Tableaux de bord 887 après France-Autriche

Publié le 24 septembre 2022 - Bruno Colombari

Le 26ème match avec un gardien remplacé, les débuts réussis du nouveau maillot bleu, le 2-0 score le plus fréquent de l’ère Deschamps, Badiashile, Fofana et Kolo Muani entrent dans l’histoire, Giroud fait tomber le record de Marche : les tableaux de bord n’ont pas peur de l’automne.

5 minutes de lecture
PNG - 5.3 kio

C’est la quatrième fois qu’un gardien a été à la fois remplaçant et remplacé

Mike Maignan n’est pas revenu des vestiaires après la mi-temps de France-Autriche. Touché au mollet, il a laissé sa place à Alphonse Aréola. Il y a près de deux ans, pour sa première sélection, Maignan avait connu la même situation mais dans la position inverse : c’est lui qui était entré en deuxième mi-temps à la place de Steve Mandanda contre l’Ukraine, en octobre 2020.

Trois autres gardiens ont connu cet étonnant statut de remplaçant et remplacé. Steve Mandanda, justement, avait lui-même pris la place d’Hugo Lloris en septembre 2009 contre la Serbie, le portier de Tottenham ayant été expulsé dès la 9e minute. Auparavant, Bruno Martini avait remplacé Joël Bats contre la RFA en août 1987 puis a lui-même cédé sa place à Bernard Lama en juillet 1993 face à la Russie. Le tout premier avait été Dominique Colonna, remplacé par Georges Lamia en novembre 1959 contre le Portugal et remplaçant de Pierre Bernard en avril 1961 face à l’Espagne.

PNG - 7.5 kio

Le maillot : des débuts réussis en bleu, comme d’habitude

La tunique bleue version 2022 a connu une victoire pour sa première sortie contre l’Autriche, avec son short blanc et ses chaussettes rouges, une première depuis octobre 2019 et le nul contre la Turquie (1-1). Depuis l’arrivée de Nike en 2011, c’est la 6ème fois qu’un nouveau maillot bleu est porté à l’occasion d’un match gagné. En février 2011 contre le Brésil (1-0), en mai 2012 contre l’Islande (3-2), en mars 2014 face aux Pays-Bas (2-0), en mars 2016 contre la Russie (4-2) et en septembre 2020 devant la Croatie (4-2). On pourrait y ajouter le maillot bleu ciel porté en mars 2013 (3-1 face à la Géorgie) si on le met dans la catégorie des tenues domicile, ce qui n’est pas évident puisque le bleu de l’Euro 2012 a été porté avant et après. Il y a eu une seule défaite, en mars 2018 face à la Colombie (2-3), trois mois avant la Coupe du monde en Russie. Sans conséquence.

JPEG - 176.6 kio
PNG - 5.5 kio

L’arbitre : Andreas Ekberg, 535e

Le Suédois n’avait jamais dirigé un match des Bleus avant celui contre l’Autriche. C’est le douzième arbitre venu de Suède, pour un total de 20 matchs. Le plus fréquent est Erik Fredriksson, qui a arbitré cinq fois l’équipe de France entre 1974 et 1991.

L’adversaire : la différence de buts contre l’Autriche passe au vert

Si le bilan comptable est positif face à l’Autriche (13 victoires pour 9 défaites et 3 nuls en 25 confrontations), il a fallu attendre septembre 2022 pour voir la différence de buts tourner en faveur des Bleus. Elle s’établit désormais à +1 (42 buts marqués, 41 encaissés) alors qu’elle a été plombée pendant près d’un siècle par les six défaites consécutives entre 1925 et 1945, pour un total de 5-21 côté buts. Depuis 1982 et le coup franc de Genghini à Madrid, la tendance s’est inversée avec sept victoires françaises en dix matchs (une défaite et deux nuls).

L’indice de renouvellement : 8/11

Il fallait s’y attendre : à force de cumuler les forfaits (12 en tout, en comptant ceux d’avant la liste), Didier Deschamps a dû composer une équipe qui n’avait plus rien à voir avec la précédente face à la Croatie en juin dernier. Il ne restait au coup d’envoi que trois titulaires : Mike Maignan, Jules Koundé et Kylian Mbappé. Le karma n’a pas épargné les deux premiers, sortis en première période sur blessure, mais a été magnanime avec le troisième.

PNG - 8.8 kio

Le score : le 73e 2-0

C’est désormais le deuxième score victorieux le plus fréquent (73), à égalité avec le 2-1 et derrière le 1-0 (84). Mais depuis l’été 2012 c’est le résultat le plus fréquent (15), là aussi à égalité avec le 2-1. Le dernier remontait à novembre 2021 à Helsinki contre la Finlande. A noter que c’est seulement le deuxième clean-sheet de 2022, après celui de mars contre l’Afrique du Sud (5-0). Face à l’Autriche, c’est aussi la deuxième fois que les Bleus l’emportent 2-0, trente ans après la victoire d’octobre 1992 (buts de Papin et Cantona).

PNG - 5.5 kio

Les joueurs : trois nouveaux avant la Coupe du monde

Le renouvellement des Bleus se poursuit, dans des proportions inédites en année de Coupe du monde, même s’il y aura eu huit matchs avant. Après Saliba, Clauss et Nkunku en mars, Konaté et Kamara en juin, voici donc Badiashile, Fofana et Kolo Muani en septembre, en attendant peut-être Truffert. Les internationaux A sont désormais 929, et à ce rythme très soutenu (28 depuis la Coupe du monde 2018, 63 depuis l’été 2012), le millier sera sans doute atteint plus tôt que prévu, aux alentours de 2034.

Malgré ces trois arrivées, Eduardo Camavinga reste toujours le benjamin des Bleus en activité, le seul de la génération 2002 et le seul moins de 20 ans (il les aura le 10 novembre prochain). Benoît Badiashile rejoint William Saliba dans la génération 2001 et devient donc le troisième international A né au 21ème siècle. Youssouf Fofana complète la génération 1999 qui compte désormais cinq membres, alors que Randal Kolo Muani est le sixième natif de 1998.

Au classement des sélectionnés, Raphaël Varane rejoint Fabien Barthez (87 capes) tandis que Kylian Mbappé égale désormais Robert Jonquet, Henri Michel et Willy Sagnol (58).

Clas. Joueur Sel Tps jeu G N P Abs.Densité Année Ordre
5 Olivier Giroud 113 6357 74 19 20 28 80% 2011 859
6 Antoine Griezmann 109 7943 74 21 14 4 96% 2014 874
16 Raphaël Varane 87 7332 58 17 12 37 70% 2013 867
39 Kylian Mbappé 58 4257 38 13 7 13 82% 2017 893
119 Ousmane Dembélé 28 1024 17 8 3 49 36% 2016 887
250 Aurélien Tchouaméni 13 781 7 4 2 1 93% 2021 917
270 Jules Koundé 12 770 8 2 2 8 60% 2021 915
347 Ferland Mendy 8 508 7 0 1 35 19% 2018 904
381 Christopher Nkunku 7 307 3 2 2 0 100% 2022 922
418 William Saliba 6 397 3 2 1 1 86% 2022 923
463 Mike Maignan 5 360 3 1 1 24 17% 2020 912
471 Jonathan Clauss 5 192 3 1 1 2 71% 2022 924
514 Alphonse Areola 4 315 3 1 0 44 8% 2018 902
685 Benoît Badiashile 1 90 1 0 0 0 100% 2022 927
684 Youssouf Fofana 1 90 1 0 0 0 100% 2022 928
928 Randal Kolo Muani 1 1 1 0 0 0 100% 2022 929
PNG - 8.3 kio

Les buteurs : Giroud fait tomber le record de Roger Marche

Il tenait bon depuis le 17 décembre 1959, alors que les parents d’Olivier Giroud n’étaient sans doute même pas nés. Le record du buteur français le plus âgé, détenu par Roger Marche qui avait 35 ans, 9 mois et 12 jours lorsqu’il marqua son unique but en sélection contre l’Espagne, lors de son 63ème et dernier match en équipe de France. Olivier Giroud l’a donc fait tomber en inscrivant son 49ème but en sélection (à deux buts du record de Thierry Henry, donc, qui tient depuis le 14 octobre 2009) à 35 ans, 11 mois et 22 jours.

Kylian Mbappé intègre lui le top 10 des buteurs, dont il chasse Youri Djorkaeff puisqu’à nombre de buts égal (28) il compte moins de matchs (58 contre 92) et donc une moyenne bien supérieure (0,48 contre 0,34). Il va maintenant attaquer les positions du duo Just Fontaine/Jean-Pierre Papin, 30 buts, mais il lui faudra en marquer trois pour leur passer devant, puisqu’ils ont eu besoin de moins de sélections que le Parisien pour atteindre ce total (respectivement 21 et 54). Pendant la Coupe du monde, probablement.

#JoueurButs+Sélb/mCFPe23+tmps jeumn/but
2 Olivier Giroud 49 +1 113 0,43 0 4 9 1 6357 130
3 Antoine Griezmann 42 0 109 0,39 1 8 5 0 7943 189
10 Kylian Mbappé 28 +1 58 0,48 0 3 3 1 4257 152
79 Raphaël Varane 5 0 87 0,06 0 0 0 0 7332 1 466
303 Aurélien Tchouaméni 1 0 13 0,08 0 0 0 0 781 781

La feuille de match

Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[887] France 2-0 Autriche

Qualifications Ligue des Nations
22 septembre 2022, 20h45 - Saint-Denis, Stade de France, 66183 spectateurs
arbitre : Andreas Ekberg (Suède)
sélectionneur : Didier Deschamps - 131e match, 53 ans
disposition : 3-4-3

TACTIQUE
JPEG - 72.4 kio
BUTS
scoreminbuteurpasseur ou CPA
1-0 56’ Kylian Mbappé
2-0 65’ Olivier Giroud Antoine Griezmann
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
16 Mike Maignan 45 5 27 AC Milan
23 Alphonse Aréola 45 4 29 West Ham
15 Jonathan Clauss 90 6 29 Marseille
5 Jules Koundé 23 12 23 FC Barcelone
3 William Saliba 67   6 21 Marseille
4 Raphaël Varane 90 87 29 Manchester Utd
18 Benoît Badiashile 90 1 21 AS Monaco
21 Ferland Mendy 90 8 27 Real Madrid
8 Aurélien Tchouaméni 90    13 22  Real Madrid
19 Youssouf Fofana 90    1 23  AS Monaco
7 Antoine Griezmann 78 109 31 Atlético Madrid
11 Ousmane Dembélé 12   28 25 FC Barcelone
9 Olivier Giroud 78   113 35 Juventus Turin
12 Christopher Nkunku 12   7 24 RB Leipzig
10 Kylian Mbappé 89 58 23  Paris SG
20 Randal Kolo Muani 1 1 23  Francfort
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
1 Alban Lafont 0 23 FC Nantes
13 Dayot Upamecano 6 23 Bayern Munich
14 Mattéo Guendouzi 6 23 Marseille
17  Jordan Veretout  5 29  Marseille
2 Benjamin Pavard 45 26 Bayern Munich
22 Adrien Truffert  0 21 Stade Rennais
6 Eduardo Camavinga 3 19 Real Madrid
TENUE DE L’ÉQUIPE DE FRANCE
PNG - 188.2 kio
RÉSUMÉ VIDÉO


 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dossier spécial Jeux olympiques