Ces Bleus titrés dans au moins deux grands championnats européens

Publié le 24 mai 2022 - Bruno Colombari

Olivier Giroud et Mike Maignan ont ajouté un titre de champion d’Italie à celui qu’ils avaient conquis en France. S’ils sont une vingtaine à l’avoir fait dans deux des cinq grands championnats européens, quatre internationaux seulement l’ont fait dans trois.

Etre champion d’Angleterre, d’Italie, d’Espagne ou d’Allemagne après (ou avant de) l’avoir été en France, ce n’est pas si facile. Le faire dans trois d’entre eux relève de l’exploit, comme l’a fait Ibrahimovic en Italie, Espagne et France.

Quatre internationaux français ont fait aussi bien. Le premier est Claude Makelele, champion de France en 1995 avec le FC Nantes, puis d’Espagne avec le Real Madrid en 2001 et 2003 et enfin d’Angleterre avec Chelsea en 2005 et 2006. Le deuxième est Thierry Henry. Champion de France avec l’AS Monaco en 1997, il ne gagne rien à la Juventus mais remporte deux fois la Premier League avec Arsenal (2002 et 2004) avant de triompher en Liga avec le FC Barcelone en 2009 et 2010. Le troisième, et ce n’était pas facile, c’est Lassana Diarra. Champion d’Angleterre avec Chelsea en 2006, il récidive avec le Real Madrid en 2012 puis avec le Paris SG en 2018 et 2019.

Le tout dernier à ce jour est Kingsley Coman. Double champion de France avec le PSG en 2013 et 2014 (avec seulement trois matchs joués), il en fait de même à la Juventus en 2015 (14 matchs) et en 2016 (un seul, en début de saison à l’été 2015) avant de filer au Bayern, où il collectionne les titres : 2016 (en doublon avec le précédent, donc), 2017, 2018, 2019, 2020, 2021 et 2022. Soit onze titres de champion en... dix saisons, et à seulement 26 ans (le 13 juin). Et en seulement 158 matchs de championnat, donc un titre tous les 14 matchs joués environ.


Parmi tous les Bleus titrés dans deux grands championnats, on notera la malchance d’Olivier Giroud, qui a passé neuf ans en Angleterre dans des clubs pourtant lauréats avant son arrivée, c’est-à-dire Arsenal et Chelsea. Mais il ne fera pas mieux qu’une deuxième place en 2016 (à dix points du premier, Leicester), alors qu’il avait fait le plus dur en gagnant la Ligue 1 avec Montpellier en 2012 (dont c’est le seul titre) et la Série A avec l’AC Milan en 2022 (onze ans après son précédent titre).

Lilian Thuram est encore plus poissard : champion d’Italie avec la Juventus en 2002 et 2003, il a fini deux fois deuxième de la Première division française avec Monaco (1991 et 1992) et deux fois vice-champion d’Espagne avec le FC Barcelone (2007 et 2008).

Idem pour Robert Pirès : double champion d’Angleterre avec Arsenal (2002, 2004), il avait raté le coche deux fois de suite en championnat de France avec Metz (1998) puis l’OM (1999) et finira deuxième de Liga avec Villarreal (2008).

En revanche, Benjamin Mendy, dont la carrière est (définitivement ?) arrêtée alors qu’il est poursuivi par la justice britannique pour des accusations de viol, a fait encore plus fort que Coman au ratio titres/nombre de matchs joués. S’il a été champion de France en 2017 avec 25 matchs disputés, il n’a joué que 50 fois en Premier League depuis son arrivée à Manchester City, pour quatre titres de champion d’Angleterre. Soit un tous les 12 matchs et demi. Après tout, il a bien été champion du monde en 2018 avec 40 minutes jouées contre le Danemark...


 

Ils sont 27 à avoir gagné dans deux grands championnats. La configuration la plus fréquente est champion de France et d’Italie, toujours dans cet ordre d’ailleurs :
Olivier Giroud (Montpellier 2012, AC Milan 2022)
Mike Maignan (Lille 2021, AC Milan 2022)
Adrien Rabiot (PSG 2013, 2014, 2015, 2016, 2018 et 2019, Juventus 2020)
Blaise Matuidi (PSG 2013, 2014, 2015, 2016 et 2018, Juventus 2018, 2019 et 2020)
David Trezeguet (Monaco 1997 et 2000, Juventus 2002 et 2003)
Didier Deschamps (OM 1990 et 1992, Juventus 1995, 1997 et 1998)
Jean-Pierre Papin (OM 1989, 1990, 1991 et 1992, AC Milan 1993 et 1994)
Michel Platini (Saint-Etienne 1981, Juventus 1984 et 1986)

Vient ensuite le duo France-Angleterre, avec sept cas :
Benjamin Mendy (Monaco 2017, Manchester City 2018, 2019, 2021 et 2022)
Florent Malouda (Lyon 2004, 2005, 2006 et 2007, Chelsea 2010)
Fabien Barthez (Monaco 1997 et 2000, Manchester United 2001 et 2003)
Laurent Blanc (Auxerre 1996, Manchester United 2003)
Sylvain Wiltord (Bordeaux 1999, Lyon 2005, 2006 et 2007, Arsenal 2002 et 2004)
Emmanuel Petit (Monaco 1997, Arsenal 1998)
Eric Cantona (OM 1989 et 1991, Leeds 1992, Manchester United 1993, 1994, 1996 et 1997)

Ils sont six à avoir gagné le championnat de France et celui d’Espagne :
Karim Benzema (Lyon 2005, 2006, 2007 et 2008, Real Madrid 2012, 2017, 2020 et 2022)
Thomas Lemar (Monaco 2017, Atlético de Madrid 2021)
Alphonse Areola (Paris SG 2013, 2018, 2019, 2020, Real Madrid 2020)
Lucas Digne (Paris SG 2014 et 2015, FC Barcelone 2018)
Lucien Muller (Reims 1960 et 1962, Real Madrid 1963, 1964 et 1965)
Raymond Kopa (Reims 1953, 1955, 1960 et 1962, Real Madrid 1957 et 1958)

Ils sont trois à avoir été champions d’Angleterre, puis d’Italie :
Patrice Evra (Manchester United 2007, 2008, 2009, 2011 et 2013, Juventus 2015 et 2016)
Nicolas Anelka (Arsenal 1998, Chelsea 2010, Juventus 2013)
Patrick Vieira (AC Milan 1996, Inter 2007, 2008, 2009 et 2010, Arsenal 1998, 2002 et 2004)

Il y en a deux qui ont doublé championnats français et allemand :
Willy Sagnol (Monaco 2000, Bayern 2001, 2003, 2005, 2006 et 2008)
Johann Micoud (Bordeaux 1999, Werder Brême 2004)

Et un seul à avoir remporté le championnat d’Italie puis celui d’Espagne :
Zinédine Zidane (Juventus 1997 et 1998, Real Madrid 2003)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.