Un 10 dans le dos : de Faubert à Mbappé (depuis 2006)

Publié le 2 mars 2021 - Bruno Colombari

Anthony Martial est le dernier en date à avoir porté le numéro 10. Depuis que Zidane l’a libéré en juillet 2006, ils sont 13 à l’avoir porté. Hormis Benzema et Mbappé, pour les autres il a plus été porte-poisse que trèfle à quatre feuilles.

Mise à jour d’un article initialement paru en mars 2018.


Dans la famille des porteurs du maillot numéro 10 (on ne parle pas des meneurs de jeu proprement dit) en équipe de France, il y a les tauliers et les intérimaires. Sur la période récente, Kylian Mbappé est indiscutablement dans la première catégorie : après avoir endossé le 20 et le 12 chez les Bleus en 2017, il a récupéré le numéro 10 mythique, celui de Platini et de Zidane, trois mois avant le début de la Coupe du monde 2018. Depuis, il l’a porté 29 fois et ne l’a lâché que lorsqu’il ne figurait pas sur la feuille de match, ce qui est arrivé cinq fois.

Embed from Getty Images


Mbappé sur les traces de Benzema

Il est donc devenu le deuxième joueur à avoir le plus souvent porté ce numéro depuis Zidane, loin derrière Karim Benzema (67) mais loin devant Govou (17) et Gignac. Il en est le propriétaire depuis trois ans, et sans doute pour très longtemps. A moins qu’il ne récupère le 9 de Giroud quand celui-ci quittera les Bleus, ou le 7 de Griezmann puisque c’est son numéro attitré en club. Mais le plus probable est qu’il conserve ce numéro 10 mythique porté avant lui par Pelé, Zico, Platini, Maradona ou Messi.

Embed from Getty Images


Les trois premières, en septembre et octobre 2019, c’est Wissam Ben Yedder qui l’a récupéré, alors que les deux dernières fois, en novembre 2020, le numéro 10 a été porté par Anthony Martial. On notera d’ailleurs que ces trois-là sont des attaquants plus que des milieux offensifs : le 10 n’est plus dévolu au joueur évoluant derrière une pointe, comme l’est Griezmann en sélection (avec le 7).

Embed from Getty Images


Après Berlin, un héritage lourd à porter

Si on rembobine jusqu’à l’été 2006, quels ont été les dix autres porteurs du numéro 10 ? Quand Zidane l’endosse pour la 104e et dernière fois [1] le 9 juillet 2006 à Berlin contre l’Italie, bien malin qui peut imaginer le nom de son successeur.

JPEG - 54.1 ko

Le tout premier est de loin le moins connu de la liste, même s’il a joué (très brièvement) lui aussi au Real Madrid. Julien Faubert est appelé en sélection le 9 août 2006, un mois pile après la finale de Berlin donc, contre la Bosnie à Sarajevo en amical. Pour ses débuts, il porte le 10, remplace Ribéry à la 69e et il marque le but de la victoire dans le temps additionnel (2-1). Le début d’une brillante carrière ? Pas du tout, il ne sera jamais plus sélectionné.

JPEG - 48.3 ko

Jusqu’à la fin de l’année civile, le 10 n’est plus attribué. Il revient le 7 février 2007 contre l’Argentine à Saint-Denis. C’est encore un remplaçant, Djibril Cissé, qui le porte, sans succès (0-1) lors de la dernière minute après la sortie de Claude Makelele.

JPEG - 57.6 ko

Govou et Benzema, trois ans de concurrence

Le 24 mars 2007, c’est Sidney Govou qui le récupère en Lituanie. Il va le garder jusqu’à la Coupe du monde 2010 (17 matchs) mais pas en continu : Karim Benzema lui emprunte une première fois le 22 août 2007, puis le conserve un an entre le 6 septembre 2008 et le 14 octobre 2009.

JPEG - 48.4 ko

Tiens, et voilà Valbuena !

Le numéro 10 passe sur les épaules de Mathieu Valbuena le 26 mai 2010 contre le Costa-Rica puis à la Coupe du monde et jusqu’en septembre (5 matchs). Son futur meilleur ami Benzema récupère son bien en octobre 2010 et le garde cinq ans, jusqu’en octobre 2015, date de son dernier match en Bleu. En tout, l’attaquant du Real Madrid aura porté le numéro 10 à 67 reprises, soit une de plus que Platini [2].

JPEG - 52 ko

Geoffrey Kondogbia assure un très bref intérim en juin 2015 en Albanie (0-1), avant qu’André-Pierre Gignac ne signe son retour, quelques mois avant l’Euro, en novembre 2015. Il va porter 15 fois le numéro 10 jusqu’en octobre 2016, dont 11 fois en tant que remplaçant.

JPEG - 97.4 ko
JPEG - 68.5 ko

Les trois derniers n’ont guère eu le temps d’en profiter. Que ce soit Kevin Gameiro (deux matchs en novembre 2016 et mars 2017), Dimitri Payet (4 fois en juin et octobre 2017) ou Alexandre Lacazette (4 fois entre fin août et novembre 2017), le numéro 10 n’aura rien d’un porte-bonheur.

JPEG - 29.6 ko
JPEG - 47.2 ko
JPEG - 56.7 ko

Depuis 2018, un prestige retrouvé

Si l’on regarde le profil des porteurs de ce numéro historique, on constate que la grande majorité sont des attaquants, seuls Mathieu Valbuena, Julien Faubert, Geoffrey Kondogbia et Dimitri Payet pouvant être à la rigueur qualifiés de milieux de terrain. La disparition du statut de meneur de jeu en sélection (Antoine Griezmann évoluant plutôt en neuf et demi comme avant lui Youri Djorkaeff) n’est bien sûr pas étrangère à ce changement. Avec Benzema, Cissé, Gignac, Gameiro, Lacazette et maintenant Mbappé, Martial ou Ben Yedder, le numéro 10 est plutôt un attaquant de pointe.

Enfin, le prestige du numéro 10 s’était estompé pendant une douzaine d’années. Il est évident qu’avant Kylian Mbappé, sur cette période seul Karim Benzema a été un joueur de classe mondiale, même s’il n’a pas été décisif dans les trois phases finales qu’il a disputées et que son histoire en Bleu s’est mal terminée. L’explosion de Mbappé en Russie à l’été 2018, où il a éliminé Leo Messi (un autre numéro 10) et a été adoubé par Pelé (LE premier numéro 10 historique) avant de remporter la Coupe du monde, lui a redonné du clinquant.

[1Il portait le 14 pour ses deux premières capes en 1994 et contre la Grèce en 1996, et le 15 face au Mexique en 1996 également.

[2Michel Platini n’a pas porté le 10 à six reprises, lors de ses deux premières sélections en 1976 (8 et 6) et quatre fois en 1978 (le 15 à l’occasion du Mondial et le 14 en amical contre la Tunisie).

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

En savoir plus

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité