Tableaux de bord 855 après France-Moldavie

Publié le 15 novembre 2019

Les qualifications précoces, la Moldavie 53e adversaire au Stade de France, les adversaires qui ouvrent le score à domicile en compétition, la trentième victoire de Kanté et le cinquième but de la tête de Varane : les tableaux de bord sont déjà à l’Euro.

C’est la première fois que la France se qualifie à deux journées de la fin

PNG - 5.3 ko
Jouer les deux derniers matchs des éliminatoires sans d’autre enjeu que la première place, ce n’est jamais arrivé. En cherchant combien de rencontres avaient été nécessaires aux Bleus pour se qualifier depuis 1977, je n’ai trouvé que trois précédents d’une qualification avant le dernier match, mais juste avant, puisque c’était lors de l’avant-dernier : en 2007 contre la Lituanie (où le deuxième était qualifié directement, comme cette année), en 2003 face à la Slovénie (premier, le deuxième jouant les barrages) et en 1991 contre l’Espagne (premier, championnat d’Europe à 8), alors que dans ces deux derniers cas, les Bleus avaient fait un sans faute en remportant tous leurs matchs.

PNG - 104.3 ko

Les neuf autres qualifications ont toutes été acquises soit lors du dernier match, soit même après, en barrages, comme en 2009 (contre l’Irlande) et 2013 (face à l’Ukraine). Le cas de 2019 est particulier car s’il n’aura fallu que huit matchs sur dix à l’équipe de France pour se qualifier, les Bleus ne l’auront su qu’une heure avant le début du neuvième.

Moldavie, 53e adversaire au Stade de France

PNG - 5.6 ko
C’est le 53e adversaire de l’équipe de France accueilli à Saint-Denis depuis 2018. L’Espagne et l’Allemagne y ont joué 5 fois, le Brésil, la Roumanie et l’Ukraine 4, l’Islande, les Pays-Bas, l’Angleterre, la Belgique, la Biélorussie, la Croatie, la République d’Irlande et la Russie 3 fois.

L’équipe de France n’a jamais battu la Belgique (un nul, 2 défaites), l’Argentine, la République tchèque, la Slovaquie (une défaite), le Maroc, la Bosnie et la Suisse (un nul). Elle a battu au moins une fois les 46 autres.

Voir le tableau des adversaires

C’est la onzième fois que l’adversaire ouvre le score à Saint-Denis en compétition

PNG - 7.7 ko
Alors que c’était extrêmement rare lors des dix premières années du Stade de France, voir l’adversaire marquer le premier lors d’un match de compétition est devenue une (mauvaise) habitude. C’est arrivé deux fois avec Laurent Blanc, et six fois depuis que Didier Deschamps est sélectionneur. Le but de Vadim Rata est même le deuxième le plus précoce après celui du Bulgare Alexandrev en 2016 (sur pénalty). Mais celui de l’Irlandais Brady à Lyon en juin 2016 contre l’Irlande (2e, sur pénalty également) avait été encore plus rapide.

En revanche, alors que jusqu’à l’Euro 2016 (et le but d’Eder à la 109e minute de la finale), le premier but encaissé avait été fatal quatre fois sur sept, depuis on a assisté à quatre renversements de score, les trois derniers se terminant par un 2-1. C’était aussi le schéma du tout premier du genre, en demi-finale 1998 contre la Croatie.

1998 : Croatie (2-1) Suker 46e
1999 : Russie (2-3) Panov 38e
2009 : Irlande (1-1) Keane 33e
2010 : Biélorussie (0-1) Kislyak 86e
2011 : Bosnie (1-1) Dzeko 40e
2013 : Espagne (0-1) Pedro 58e
2016 : Portugal (0-1) Eder 109e
2016 : Bulgarie (4-1) Aleksandrev 6e
2016 : Suède (2-1) Forsberg 54e
2018 : Allemagne (2-1) Kroos 14e
2019 : Moldavie (2-1) Rata 9e

Le score : 2-1, le préféré de Deschamps, le dixième à Saint-Denis

PNG - 8.7 ko
Aucune originalité : en battant les Moldaves, les Bleus ont signé le 70e 2-1 de leur histoire. C’est le score préféré de Didier Deschamps, puisque c’est la douzième fois depuis août 2012 que l’équipe de France l’emporte avec cette marque. Le dernier remonte à octobre 2018 contre l’Allemagne. A Saint-Denis, c’est le dixième 2-1 (en 102 matchs accueillis).

Voir la matrice des scores

L’indice de renouvellement : 4/11

Didier Deschamps a changé un gros tiers de son équipe de départ depuis le match contre la Turquie en octobre dernier. Hernandez, Sissoko, Matuidi et Ben Yedder ont été remplacés par Digne, Kanté, Coman et Mbappé.

JPEG - 30.6 ko

L’arbitre : Gediminas Mazeika (Lituanie)

PNG - 5.5 ko
Ce n’est pas un inconnu des Bleus puisqu’il avait déjà arbitré l’équipe de France en mars 2018 contre la Russie à Saint-Petersbourg (3-1) pour les débuts en sélection de Mbappé. Il succède à un autre arbitre lituanien, Andris Tremanis, qui avait officié contre le Luxembourg en mars 2017 pour le premier doublé de Mbappé (3-1 encore). Contre la Moldavie, il n’aura donc manqué qu’un but de Kylian pour prolonger la série.

Voir le tableau des arbitres

Le joueur : N’Golo Kanté et ses 30 victoires... en 39 sélections

PNG - 7.1 ko
Le relayeur de Chelsea a signé contre la Moldavie sa trentième victoire en équipe de France, en seulement 39 apparitions. C’est le premier international français à atteindre aussi vite ce palier devant Mikaël Silvestre, 30 victoires en 40 sélections).

Antoine Griezmann égale le total de matchs en compétition de Platini (42, dont 24 victoires) et de Youri Djorkaeff (42, dont 25 victoires), mais lui a gagné 30 fois. Kylian Mbappé (22 matchs en compétition, dont 16 victoires) rejoint lui Lacombe (15 victoires), Petit (14), Angloma (12), Lopez et Bosquier (10). Fekir (13), Tolisso (12) et Lenglet (6) sont toujours invaincus en compétition.

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts
10 Olivier Giroud 96 5475 68% 62 15 19 39
22 Antoine Griezmann 77 5519 83% 54 12 11 29
33 Raphaël Varane 63 5431 98% 42 11 10 5
75 N’Golo Kanté 39 2930 85% 30 6 3 1
91 Kylian Mbappé 34 2396 82% 23 6 5 13
99 Steve Mandanda 31 2736 94% 20 6 5 0
110 Lucas Digne 29 1832 62% 19 6 4 0
118 Benjamin Pavard 26 2030 85% 19 5 2 1
147 Kingsley Coman 22 1244 55% 16 3 3 4
150 Thomas Lemar 22 924 36% 13 6 3 4
171 Corentin Tolisso 20 1254 70% 15 4 1 0
376 Clément Lenglet 6 540 100% 5 1 0 1
Voir le tableau des joueurs

Le buteur : Olivier Giroud égale Zidane en compétition, Varane cinq sur cinq de la tête

PNG - 8.3 ko
Plus que deux buts avant de rejoindre la légende Platini : Olivier Giroud devrait y parvenir début 2020 au rythme qui est le sien actuellement. En compétition, il a égalé le total de buts de Zidane (17), juste derrière Griezmann (18). Et il vient de marquer lors du troisième match consécutif, ce qu’il avait déjà fait en 2016 (lire l’article Buteurs en série (2) : les métronomes). Raphaël Varane a inscrit pour sa part son cinquième but en sélection, toujours de la tête comme face à la Suède en 2014, au Brésil en 2015, contre l’Uruguay en 2018 ou face à la Moldavie en mars 2019.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
3 Olivier Giroud 39 +1 96 0.41 0 3 6 1
8 Antoine Griezmann 29 0 77 0.38 1 7 4 0
27 Kylian Mbappé 13 0 34 0.38 0 1 2 0
77 Raphaël Varane 5 +1 63 0.08 0 0 0 0
93 Thomas Lemar 4 0 22 0.18 0 0 1 0
94 Kingsley Coman 4 0 22 0.18 0 0 1 0
256 Clément Lenglet 1 0 6 0.17 0 0 0 0
325 Benjamin Pavard 1 0 26 0.04 0 0 0 0
333 N’Golo Kanté 1 0 39 0.03 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

La feuille de match

PNG - 5.9 ko
Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[855] France 2-1 Moldavie

Qualifications Euro 2020
14 novembre 2019, 20h45 - Saint-Denis, Stade de France, 70 000 spectateurs.
arbitre : Gediminas Mazeika (Lituanie)
sélectionneur : Didier Deschamps - 99e match, 51 ans
disposition : 4-2-3-1

TACTIQUE

JPEG - 71.6 ko

BUTS
scoreminbuteurpasseur ou CPA
0-1  9’  Vadim Rata
1-1 35’ Raphaël Varane
2-1 79’ Olivier Giroud pénalty
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
16 Steve Mandanda 90 31 34 Marseille
2 Benjamin Pavard 90 26 23 Bayern Munich
4 Raphaël Varane 90 63 26 Real Madrid
5 Clément Lenglet 90 6 24 FC Barcelone
19 Lucas Digne 90 29 26 Everton
12 Corentin Tolisso 90 20 25 Bayern Munich
13 N’Golo Kanté 90 39 29 Chelsea
11 Kingsley Coman 88 22 23 Bayern Munich
8 Thomas Lemar  2   22 24 Atlético Madrid
7 Antoine Griezmann 90 77 28 FC Barcelone
9 Olivier Giroud 90 96 33 Chelsea
10 Kylian Mbappé 90 34 20 Paris SG
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
1 Alphonse Aréola 3 26 Real Madrid
23 Mike Maignan 0 24 Lille
21 Léo Dubois 3 25 Lyon
3 Presnel Kimpembe 8 24 Paris SG
15 Kurt Zouma 5 25 Chelsea
22 Benjamin Mendy 9 25 Manchester City
17 Moussa Sissoko 61 30 Tottenham
6 Tanguy Ndombele 6 22 Tottenham
14 Mattéo Guendouzi 0 20 Arsenal
20 Wissam Ben Yedder 7 29 AS Monaco
18 Nabil Fekir 23 26 Betis Seville

Les noms en italique indiquent les remplaçants, « nb sel » le nombre de sélections à l’issue du match, « e/s » les entrées et sorties. Dans la colonne « cas », = capitaine, = début de carrière, = fin de carrière, =averti, = expulsé. Dans la partie buts, CPA désigne les coups de pied arrêtés (coup franc, pénalty ou corner direct)
RÉSUMÉ


 

Dernier livre paru

Sites partenaires


Trophée virtuel spécial Euro


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


273 matchs des Bleus en intégralité