant pas prêt de s’achever (peut-être à la fin de carrière des deux joueurs, et encore, ce n’est pas sûr), on pourrait tenter le constat suivant : Benzema a incontestablement réussi sa carrière en club. Quatre Ligues des champions et trois Coupes du monde des clubs avec le Real Madrid, quatre fois champion de France (avec Lyon) et deux fois champion d’Espagne (avec le Real), une Coupe de France et deux Coupes d’Espagne, meilleur buteur français en Ligue des champions (71 buts en 130 matchs) et 192 buts en 383 matchs de Liga.

Le palmarès d’Olivier Giroud, longtemps assez pauvre, s’est amélioré : une Ligue des Champions (2021) et une Ligue Europa (2019) avec Chelsea, un titre de champion de France avec Montpellier en 2012, quatre Cups avec Arsenal (3) et Chelsea, 90 buts en 255 matchs de Premier League, 19 buts en 47 matchs de Ligue des Champions. Il se rattrape largement en sélection avec quatre phases finales jouées depuis 2012 et bien entendu le titre mondial de 2018.

Trois feux d’artifices

Enfin, voici trois matches où les deux ont fait le spectacle. Le premier, face à l’Islande en mai 2012, les Bleus l’emportent 3-2 après avoir été menés 0-2. Benzema est passeur sur le but de Debuchy et Giroud sur ceux de Ribéry et Rami. Benzema est sorti à l’heure de jeu, remplacé par Malouda, alors que Giroud entrait à la place de Ben Arfa.


 

Le deuxième est le prolifique France-Jamaïque de juin 2014 (8-0) où ils sont impliqués dans sept buts, avec trois réalisations (Benzema 2, Giroud 1) et quatre passes décisives (Benzema 3, Giroud 1). Et surtout, une scène étonnante et unique à ce jour, une passe décisive de Benzema pour Giroud à la 63e, suivie d’une accolade entre les deux attaquants.


 

Ce soudain et improbable accès de tendresse allait porter ses fruits quelques jours plus tard, lors du second match de Coupe du monde au Brésil. Face à la Suisse, Giroud et Benzema sont impliqués dans les cinq buts français : Giroud ouvre le score, Benzema sert Matuidi, Giroud sert Valbuena, Benzema marque le quatrième but et trouve Sissoko pour le cinquième. Mais c’était l’avant-dernière fois qu’ils allaient être titularisés ensemble.

[1Contre le Honduras en 2014, il avait marqué deux fois, le troisième but étant attribué au gardien hondurien contre son camp.

Documents joints

Vos commentaires

  • Le 27 mai 2018 à 10:50, par Bibi En réponse à : Giroud/Benzema, stats croisées

    Salut vous avez une erreur dans votre article benzema n’as pas mis 15 but en match officiel et 12 en amical mais l’inverse ! 12 en officiel suffie de regarder votre image avec ses but en violet.

    Et il serait intéressant de voire aussi le ratio nombre de but en officiel/par minutes jouer en officiel

    Et de mettre a jours aussi

    (Actuelement) en officiel

    Benzema 2729minutes jouer pour 12 but soit 1 but toute les 227 minutes

    et giroud 1729 minutes jouer mour 10 but soit 1 but toutes les 173 minutes

  • Le 27 mai 2018 à 12:18, par Bruno Colombari En réponse à : Giroud/Benzema, stats croisées

    Bonjour
    Effectivement il y avait une erreur dans le texte.
    En ce qui concerne la mise à jour, oui, bien sûr ce serait mieux, mais cet article a été publié quand Giroud a atteint le même nombre de buts que Benzema (27). Maintenant, ça a moins d’intérêt... Et j’ai de nombreux articles en préparation et d’autres que j’ai mis à jour récemment car ils étaient plus d’actualité que celui-là. Je fais au mieux.

  • Le 29 mai 2018 à 17:24, par Domi Morange En réponse à : Giroud/Benzema, stats croisées

    J’ai un peu de mal à suivre le dénigrement à propos du cas Olivier Giroud. Il est actuellement le meilleur à son poste en EDF, les stats parle pour lui ; alors les comparatifs des époques (le nombre d’équipes ex URSS, Yougoslavie...) de M. Roustan ; hormis Platini, les autres buteurs Henry, Trezeguet , Zidane ont joué aussi sur des petites équipes et leurs stats comptent elles aussi.La mémoire joue souvent des tours : rappelez vous le record de matches sans but joués en EDF par M.Benzema. Alors évidemment Olivier Giroud n’est pas le joueur le plus techniquement doué et complet du groupe, par contre physiquement, psychologiquement et mentalement il est irréprochable et buteur incontournable à ce jour de l’EDF.

  • Le 29 mai 2018 à 19:24, par Bruno Colombari En réponse à : Giroud/Benzema, stats croisées

    Bonjour
    Je ne dis pas le contraire. Les stats d’Olivier Giroud parlent pour lui, son comportement aussi. L’article est tout sauf à charge.

  • Le 30 mai 2018 à 00:19, par Zozo En réponse à : Giroud/Benzema, stats croisées

    Chouette article, finalement Benzema n’a pas été décisif dans les grands matchs, dire que je croyais certains...

  • Le 16 juin 2018 à 09:38, par JEAN En réponse à : Giroud/Benzema, stats croisées

    Hello
    Bel article, bravo pour l’objectivité
    Fan de Benzema et completement attristé par celui de Giroud je crois utile de preciser que :
    Benzema jouait en equipe de France alors que celle ci etait au fond du trou ce qui n’est pas le cas de Giroud
    on loue Giroud pour des qualités de combattant qu’il n’a pas. Regardez attentivement son inactivité sur un terrain ; il ne defend jamais, sauf sur corner, et quand il faut contre-attaquer bonjour le diesel ! quand on a vu Cristiano hier se replier pour aider son equipe, Giroud risque pas les crampes lui
    Marquer des buts meme Guivarch pouvait le faire. Mais se creer des occasions, se demarquer, jouer dans les petits espaces, faire des appels de balle c’est ca le foot d’aujourd’hui et c’est pas pour Giroud !
    Je l’appelle tendinite du bras. Pourquoi ? regardez le jouer et passer son temps a reclamer des centres en levant le bras (gauche ou droit ! il est ambidextre). C’est l’ancienne ecole ! on voit qu’il joue en Angleterre.
    plus que le joueur lui meme, qui peut rendre des services dans certains cas, c’est son jeu qui n’est plus d’epoque ! tout simplement

  • Le 9 juillet 2018 à 22:01, par Nhi TRAN QUANG En réponse à : Giroud/Benzema, stats croisées

    Certes Benzema jouait peut-être dans une équipe de France qui était au fond du trou, mais entre 2010-15, l’équipe s’est beaucoup articulé autour de lui, la preuve puisqu’il a pu rester plus de 1000mn à jouer sans marquer un but entre 2012-13 & que Deschamps s’est peut-être trop entêté à lui faire trop confiance, c’est quand Deschamps a décidé de faire jouer réellement la concurrence avec Giroud que Benzema a remarqué de nouveau & de manière régulière qu’il a regagné sa place de titulaire après. Puisque que le 1er but marqué par Benzema après plus de 1000mn de jeu sans marqué a été lors d’un France-Australie auquel Benzema a remplacé à la mi-temps Giroud (double buteur lors de ce match) & Benzema remarqué de nouveau lors du match suivant contre la Finlande en remplaçant encore Giroud (encore buteur à ce match).
    Contre l’Ukraine lors du match aller des barrages, Giroud est titulaire mais passe à côté & Deschamps relance Benzema comme titulaire pour le match retour auquel il marque le but du 2-0 & après Benzema a su confirmer sa place en marquant régulièrement lors des matches suivants (12 buts en 21 matches entre sa 60ème sélections & sa dernière) tandis que Giroud continuait à lui faire concurrence en marquant régulièrement quand ce dernier remplaçait Benzema lors de certains matches (9 buts en 21 matches entre sa 23ème sélections & 43ème qui correspond à la dernière séléection de Benzema).

  • Le 17 juillet 2018 à 11:11, par cal En réponse à : Giroud/Benzema, stats croisées

    en réponse à jean...

    je pense que c’est l’attaquant qui a le plus défendu pendant la CDM.
    oui aucun but comme guigi mais gros boulot en mode tourelle lors des dégagements et gros boulot de récupération comme la France l a été tout au long de cette CDM
    Par contre Benzema défensif, je pense que votre coté fan ne le rend pas objectif.

    En attendant y en un CDM et pas l’autre.

  • Le 21 juillet 2018 à 22:32, par Kamel Chabane En réponse à : Giroud/Benzema, stats croisées

    EN réponse à cal

    1/ tu dis « je pense que c’est l’attaquant qui a le plus défendu pendant la CDM » —> un moment donné il faudrait donner des chiffres :
     giroud : 103 m. parcourus par minutes joués
     hary kane c’est 109 m/ minutes joués
    source = site de stats de la coupe du monde

    Nous pouvons dire objectivement que ce n’est pas l’attaquant qui a couvert le plus de terrain et corrolaire ce n’est pas celui qui a le plus défendu. et la j’ai pris harry kane vraiment au hasard...

    2/tu dis « oui aucun but » —> un fait merci

    3/ tu dis « gros boulot en mode tourelle lors des dégagements et gros boulot de récupération comme la France l a été tout au long de cette CDM »
    — > complètement faux : voir comparatif avec hary kane qui, en plus, marque des buts

    4 / tu dis « Par contre Benzema défensif, je pense que votre coté fan ne le rend pas objectif. »
    — > La période mourinho a prouvé que benzema savait se muer en premier défenseur.

    5/ tu dis « En attendant y en un CDM et pas l’autre. »
    — > giroud a contribué à passer les huitièmeslorsqu’il a filé la passe décisives à MBAPPE, c’est tout. Après, il a complètement disparu des radars -
    comparer benzema et giroud est hors de propos - d’autant que benzema a prouvé au plus haut niveau et jusqu’a preuve du contraire, la ligue des champions est à un niveau tactique et physique plus élevé que la coupe du monde.
    Merci d’avoir pris le temps de lire et comprendre
    Sur ce bonne continuation

  • Le 23 juillet 2018 à 08:50, par Jean En réponse à : Giroud/Benzema, stats croisées

    Bravo Kamel Chabane
    rien a redire a votre reponse
    Une derniere chose, pour Kal, ne trouvez vous pas etonnant de louer les qualites defensives de Giroud alors que c’est un AVANT CENTRE ! Les detracteurs de Benzema (alors qu’il n’y avait en effet pas d’interet a le selectionner) rappellent sans cesse sa periode de disette mais pardonne celle de Giroud. Surprenant non ?
    il faut realiser que ce type est champion du monde (et il le merite puisqu’il a participé) sans avoir marqué un but, sans avoir cadré un seul tir. Comment peut on le laisser errer encore en equipe de France ? Essayons en d’aures non ?
    Bon foot a tous

  • Le 1er octobre 2018 à 16:55, par Tran Quang Nhi En réponse à : Giroud/Benzema, stats croisées

    En réponse de kamel
    Concernant la contribution offensive de Giroud durant la coupe du monde 2018, il est au moins impliqué dans 3 buts durant la compète même si statistiquement on ne compte que une seule.
    1) Contre l’Australie lors du premier match, Giroud est impliqué sur le une-deux qui permet à Pogba de marquer le but de la victoire même si la FIFA dit que c’est un CSC
    2) Contre le Pérou au 2ème match, Giroud est impliqué sur le but de Mbappé, Giroud tire, un défenseur essaie de contrer mais le gardien est lobé & le ballon va vers le but mais pour être sur et certain que le gardien ne touche pas, Mbappé pousse le ballon dans le but vide.
    3) Pour sa 3ème implication, c’est son assist sur le 2ème but de Mbappé contre l’Argentine.

    Concernant la ligue des champions, il est vrai que que le niveau est plus élevé en coupe du monde, cependant la ligue des champions se joue tous les ans et la coupe du monde tous les 4 ans & puis ce n’est pas parce qu’on marque régulièrement en ligue des champions qu’on va marquer en coupe du monde, il suffit de voir de CR7 & Messi qui ne marquent pas autant en coupe du monde qu’en ligue des champions.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee