Comment évoluent les compositions de Didier Deschamps

Publié le 21 décembre 2023 - Bruno Colombari, Hugo Colombari

Lors des Coupes du monde 2018 et 2022, Deschamps avait trouvé une équipe type qu’il a utilisée quatre fois, mais jamais avant ni après. En ne comptant que les titulaires, il a mis en place 134 autres compositions depuis 2012. Les voici.

14 minutes de lecture
Mise à jour d’un article initialement paru en septembre 2020.
Sur le même sujet, lire l’article En 2021, une équipe de France en mouvement perpétuel écrit pour Coparena (accès payant)

Combien de sélections différentes l’actuel coach des Bleus a-t-il élaborées depuis août 2012 ? On parle ici des onze joueurs titulaires, sans tenir compte des remplaçants entrés en cours de partie.

Pour fixer les idées, Deschamps a utilisé, après le Grèce-France de novembre 2023, 112 joueurs différents dont 77 qu’il a fait débuter. Mais comme on a dit qu’on ne travaillait que sur les titulaires, il faut enlever les joueurs qui n’ont pas débuté un seul de ces 149 derniers matchs. Et ils sont 15 : Bafétimbi Gomis, Jimmy Briand, Marvin Martin (qui comptaient déjà des sélections avec Raymond Domenech ou Laurent Blanc), Clément Chantôme, Clément Grenier, Paul-Georges Ntep, Sébastien Corchia, Tiémoué Bakayoko, Alassane Pléa, Ruben Aguilar, Nordi Mukiele, Adrien Truffert, Khéphren Thuram, Malo Gusto et Castello Lukeba (qui ont découvert les Bleus depuis 2012).

Onze compositions seulement ont été réutilisées au moins une fois

Restent donc 97 titulaires, dont 65 lancés par Deschamps. Sachant qu’il a utilisé 6 gardiens et donc 91 joueurs de champ, combien de compositions différentes (indépendamment du positionnement des joueurs retenus) a-t-il créé en 149 matchs, jusqu’au Grèce-France de novembre 2023 ? La réponse est étonnante : 136 !

En clair, il n’est arrivé que treize fois que l’équipe alignée au coup d’envoi ne soit pas nouvelle. C’est très peu, mais c’est significatif à la fois de la palette très large offerte au sélectionneur et de la difficulté qu’il a à tout d’abord définir une équipe-type, puis de pouvoir la conserver malgré les blessures, les suspensions ou les méformes.

Deux équipes ont été utilisées par Deschamps à quatre reprises, dans des circonstances similaires, celles d’une phase finale de Coupe du monde. La première est celle de la finale de 2018, et même de la compétition puisqu’elle a été alignée pour la première fois face au Pérou le 21 juin, puis contre l’Argentine le 30, face à la Belgique le 10 juillet et contre la Croatie le 15. Sans la suspension de Blaise Matuidi, on l’aurait vue aussi le 6 juillet contre l’Uruguay.
Lloris - Pavard, Varane, Umtiti, L.Hernandez - Kanté, Pogba, Matuidi - Griezmann, Giroud, Mbappé.

L’équipe-type de 2018 a vécu

Pour autant, jamais depuis le sélectionneur n’a pu la reconstituer en entier en raison des blessures successives de Lloris, Hernandez, Umtiti, Pogba ou Mbappé. Et on ne la reverra jamais : Lloris, Varane et Matuidi ne jouent plus et Umtiti a perdu pied (ou plutôt le genou) à Barcelone.

Mais la prééminence de cette équipe-type est confirmée par deux statistiques éclairantes : sur les onze titulaires les plus souvent appelés par Deschamps, neuf ont débuté la finale de Moscou, un autre (Laurent Koscielny) a joué celle de l’Euro deux ans plus tôt, le onzième étant le revenant Karim Benzema. Les deux manquants sont Samuel Umtiti (qui a débuté en 2016) et Lucas Hernandez (mars 2018).

1. Antoine Griezmann 109 fois titulaire (en 127 sélections depuis août 2012)
2. Hugo Lloris 108 (108)
3. Raphaël Varane 90 (93)
4. Olivier Giroud 86 (120)
5. Paul Pogba 79 (91)
6. Blaise Matuidi 70 (80)
7. Kylian Mbappé 63 (75)
8. N’Golo Kanté 46 (53)
9. Benjamin Pavard 43 (52)
10. Laurent Koscielny 43 (47)
11. Karim Benzema 39 (48)

Au même niveau de celle de 2018, l’autre composition utilisée quatre fois est celle de la Coupe du monde 2022. Didier Deschamps trouve la formule magique lors du deuxième match au Qatar face au Danemark, le 26 novembre, en changeant ses deux arrières latéraux, deux champions du monde 2018 d’ailleurs : Lucas Hernandez par la force des choses, puisqu’il s’est blessé dès la 8e minute contre l’Australie quatre jours plus tôt, et Benjamin Pavard, par choix. Avec Jules Koundé à droite et Théo Hernandez à gauche encadrant Raphaël Varane et Dayot Upamecano devant Hugo Lloris, les Bleus n’auront pas une défense aussi forte que celles de 1998 ou de 2006, loin de là, mais elle tiendra le choc jusqu’à la finale. Au milieu, le trio très complémentaire formé par Aurélien Tchouaméni, Adrien Rabiot et Antoine Griezmann, en position plus basse qu’auparavant. Et devant, Ousmane Dembélé à droite, Kylian Mbappé à gauche et Olivier Giroud dans l’axe, profitant du forfait de Karim Benzema.

Ce onze-type sera reconduit trois fois, contre la Pologne en huitième de finale, face à l’Angleterre en quart et devant l’Argentine en finale. Lors de la demi contre le Maroc, Varane et Rabiot, tous deux malades, sont remplacés par Konaté et Youssouf Fofana.

Après celles des deux Coupes du monde, la composition la plus fréquente est logiquement celle de l’Euro 2016. Ou du moins celle de la fin de l’Euro, à partir du quart de finale contre l’Islande (le 3 juillet), avec le remplacement de Rami par Umtiti et la confirmation de Sissoko au milieu. Cette composition allait être renouvelée le 7 juillet face à l’Allemagne en demi-finale et le 10 juillet contre le Portugal en finale. C’est aussi la seule fois, à ce jour, que Didier Deschamps aligne une même équipe lors de trois matchs consécutifs.

Lloris - Sagna, Koscielny, Umtiti, Evra - Pogba, Matuidi, Sissoko - Griezmann, Giroud, Payet

Deux ans plus tôt, au Brésil, il avait trouvé une équipe-type contre le Honduras à l’ouverture de la Coupe du monde 2014. Mais elle n’a resservi qu’une fois, en quart face à l’Allemagne.

Lloris - Debuchy, Varane, Sakho, Evra - Pogba, Matuidi, Cabaye - Valbuena, Griezmann, Benzema

Les autres compositions récurrentes sont celles contre la Jamaïque puis la Suisse en 2014 :

Lloris - Debuchy, Varane, Sakho, Evra - Matuidi, Cabaye, Valbuena - Sissoko, Giroud, Benzema

au début de l’Euro 2016 contre la Roumanie puis l’Irlande en huitième de finale :

Lloris - Sagna, Koscielny, Rami, Evra - Kanté, Pogba, Matuidi - Griezmann, Giroud, Payet

en septembre 2018 en Ligue des Nations, en Allemagne puis face aux Pays-Bas, avec dix finalistes de Moscou (sans Lloris) :

Areola - Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez - Kanté, Pogba, Matuidi - Mbappé, Giroud, Griezmann

en mars 2019 en qualifications pour l’Euro 2020, en Moldavie et contre l’Islande, toujours avec dix finalistes de 2018 (sans Hernandez) :

Lloris - Pavard, Varane, Umtiti, Kurzawa - Kanté, Pogba, Matuidi - Mbappé, Giroud, Griezmann

Les 136 compositions différentes depuis août 2012

Les numéros de la colonne #match correspondent à ceux du tableau des matchs. La colonne # indique le numéro de la composition, et nb le nombre de fois où elle a été utilisée. Les joueurs en italique sont ceux renouvelés depuis la composition précédente.

# nb #match composition
1 1 757 Lloris, Debuchy, Yanga-Mbiwa, Sakho, Evra, Gonalons, Valbuena, Mavuba, Ribéry, Giroud, Benzema
2 1 758 Lloris, Réveillère, Yanga-Mbiwa, Sakho, Evra, Cabaye, Diaby, Mavuba, Ménez, Benzema, Ribéry
3 1 759 Lloris, Jallet, Yanga-Mbiwa, Sakho, Evra, Capoue, Cabaye, Mavuba, Ribéry, Giroud, Benzema
4 1 760 Lloris, Debuchy, Koscielny, Sakho, Clichy, Capoue, Sissoko, Giroud, Ménez, Benzema, Matuidi
5 1 761 Lloris, Debuchy, Koscielny, Sakho, Evra, Gonalons, Matuidi, Cabaye, Ribéry, Ménez, Benzema
6 1 762 Lloris, Debuchy, Koscielny, Sakho, Evra, Capoue, Matuidi, Valbuena, Sissoko, Ribéry, Giroud
7 1 763 Lloris, Sagna, Koscielny, Sakho, Evra, Matuidi, Cabaye, Valbuena, Sissoko, Ribéry, Benzema
8 1 764 Lloris, Jallet, Varane, Sakho, Clichy, Pogba, Matuidi, Valbuena, Ribéry, Giroud, Benzema
9 1 765 Lloris, Jallet, Varane, Koscielny, Evra, Pogba, Matuidi, Cabaye, Valbuena, Ribéry, Benzema
10 1 766 Mandanda, Sagna, Koscielny, Mangala, Trémoulinas, Capoue, Matuidi, Gourcuff, Valbuena, Giroud, Payet
11 1 767 Lloris, Debuchy, Sakho, Rami, Mathieu, Guilavogui, Matuidi, Cabaye, Valbuena, Payet, Benzema
12 1 768 Lloris, Sagna, Koscielny, Abidal, Clichy, Kondogbia, Guilavogui, Valbuena, Ribéry, Payet, Benzema
13 1 769 Lloris, Sagna, Koscielny, Abidal, Evra, Guilavogui, Valbuena, Sissoko, Ribéry, Giroud, Benzema
14 1 770 Lloris, Sagna, Koscielny, Abidal, Clichy, Pogba, Matuidi, Valbuena, Ribéry, Giroud, Payet
15 1 771 Lloris, Debuchy, Varane, Abidal, Evra, Pogba, Cabaye, Nasri, Ribéry, Giroud, Rémy
16 1 772 Lloris, Debuchy, Koscielny, Abidal, Evra, Pogba, Matuidi, Valbuena, Nasri, Ribéry, Giroud
17 1 773 Lloris, Debuchy, Koscielny, Abidal, Evra, Pogba, Matuidi, Nasri, Ribéry, Giroud, Rémy
18 1 774 Lloris, Debuchy, Varane, Sakho, Evra, Pogba, Matuidi, Cabaye, Valbuena, Ribéry, Benzema
19 1 775 Lloris, Debuchy, Varane, Mangala, Evra, Pogba, Matuidi, Cabaye, Valbuena, Griezmann, Benzema
20 1 776 Ruffier, Debuchy, Koscielny, Sakho, Evra, Pogba, Matuidi, Cabaye, Valbuena, Griezmann, Giroud
21 1 777 Lloris, Sagna, Koscielny, Sakho, Evra, Pogba, Matuidi, Cabaye, Valbuena, Giroud, Rémy
22 2 778, 780 Lloris, Debuchy, Varane, Sakho, Evra, Matuidi, Cabaye, Valbuena, Sissoko, Giroud, Benzema
23 2 779, 783 Lloris, Debuchy, Varane, Sakho, Evra, Pogba, Matuidi, Cabaye, Valbuena, Griezmann, Benzema
24 1 781 Lloris, Sagna, Koscielny, Sakho, Digne, Schneiderlin, Pogba, Matuidi, Sissoko, Griezmann, Benzema
25 1 782 Lloris, Debuchy, Varane, Koscielny, Evra, Pogba, Matuidi, Cabaye, Valbuena, Giroud, Benzema
26 1 784 Lloris, Debuchy, Varane, Sakho, Evra, Pogba, Matuidi, Valbuena, Sissoko, Griezmann, Benzema
27 1 785 Lloris, Sagna, Varane, Mathieu, Digne, Schneiderlin, Pogba, Cabaye, Sissoko, Cabella, Rémy
28 1 786 Mandanda, Sagna, Varane, Mangala, Evra, Pogba, Matuidi, Cabaye, Valbuena, Griezmann, Benzema
29 1 787 Mandanda, Jallet, Varane, Mathieu, Digne, Schneiderlin, Matuidi, Sissoko, Payet, Rémy, Gignac
30 1 788 Lloris, Jallet, Varane, Yanga-Mbiwa, Digne, Pogba, Cabaye, Valbuena, Sissoko, Lacazette, Benzema
31 1 789 Mandanda, Sagna, Varane, Mangala, Kurzawa, Guilavogui, Pogba, Valbuena, Griezmann, Payet, Gignac
32 1 790 Mandanda, Sagna, Varane, Sakho, Evra, Schneiderlin, Matuidi, Valbuena, Sissoko, Griezmann, Benzema
33 1 791 Ruffier, Jallet, Varane, Koscielny, Trémoulinas, Schneiderlin, Kondogbia, Griezmann, Lacazette, Giroud, Payet
34 1 792 Lloris, Sagna, Varane, Koscielny, Trémoulinas, Matuidi, Cabaye, Valbuena, Sissoko, Griezmann, Giroud
35 1 793 Lloris, Jallet, Varane, Sakho, Evra, Kondogbia, Gonalons, Griezmann, Lacazette, Giroud, Payet
36 1 794 Lloris, Sagna, Varane, Koscielny, Evra, Pogba, Matuidi, Cabaye, Sissoko, Fekir, Benzema
37 1 795 Lloris, Sagna, Varane, Mangala, Trémoulinas, Schneiderlin, Pogba, Matuidi, Valbuena, Griezmann, Giroud
38 1 796 Lloris, Sagna, Varane, Sakho, Evra, Matuidi, Cabaye, L.Diarra, Valbuena, Griezmann, Benzema
39 1 797 Mandanda, Jallet, Varane, Mangala, Digne, Schneiderlin, Matuidi, Sissoko, Martial, Griezmann, Giroud
40 1 798 Lloris, Sagna, Varane, Koscielny, Evra, Pogba, Matuidi, L.Diarra, Martial, Griezmann, Giroud
41 1 799 Lloris, Sagna, Varane, Koscielny, Digne, Schneiderlin, Matuidi, Cabaye, Ben Arfa, Martial, Gignac
42 1 800 Mandanda, Jallet, Varane, Koscielny, Evra, Pogba, Matuidi, L.Diarra, Griezmann, Giroud, Payet
43 1 801 Lloris, Sagna, Varane, Sakho, Evra, Kanté, Pogba, L.Diarra, Martial, Griezmann, Gignac
44 1 802 Lloris, Sagna, Koscielny, Rami, Evra, Pogba, Matuidi, L.Diarra, Coman, Giroud, Payet
45 1 803 Lloris, Sagna, Koscielny, Rami, Evra, Kanté, Pogba, Matuidi, Coman, Giroud, Payet
46 2 804, 807 Lloris, Sagna, Koscielny, Rami, Evra, Kanté, Pogba, Matuidi, Griezmann, Giroud, Payet
47 1 805 Lloris, Sagna, Koscielny, Rami, Evra, Kanté, Matuidi, Coman, Martial, Giroud, Payet
48 1 806 Lloris, Sagna, Koscielny, Rami, Evra, Pogba, Cabaye, Sissoko, Coman, Griezmann, Gignac
49 3 808, 809, 810 Lloris, Sagna, Koscielny, Umtiti, Evra, Pogba, Matuidi, Sissoko, Griezmann, Giroud, Payet
50 1 811 Mandanda, Sidibé, Varane, Koscielny, Kurzawa, Kanté, Pogba, Matuidi, Martial, Griezmann, Giroud
51 1 812 Mandanda, Sidibé, Varane, Koscielny, Kurzawa, Kanté, Pogba, Sissoko, Martial, Griezmann, Giroud
52 1 813 Lloris, Sagna, Varane, Koscielny, Kurzawa, Pogba, Matuidi, Sissoko, Griezmann, Payet, Gameiro
53 1 814 Lloris, Sidibé, Varane, Koscielny, Kurzawa, Pogba, Matuidi, Sissoko, Griezmann, Payet, Gameiro
54 1 815 Lloris, Sidibé, Varane, Koscielny, Evra, Pogba, Matuidi, Sissoko, Griezmann, Giroud, Payet
55 1 816 Costil, Sidibé, Varane, Rami, Digne, Rabiot, Kanté, Pogba, Dembélé, Payet, Gameiro
56 1 817 Lloris, Sidibé, Koscielny, Umtiti, B.Mendy, Kanté, Matuidi, Dembélé, Griezmann, Giroud, Payet
57 1 818 Lloris, Jallet, Koscielny, Umtiti, Kurzawa, Tolisso, Rabiot, Kanté, Mbappé, Griezmann, Gameiro
58 1 819 Lloris, Sidibé, Koscielny, Umtiti, B.Mendy, Pogba, Matuidi, Dembélé, Griezmann, Payet, Giroud
59 1 820 Lloris, Sidibé, Varane, Koscielny, B.Mendy, Pogba, Matuidi, Sissoko, Griezmann, Giroud, Payet
60 1 821 Lloris, Sidibé, Varane, Umtiti, B.Mendy, Kanté, Pogba, Mbappé, Lemar, Dembélé, Giroud
61 1 822 Lloris, Sidibé, Koscielny, Umtiti, Kurzawa, Kanté, Pogba, Lemar, Coman, Griezmann, Giroud
62 1 823 Lloris, Sidibé, Koscielny, Umtiti, Kurzawa, Kanté, Pogba, Mbappé, Lemar, Griezmann, Giroud
63 1 824 Lloris, Sidibé, Varane, Umtiti, Digne, Tolisso, Kanté, Matuidi, Mbappé, Griezmann, Lacazette
64 1 825 Lloris, Sidibé, Varane, Umtiti, Digne, Tolisso, Matuidi, Lemar, Coman, Griezmann, Giroud
65 1 826 Mandanda, Jallet, Koscielny, Umtiti, Kurzawa, Tolisso, Matuidi, Mbappé, Coman, Griezmann, Giroud
66 1 827 Mandanda, Jallet, Varane, Umtiti, Digne, Tolisso, Rabiot, Matuidi, Mbappé, Martial, Lacazette
67 1 828 Lloris, Sidibé, Varane, Umtiti, Digne, Kanté, Matuidi, Mbappé, Lemar, Griezmann, Giroud
68 1 829 Lloris, Pavard, Koscielny, Umtiti, Hernandez, Rabiot, Kanté, Pogba, Mbappé, Dembélé, Martial
69 1 830 Mandanda, Sidibé, Rami, Umtiti, B.Mendy, Nzonzi, Tolisso, Matuidi, Mbappé, Fekir, Giroud
70 1 831 Lloris, Pavard, Rami, Umtiti, Hernandez, Tolisso, Kanté, Pogba, Mbappé, Dembélé, Griezmann
71 1 832 Lloris, Sidibé, Varane, Umtiti, B.Mendy, Kanté, Pogba, Matuidi, Mbappé, Griezmann, Giroud
72 1 833 Lloris, Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez, Tolisso, Kanté, Pogba, Mbappé, Dembélé, Griezmann
73 4 834, 836, 838, 839 Lloris, Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez, Kanté, Pogba, Matuidi, Mbappé, Griezmann, Giroud
74 1 835 Mandanda, Sidibé, Varane, Kimpembe, Hernandez, Nzonzi, Kanté, Lemar, Dembélé, Griezmann, Giroud
75 1 837 Lloris, Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez, Tolisso, Kanté, Pogba, Mbappé, Griezmann, Giroud
76 2 840, 841 Areola, Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez, Kanté, Pogba, Matuidi, Mbappé, Griezmann, Giroud
77 1 842 Lloris, Pavard, Varane, Kimpembe, Digne, Nzonzi, Pogba, Thauvin, Dembélé, Griezmann, Giroud
78 1 843 Lloris, Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez, Kanté, Pogba, Matuidi, Mbappé, Griezmann, Giroud
79 1 844 Lloris, Pavard, Varane, Kimpembe, Digne, Nzonzi, Kanté, Matuidi, Mbappé, Griezmann, Giroud
80 1 845 Lloris, Pavard, Rami, Sakho, F.Mendy, Ndombele, Kanté, Matuidi, Mbappé, Griezmann, Giroud
81 2 846, 847 Lloris, Pavard, Varane, Umtiti, Kurzawa, Kanté, Pogba, Matuidi, Mbappé, Griezmann, Giroud
82 1 848 Areola, Pavard, Varane, Umtiti, Digne, Ndombele, Pogba, Thauvin, Mbappé, Lemar, Griezmann
83 1 849 Lloris, Pavard, Varane, Umtiti, Digne, Pogba, Matuidi, Sissoko, Mbappé, Griezmann, Giroud
84 1 850 Lloris, Dubois, Zouma, Lenglet, F.Mendy, Ndombele, Pogba, BenYedder, Thauvin, Mbappé, Griezmann
85 1 851 Lloris, Pavard, Varane, Lenglet, Hernandez, Tolisso, Matuidi, Lemar, Coman, Griezmann, Giroud
86 1 852 Lloris, Dubois, Varane, Lenglet, Digne, Tolisso, Sissoko, Ikoné, Coman, Griezmann, Giroud
87 1 853 Mandanda, Pavard, Varane, Lenglet, Digne, Tolisso, Matuidi, Sissoko, Coman, Griezmann, Giroud
88 1 854 Mandanda, Pavard, Varane, Lenglet, Hernandez, Tolisso, Matuidi, Sissoko, BenYedder, Coman, Griezmann
89 1 855 Mandanda, Pavard, Varane, Lenglet, Digne, Tolisso, Kanté, Coman, Giroud, Griezmann, Mbappé
90 1 856 Mandanda, Dubois, Varane, Lenglet, Kimpembe, B.Mendy, Sissoko, Tolisso, Giroud, BenYedder, Griezmann
 91 1 857 Lloris, Dubois, Upamecano, Varane, Kimpembe, Digne, Kanté, Rabiot, Griezmann, Giroud, Mbappé
92 1 858 Lloris, Upamecano, Lenglet, Hernandez, Sissoko, Kanté, Nzonzi, F.Mendy, Griezmann, Ben Yedder, Martial
93 1  859 Mandanda, Pavard, Upamecano, Lenglet, Digne, Nzonzi, Tolisso, Camavinga, Aouar, Martial, Giroud
 94 1 860 Lloris, Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez, Kanté, Pogba, Rabiot, Griezmann, Mbappé, Giroud
95 1 861 Lloris, F.Mendy, Varane, Lenglet, Digne, Nzonzi, Tolisso, Rabiot, Griezmann, Mbappé, Martial
96 1 862 Mandanda, Dubois, Zouma, Lenglet, Digne, Sissoko, Nzonzi, Pogba, M.Thuram, Ben Yedder, Giroud
97 1 863 Lloris, Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez, Kanté, Rabiot, Pogba, Griezmann, Martial, Coman
98 1 864 Lloris, Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez, Sissoko, Rabiot, Pogba, M.Thuram, Griezmann, Giroud
 99  1 865 Lloris, Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez, Kanté, Rabiot, Coman, Griezmann, Mbappé, Giroud
 100 1 866 Lloris, Dubois, Zouma, Lenglet, Digne, Ndombele, Pogba, Lemar, Dembélé, Griezmann, Martial
101 1 867 Lloris, Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez, Pogba, Rabiot, Lemar, Griezmann, Mbappé, Coman
102 1 868 Lloris, Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez, Pogba, Tolisso, Rabiot, Griezmann, Mbappé, Benzema
103 1 869 Lloris, Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez, Kanté, Pogba, Tolisso, Griezmann, Mbappé, Benzema
104 1 870 Lloris, Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez, Kanté, Pogba, Rabiot, Griezmann, Mbappé, Benzema
105 1 871 Lloris, Pavard, Varane, Kimpembe, Digne, Kanté, Pogba, Rabiot, Griezmann, Mbappé, Benzema
106  1 872 Lloris, Pavard, Varane, Koundé, Kimpembe, Tolisso, Pogba, Kanté, Benzema, Mbappé, Griezmann
107  1 873 Lloris, Pavard, Varane, Lenglet, Kimpembe, Rabiot, Pogba, Kanté, Mbappé, Benzema, Griezmann
108  1 874 Lloris, Koundé, Varane, Kimpembe, Digne, Veretout, Pogba, Lemar, Mbappé, Griezmann, Benzema
109  1 875 Lloris, Dubois, Zouma, Kimpembe, Digne, Rabiot, Pogba, Tchouaméni, Coman, Martial, Griezmann
110  1 876 Lloris, Dubois, Zouma, Varane, Kimpembe, T.Hernandez, Rabiot, Pogba, Benzema, Martial, Griezmann
111  1 877 Lloris, Pavard, Koundé, Varane, L.Hernandez, T.Hernandez, Pogba, Rabiot, Mbappé, Benzema, Griezmann
112  1 878 Lloris, Pavard, Koundé, Varane, Kimpembe, T.Hernandez, Tchouaméni, Pogba, Mbappé, Benzema, Griezmann
113  1 879 Lloris, Koundé, Upamecano, L.Hernandez, T.Hernandez, Kanté, Rabiot, Coman, Mbappé, Benzema, Griezmann
114  1 880 Lloris, Dubois, Koundé, Upamecano, Zouma, Digne, Tchouaméni, Rabiot, Mbappé, M.Diaby, Griezmann
115  1 881 Lloris, Koundé, Varane, L.Hernandez, Coman, Tchouaméni, Pogba, T.Hernandez, Griezmann, Nkunku, Giroud
116  1 882 Maignan, Saliba, Varane, Kimpembe, Clauss, Kanté, Rabiot, Digne, Griezmann, Giroud, Mbappé
117  1 883 Lloris, Koundé, Varane, L.Hernandez, Coman, Kanté, Tchouaméni, T.Hernandez, Griezmann, Benzema, Mbappé
118  1 884 Maignan, Pavard, Saliba, Kimpembe, Digne, Tchouaméni, Guendouzi, M.Diaby, Nkunku, Rabiot, Ben Yedder
119  1 885 Lloris, Pavard, Saliba, Konaté, T.Hernandez, Kamara, Tchouaméni, Griezmann, M.Diaby, Benzema, Coman
120  1 886 Maignan, Koundé, Konaté, Kimpembe, Digne, Kamara, Guendouzi, Rabiot, Nkunku, Benzema, Mbappé
121  1 887 Maignan, Koundé, Varane, Badiashile, Clauss, Y.Fofana, Tchouaméni, F.Mendy, Griezmann, Giroud, Mbappé
122  1 888 Aréola, Pavard, Saliba, Upamecano, Badiashile, F.Mendy, Tchouaméni, Camavinga, Rabiot, Griezmann, Giroud, Mbappé
123  1 889 Lloris, Pavard, Upamecano, Konaté, L.Hernandez, Tchouaméni, Rabiot, Dembélé, Griezmann, Giroud, Mbappé
124  4 890, 892, 893, 895 Lloris, Koundé, Varane, Upamecano, T.Hernandez, Tchouaméni, Rabiot, Dembélé, Griezmann, Giroud, Mbappé
125  1 891 Mandanda, Disasi, Varane, Konaté, Camavinga, Tchouaméni, Y.Fofana, Veretout, Guendouzi, Coman, Kolo Muani
126 1 894 Lloris, Koundé, Varane, Konaté, T.Hernandez, Tchouaméni, Y.Fofana, Dembélé, Griezmann, Giroud, Mbappé
127 1 896 Maignan, Koundé, Konaté, Upamecano, T.Hernandez, Tchouaméni, Rabiot, Coman, Griezmann, Kolo Muani, Mbappé
128 1 897 Maignan, Pavard, Konaté, Upamecano, T.Hernandez, Camavinga, Rabiot, Griezmann, Kolo Muani, Giroud, Mbappé
129 1 898 Samba, Pavard, Konaté, W.Fofana, T.Hernandez, Camavinga, Tchouaméni, Griezmann, Coman, Giroud, Mbappé
130 1 899 Maignan, Koundé, Konaté, Upamecano, T.Hernandez, Camavinga, Tchouaméni, Griezmann, Coman, Kolo Muani, Mbappé
131 1 900 Maignan, Koundé, Upamecano, L.Hernnadez, T.Hernandez, Rabiot, Tchouaméni, Griezmann, Dembélé, Giroud, Mbappé
132 1 901 Maignan, Pavard, Saliba, Todibo, T.Hernandez, Camavinga, Rabiot, Tchouaméni, Griezmann, Coman, Kolo Muani
133 1 902 Maignan, Clauss, Konaté, L.Hernnadez, T.Hernandez, Rabiot, Tchouaméni, Griezmann, Coman, Kolo Muani, Mbappé
134 1 903 Maignan, Clauss, Pavard, Konaté, T.Hernandez, Camavinga, Tchouaméni, Griezmann, Dembélé, Giroud, Mbappé
135 1 904 Maignan, Clauss, Upamecano, Todibo, T.Hernandez, Rabiot, Zaïre-Emery, Griezmann, Coman, M.Thuram, Mbappé
136 1 905 Samba, Koundé, Saliba, L.Hernandez, T.Hernandez, Rabiot, Y.Fofana, Griezmann, Dembélé, Giroud, Kolo Muani

En partant d’un schéma tactique standard et uniformisé en 4-3-3, on peut s’amuser à compter combien de lignes différentes ont été alignées. Bien entendu le passage en 3-4-3 depuis 2019 complique les choses. Par convention, je place le piston le moins offensif en défense et le plus offensif en milieu (par exemple, si c’est Clauss et Digne, Clauss est au milieu et Digne en défense, si c’est Coman et Théo Hernandez, le premier est au milieu, le second en défense).

102 défenses

En intégrant le gardien dans la défense, on obtient ainsi pas moins de 93 défenses différentes, dont la très baroque Disasi, Varane, Konaté et Camavinga contre la Tunisie en novembre 2022. Hugo Lloris en compte 66 à lui seul (sur 108 matchs), Mandanda 18, Maignan 7, Aréola 3, Samba et Ruffier 2 deux et Costil une. Aucune ne se détache, mais quatre arrivent en tête.

Lloris - Pavard, Varane, Kimpembe, L.Hernandez : 8 fois
Initiée en octobre 2018 contre l’Allemagne suite au premier retrait de Umtiti, cette défense a mis longtemps à revenir en raison de la titularisation de Clément Lenglet dans l’axe gauche. On la retrouve deux ans plus tard, en octobre 2020 face au Portugal. Depuis, elle a été alignée huit fois, dont une à l’Euro, le premier match contre l’Allemagne, qui est aussi la seule victoire française du tournoi. Lloris et Varane ont quitté les Bleus et Kimpembe n’est toujours pas remis. Cette défense-là est terminée.

Lloris - Debuchy, Varane, Sakho, Evra : 6 fois
Mise en place pour la première fois contre l’Ukraine à Saint-Denis en novembre 2013, on la retrouve en juin 2014 face à la Jamaïque puis à la Coupe du monde au Brésil contre le Honduras, la Suisse et l’Allemagne, et une dernière fois face à l’Espagne en septembre.

Lloris - Sagna, Rami, Koscielny, Evra : 6 fois
C’est celle de la première moitié de l’Euro, testée par Deschamps lors des amicaux de mai 2016 pour palier au forfait de Varane et à la suspension de Sakho. Utilisée contre le Cameroun et l’Ecosse en amical, la Roumanie, l’Albanie et l’Irlande à l’Euro.

Lloris - Pavard, Varane, Umtiti, L.Hernandez : 6 fois
C’est celle, surprise, de la Coupe du monde 2018. Surprise puisque Pavard et Hernandez, plutôt appelés pour être les doublures de Sidibé et Benjamin Mendy, leur ont pris la place au début du tournoi et ne l’ont plus rendue. Mais elle n’a jamais été reconstituée depuis la finale contre la Croatie.

85 milieux

En définissant arbitrairement des milieux à trois joueurs (souvent une sentinelle et deux relayeurs, ou deux pivots et un excentré, comme Matuidi en Coupe du monde), on en trouve 85 différents, même si la place de certains, comme Payet, Sissoko ou Valbuena, ou Théo Hernandez, Coman, Pavard ou Dubois dans un 3-4-3 n’est pas toujours facile à déterminer. Là, il n’y a pas photo : c’est celui de 2018 qui s’impose (Kanté, Pogba, Matuidi, alignés ensemble 14 fois). En 2022, avec les absences de Kanté et Pogba, Deschamps installe Tchouaméni et lui associe Rabiot et Griezmann en position reculée derrière trois attaquants.

Kanté, Pogba, Matuidi : 14 fois
Mis en place contre l’Ecosse en juin 2016, c’est celui du début de l’Euro, jusqu’au huitième de finale contre l’Irlande à Lyon où Kanté perd sa place à la mi-temps. On le retrouve ponctuellement en septembre en Italie, puis il revient en juin 2018 contre les Etats-Unis. Il est aligné quatre fois en Russie (Pérou, Argentine, Belgique et Croatie) et encore cinq fois après (Allemagne, Pays-Bas, Allemagne retour, Moldavie et Islande). Mais on ne l’a plus vu à l’œuvre depuis mars 2019.

Pogba, Matuidi, Cabaye : 10 fois
Testée sans grand succès face à l’Espagne en mars 2013, l’association est renouvelée huit mois plus tard lors du barrage retour contre l’Ukraine. Deschamps la conserve lors des trois premiers matchs de préparation à la Coupe du monde, puis face au Honduras en juin 2014, contre le Nigéria et l’Allemagne en huitième et en quart de finale, en octobre contre le Portugal et une dernière fois, en septembre 2015, toujours face au Portugal. Elle aura donc vécu dix fois.

Tchouaméni, Rabiot, Griezmann : 8 fois
C’est le milieu mis en place à la Coupe du monde 2022, suite notamment aux forfaits de Kanté et Pogba. Utilisé 5 fois au Qatar, dans une configuration en 4-3-3 derrière trois attaquants donc, on l’a retrouvé trois fois en 2023 et il apparaît être la solution préférentielle de Didier Deschamps. Même si Zaïre-Emery va sûrement pousser fort en 2024, et que Camavinga et Youssouf Fofana ont montré qu’ils pouvaient être des solutions alternatives valables.

Pogba, Matuidi, Sissoko : 8 fois
Ces trois-là sont associés au coup d’envoi pour la première fois contre l’Islande, en juillet 2016 à l’Euro. Ils donnent satisfaction à Didier Deschamps en permettant à Griezmann de jouer plus dans l’axe devant eux, et sont renouvelés contre l’Allemagne en demi-finale et face au Portugal en finale. On les retrouve en octobre-novembre contre la Bulgarie, les Pays-Bas et la Suède, mais leurs deux dernières sorties se soldent par deux défaites, en juin 2017 en Suède et deux ans plus tard en Turquie.

71 attaques

Les retours de Martial et surtout de Benzema en 2021 ont bouleversé le sacro-saint trio Griezmann-Mbappé-Giroud qui aura dominé l’attaque des Bleus pendant près de trois ans. Une autre attaque-type s’est installée en 2021, mais 2022 voit revenir en force le trio des champions du monde 2018, qui est à nouveau là au Qatar.

Griezmann, Giroud, Mbappé : 21 fois
Difficile de faire plus différents que ces trois-là, issus de générations distantes (Giroud est né en 1986, Griezmann en 1991 et Mbappé en 1998) et de profils dissemblables. Et pourtant, ils sont la preuve que la complémentarité est toujours préférable à l’empilage de joueurs similaires. Avec 127 buts à eux trois, ils ont formé une ligne offensive redoutable et ont été titularisés 21 fois (chiffres arrêtés après France-Pologne 2022). Si l’on cumule tous les matchs qu’ils ont débuté ensemble, même quand Griezmann était au milieu, on en arrive à 34 associations. Et à 47 reprises ils ont eu du temps de jeu ensemble. [1]

Alignés ensemble comme titulaires face aux Etats-Unis en 2018, ils disputent cinq des sept matchs de la Coupe du monde (tous sauf l’Australie et le Danemark), et enchaînent à l’automne (sauf face à l’Islande, où Mbappé est remplaçant) et jusqu’à l’été 2019. Alors qu’on pensait que le retour de Benzema avait mis un terme définitif à ce trio, le voici qu’il revient contre l’Afrique du Sud en mars 2022 suite au forfait du Madrilène, puis deux fois en septembre et finalement à la Coupe du monde au Qatar. Qui l’aurait cru il y a seulement un an ? Mais Griezmann occupe désormais une place en retrait, au milieu de terrain, alors que Mbappé et Giroud sont associés à Ousmane Dembélé.

Griezmann, Benzema, Mbappé : 11 fois
C’est l’attaque-type de 2021, et on pouvait imaginer que ce sera celle de 2022. Entre son retour en sélection début juin 2021 et novembre, Benzema n’a manqué aucun match et a été titulaire 14 fois (sur 19), tout comme Mbappé, alors que Griezmann l’a été 17 fois. Au total, ces trois-là ont été associés 11 fois au coup d’envoi et on peut dire que ça leur a profité, puisqu’ils ont cumulé 21 buts à eux trois lors de ces 11 matchs. Mais en 2022, Benzema disparaît de la circulation en mars et à l’automne, ne jouant que trois matchs sur quatre en juin. Reverra-t-on cette association en 2023 ?

Griezmann, Giroud, Payet : 10 fois
Auparavant, c’est Dimitri Payet qui a été le plus souvent associé à Griezmann et Giroud, à partir de mars 2016 alors que Benzema et Valbuena avaient été écartés de la sélection. C’est la ligne offensive de l’Euro 2016 (hormis contre l’Albanie et la Suisse au premier tour), reconstituée contre la Suède en novembre, puis en 2017 jusqu’en juin. L’arrivée de Kylian Mbappé et sa titularisation à l’automne y mettent fin.

[1source : SelectionA.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.