Jour de match 887 : France-Autriche

Publié le 22 septembre 2022 - Bruno Colombari

Le code-barres, l’historique des séries de défaites consécutives à domicile, le 22 septembre, un trou dans le calendrier et les stats à surveiller dont plusieurs concernent Olivier Giroud et le nouveau maillot.

GIF - 4.1 ko

C’est le code barres de France-Autriche :

887e match depuis 1904 : 442 victoires, 187 nuls, 257 défaites ; 1584 buts marqués, 1217 encaissés

459e match à domicile : 266 victoires, 89 nuls et 103 défaites ; 922 buts marqués, 526 encaissés

375e match de compétition : 213 victoires, 82 nuls, 79 défaites ; 720 buts marqués, 371 encaissés

112e match à Saint-Denis : 71 victoires, 22 nuls, 18 défaites ; 217 buts marqués, 80 encaissés

25e match contre l’Autriche : 12 victoires, 3 nuls, 9 défaites ; 40 buts marqués, 41 encaissés

Trois défaites à domicile, quels précédents ?

On va un peu se faire peur en constatant que les Bleus ont perdu leurs deux derniers matchs à domicile (Danemark 1-2 et Croatie 0-1 en juin dernier). Et s’ils faisaient la passe de trois, ce serait une première ? Non, mais il faut remonter à près de 90 ans en arrière pour trouver un précédent. Entre novembre 1931 et février 1933, l’équipe de France a perdu quatre matchs à domicile de rang (Pays-Bas 3-4, Italie 1-2, Ecosse 1-3, Autriche 0-4). Entre avril et mai 1930, ils en ont perdu 3 (Belgique 1-6, Tchécoslovaquie 0-3, Ecosse 0-2). Entre juin 1924 et mai 1925, ils se sont inclinés 4 fois à domicile (Uruguay 1-5, Hongrie 0-1, Autriche 0-4, Angleterre 2-3) et encore 3 fois entre avril 1920 et février 1921 (Angleterre 0-5, Irlande 1-2, Italie 1-2). La pire série date de la Belle Epoque : entre avril 1906 et mars 1911, on décompte 7 défaites à domicile sur un intervalle de 16 matchs (Belgique 0-5, Angleterre 0-15, Belgique 1-2, Angleterre 0-11, Belgique 0-4, Hongrie 0-3, Angleterre 0-3).

Depuis 1945, jamais l’équipe de France n’a perdu trois matchs de suite à domicile, mais il est arrivé plusieurs fois qu’elle en perde trois sur quatre : entre octobre 2012 et mars 2013 (Japon 0-1, Allemagne 1-2, Géorgie 3-1 et Espagne 0-1), entre mars et septembre 2010 (Espagne 0-2, Costa Rica 2-1, Chine 0-1, Biélorussie 0-1), entre avril et août 1982 (Pérou 0-1, Bulgarie 0-0, Galles 0-1, Pologne 0-4), entre avril 1966 et juin 1967 (Belgique 0-3, Pologne 2-1, Roumanie 1-2, URSS 2-4), entre décembre 1963 et mars 1965 (Belgique 1-2, Hongrie 1-3, Norvège 1-0 et Autriche 1-2) et entre avril 1962 et avril 1963 (Pologne 1-3, Hongrie 2-3, Angleterre 5-2 et Brésil 2-3).

Jouer un 22 septembre

Jamais les Bleus n’avaient joué un 22 septembre. Ce France-Autriche 2022 sera donc le premier. Le Danemark-France du 25 sera aussi le premier. Après ces deux matchs, il restera 94 trous dans le calendrier. Il n’y en a aucun en avril et en juin, les deux seuls mois pleins dans l’histoire des Bleus. Mais il en reste 3 en mai et en octobre, 6 en février et en mars, 9 en novembre, 13 en décembre, 14 en juillet et en août et 16 en janvier.

A l’inverse, les jours les plus fréquents sont le 11 octobre et le 11 novembre (16 matchs depuis 1904), le 5 juin et le 7 septembre (11), les 25 et 26 mars, les 7 et 14 octobre et le 15 novembre (10).

Les stats à surveiller

 Le kit bleu-blanc-rouge est de retour, après bientôt trois ans d’absence (14 octobre 2019 contre la Turquie). Entre temps, l’équipe de France a joué 32 matchs, dont 20 en bleu, avec 13 kits bleu-bleu-rouge et 7 kits tout bleu.

 Le nouveau maillot sera le 19ème porté par Olivier Giroud depuis le début de sa carrière internationale en novembre 2011. Il égalera le record de Patrice Evra, avant peut-être de le battre dimanche à Copenhague : le blanc 2022 serait alors son vingtième.

 Olivier Giroud aura l’occasion de se rapprocher du record de buts de Thierry Henry (51), puisqu’il en compte 48 avant France-Autriche. A défaut de l’égaler, il pourrait atteindre la barre des 50.

 S’il marque contre l’Autriche, Olivier Giroud sera le plus vieux buteur de l’histoire des Bleus. Il aura en effet 36 ans le 30 septembre prochain. A 35 ans, 11 mois et 22 jours, il battrait le record de Roger Marche. Il avait 35 ans, 9 mois et 12 jours le 17 décembre 1959 lorsqu’il marqua son unique but en sélection, lors de son 63ème et dernier match en équipe de France.

 Cinq nouveaux Bleus pourraient intégrer la liste des 926 internationaux A depuis 1904 : le gardien de Nantes Alban Lafont, les défenseurs de Monaco Benoît Badiashile et de Rennes Adrien Truffert, le milieu de terrain de Monaco Youssouf Fofana et l’attaquant de l’Eintracht Francfort Randal Kolo Muani.

 Les trois joueurs offensifs probablement titulaires cumulent avant le match 117 buts (48 pour Giroud, 42 pour Griezmann, 27 pour Mbappé). C’est un record en équipe de France. C’est aussi l’équivalent du total de buts de Cristiano Ronaldo avec le Portugal.

Joueurs et buteurs contre l’Autriche

222 internationaux français ont joué contre l’Autriche, soit près d’un quart du total. Mais seuls Robert Jonquet et Karim Benzema ont disputé 4 matchs. 13 autres en ont joué 3 dont Thierry Henry, Didier Deschamps ou Raymond Kopa.

Côté buteurs, ils sont 32 à avoir marqué, le meilleur à cet exercice étant Just Fontaine avec 4 buts devant Jean Vincent (3), Karim Benzema, Jean-Pierre Papin et Jean Grumellon (2) et 27 autres dont Kylian Mbappé, le seul à pouvoir améliorer son total ce soir parmi ceux-là.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.