Les Bleus titrés hors des grands championnats européens

Publié le 20 juin 2022 - Matthieu Delahais

Depuis l’arrêt Bosman, les Bleus s’expatrient bien et certains d’entre eux collectionnent les titres de champion à l’étranger comme Ribéry, neuf fois vainqueur de la Bundesliga, ou Makelele, couronné en France, Espagne et Angleterre. Mais d’autres ont été sacrés dans de championnats moins cotés que ceux de top cinq européen.

Pour commencer, il y a les Bleus qui ont été champions dans l’Hexagone mais pas au plus haut niveau. On pourra citer entre autres Jean Nicolas (1936, FC Rouen), Rachid Mekhloufi (1963, AS Saint-Etienne), Maxime Bossis (1986, Matra Paris) ou Camel Meriem (2001, FC Sochaux) mais aussi le premier ballon d’or français, Raymond Kopa, qui a été champion de ce qui était alors la seconde division à la fin de sa carrière (1966, Reims). Steve Savidan peut se vanter d’avoir réalisé un joli double doublé, puisqu’il a été successivement champion et meilleur buteur de National, puis de Ligue 2 avec Valenciennes en 2005 et 2006. William Prunier a réalisé le même doublé de titres de champion (Division 2 en 2003 avec Toulouse, division 3 avec l’AJ Auxerre en 1985). Quant à Pascal Vahirua, il a remporté le titre dans les trois échelons les plus élevés du football français (division 3 en 1986 et division 1 en 1994 avec l’AJ Auxerre, division 2 en 1996 avec le SM Caen).

Quatre Bleus champions de Grèce avec l’Olympiakos

Au milieu des années 1970, Yves Triantafilos relance sa carrière en partant à l’Olympiakos le Pirée et remporte deux titres (1973 et 1974). Il avait un titre de champion de France à son actif (1967) avant son départ en Grèce et en remportera deux autres lors de son retour en France (1975 et 1976). Au début des années 2000, la Grèce va devenir une destination prisée des Bleus en fin de carrière. Le premier à y aller sera Christian Karembeu, double champion avec l’Olympiakos Le Pirée (2002 et 2003) quelques années après un titre de champion de France (1995, FC Nantes). Trois autres Bleus ont aussi été champions avec ce club : Eric Abidal (2015) également titré en France et en Espagne, Mathieu Valbuena (2020, 2021 et 2022) une décennie après être devenu champion de France (2010, Olympique de Marseille) et Yann M’Vila (2021 et 2022). Djibril Cissé a pour sa part conquis le titre avec l’autre grand nom du football grec, le Panathinaïkos, en 2010.

La légion française a aussi brillé en Ecosse et plus spécialement avec les Glasgow Rangers. Basile Boli (1995), Stéphane Guivarc’h (1999), Lionel Charbonnier (1999 et 2000) et Jean-Alain Bousmong (2005, Rangers) ont été sacrés avec l’équipe la plus titrées du pays. Tous ces joueurs ont également été champions de France.

En division inférieure allemande comme Clauss ou Pavard

Boumsong a aussi été champion d’Italie de Serie B (2007, Juventus Turin), le second échelon italien, en compagnie de Jonathan Zebina et David Trezeguet (les deux ont aussi remporté le scudetto, le second a également été titré en France). D’autres joueurs ont gagné des championnats de niveaux inférieurs : Saïb Brahimi en Algérie (1965, JSM Skikda), Franck Sauzée en Ecosse (1999, Hibernian FC), Benjamin Pavard (2017, VfB Stutgart) et Jonathan Clauss (2020, Arminia Bielefeld) en Allemagne ou encore Florent Sinama-Pongolle en Thaïlande (2017, Chainat Hornbill).

Au niveau européen, des Français ont réussi à être champions en Autriche (Auguste Jordan en catégorie amateurs, en 1931 avec Linz ASK), en Belgique (Eliaquim Mangala, en 2009 avec le Standard de Liège), au Luxembourg (Cyril Pouget avec la Jeunesse d’Esch en 2004, Tony Vairelles avec Dudelange en 2009), aux Pays-Bas (Julien Escudé avec l’Ajax en 2004), au Portugal (Eliaquim Mangala, encore lui, en 2012 et 2013 avec le FC Porto), en Suède (Ibrahim Ba en 2005 avec Djurgårdens IF), en Suisse (Rachid Mekhloufi, 1962 avec le Servette FC, Henri Skiba, en 1964 avec le FC La Chaux-de-Fonds, Philippe Fargeon en 1984 avec l’Etoile Carouge, Guillaume Hoareau sous la tenue des Young Boys de Berne en 2018, 2019 et 2020) ou en Turquie (Didier Six en 1988 avec Galatasaray, Nicolas Anelka en 2005 avec Fenerbahçe, Bafétimbis Gomis en 2018 avec Galatasaray).

Nicolas Ouédec en Chine, Bernard Mendy en Inde

Le Français s’exporte aussi assez bien en Asie depuis le début du millénaire, avec des titres en Arabie Saoudite (Bafétimbis Gomis, Al-Hilal en 2020 et 2021), en Chine (Nicolas Ouédec, Dalian Shide en 2002), en Inde (Bernard Mendy, Chennaiyin FC en 2015) ou au Qatar (Marcel Desailly, Al-Gharafa SC en 2005).

En Afrique, c’est au surtout au Maroc que l’on compte des Bleus champions avec Larbi Ben Barek (1935, 1938, 1940, 1941, 1942 et 1943, Union Sportive), Abdelkader Ben Bouali (1944, 1945 et 1946, Raja Casablanca), Abdesselem Ben Mohammed (1948, 1949, 1950, 1951, Wydad Athletic Club) puis Abderrahman Mahjoub (1966, Wydad Casablanca). Mais on compte aussi un champion algérien : Abdelaziz Ben Tifour (1963, Union Sportive de la Médina d’Alger). A un niveau moins élevé, Florent Simana-Pongolle a gagné le championnat de la Réunion avec la JS Saint-Pierroise en 2019.

André-Pierre Gignac, idole des Tigres de Monterrey

Seul Hector De Bourgoing a brillé en Amérique du Sud (champion d’Argentine en 1957 avec River Plate). En MLS, Thierry Henry a été champion de la Conférence Est en 2010 sous les couleurs des Red Bulls de New York. Trois ans plus tard, en compagnie de Peguy Luyindula, il remporte le Supporters’ Shield qui récompense le vainqueur de la saison régulière. Jéremy Menez est pour sa part champion du Mexique (2018, Club America) tandis que Pierre-André Gignac, devenu l’idole des supporters des Tigres UANL de Monterrey, a remporté trois fois le tournoi d’ouverture (2015, 2016 et 2017) et une fois celui de clôture (2019). Enfin, en Guadeloupe, Marius Trésor a été sacré au tout début de sa carrière (Juventus de Sainte-Anne, 1969) à l’inverse de Jocelyn Angloma qui y a terminé son périple de footballeur en étant champion (2007, l’Étoile de Morne-à-l’Eau).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.