Podcast #3 : l’Euro 2020 à mi-parcours

Publié le 25 juin 2021 - Bruno Colombari

Après un premier tour sans surprise où tous les favoris sont passés (mais se retrouvent dans la même moitié de tableau), Pierre Cazal fait un point sur cet Euro dans lequel les Bleus ont atteint leur objectif sans toutefois convaincre. Comme en 2016 et 2018, en somme.

Après l’histoire du maillot des Bleus racontée par Matthieu Delahais en février et les voyages de l’équipe de France dont je vous ai parlé en mars, voici un nouveau podcast signé Pierre Cazal, qui a publié récemment chez Mareuil éditions L’épopée des Bleus à l’Euro.

Ce podcast dure huit minutes et Pierre Cazal commence par faire un point sur l’organisation pratique de cet Euro en temps de pandémie. Il pointe la relative prévisibilité d’un tournoi à 24 où le premier tour n’élimine que huit équipes, dont aucune ne faisait partie des favoris.

Pierre Cazal constate que le tableau à partir des huitièmes de finale est très déséquilibré, avec d’un côté la France, l’Espagne, l’Italie et la Belgique et de l’autre l’Angleterre, l’Allemagne et les Pays-Bas.

Il revient enfin sur le parcours de l’équipe de France, avec une bouteille à moitié pleine — la qualification acquise rapidement, la première place du groupe qui offre un adversaire a priori facile au prochain tour — ou à moitié vide, avec les difficultés du secteur offensif et les hésitations tactiques du sélectionneur.

Si ce podcast vous a intéressé (vous pouvez le télécharger en faisant un clic droit sur l’icône dans les documents joints, sous le player SoundCloud), n’hésitez pas à nous le dire dans le forum ci-dessous, et nous faire part de vos remarques, suggestions ou critiques. Bonne écoute !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee