Les premières fois du maillot de l’équipe de France

Publié le 8 juin 2022 - Matthieu Delahais

En 2018, l’insigne des champions du monde fait son apparition sur la tunique nationale alors que le port de la première étoile remonte maintenant à plus de 23 ans. A quand remontent les autres premières du maillot de ceux qu’on appelle aujourd’hui les Bleus ?

Mise à jour d’un article initialement paru en janvier 2022.

Premiers maillots blanc puis rouge et enfin bleu

Pour leur toute première rencontre internationale, le 1er mai 1904, les Français évoluent en maillot blanc (match nul face à la Belgique 3-3). L’équipe de France inaugure le rouge deux ans plus tard (1er novembre 1906) pour une énorme raclée face à l’Angleterre (0-15). L’arrivée de la tenue bleue se passera bien mieux, avec une victoire en Suisse (2-1, le 8 mars 1908).

Premier maillot rayé

En 2011, l’arrivée de la marinière avait engendré bien des railleries d’une bonne partie de l’opinion publique. Pourtant, l’équipe de France avait déjà joué avec une tenue rayée. Il faut remonter à 1909 pour en trouver les premières traces. En ce début d’année, c’est le Comité Français Interfédéral qui prend en charge l’équipe de France. Il instaure comme tenue une chemise rayée bleue et blanche, col et poignets rouges, culotte blanche et bas noirs.

Le premier coq

Le 31 août 1920, lors de la demi-finale des Jjeux olympiques d’Anvers, la France joue en bleu avec pour la première fois un coq cousu sur le cœur (défaite 1-4 face à la Tchécoslovaquie). Bizarrement, cet emblème n’était pas présent lors du quart de finale (victoire 3-1 conte l’Italie). Il ne sera pas non plus utilisé lors des rencontres suivantes et il faudra attendre mai 1921 pour assister à son retour et son installation définitive sur la tunique tricolore.

Les premiers numéros

Le 26 mai 1945, alors que la guerre vient juste de se terminer, les Bleus se déplacent en Angleterre où ils obtiennent un bon match nul (2-2). Ce match n’est pas reconnu officiellement par la FA (qui le classe comme Victory International) mais a marqué l’histoire du football français. L’équipe de France évolue pour la première fois avec des numéros noirs dans le dos. On suppose que les Français se sont pliés aux habitudes britanniques, chez qui ce principe existait déjà avant-guerre. La couleur des numéros, identique à celle des maillots anglais, laisse supposer qu’ils ont été fournis par leurs adversaires du jour et que les Français les ont cousus avant la rencontre.

Voir la vidéo sur le site de l’INA


Le premier cartouche

Le 14 octobre 1951, un cartouche apparait sous le coq. Il reprend le libellé du match (date et adversaire – 14 octobre 1951, Suisse-France).

Le premier flocage des noms des joueurs

En juin 1992, à l’occasion du championnat d’Europe, les maillots sont floqués avec le nom des joueurs. C’est lors d’un match de préparation face à la Suisse, le 27 mai 1992, que ce principe est étrenné pour la première fois. Cette habitude va progressivement se généraliser, même pour les matches amicaux, et depuis les années 2000, les maillots Bleus portent presque toujours le patronyme de leur propriétaire.


 

La première étoile

Lorsque la France remporte la Coupe du monde, le 12 juillet 1998, elle obtient le droit de porter une étoile pour symboliser ce titre. Les joueurs paradent sur la pelouse avec des tee-shirts de la victoire où la fameuse étoile tient une bonne place. Mais il faudra attendre le 5 septembre 1998 à Reykjavik contre l’Islande (un match amical avait eu lieu en Autriche au mois d’août) pour inaugurer ce symbole. En 2018, dès la coupe remise, les joueurs ont enfilé des maillots doublement étoilés pour leur tour d’honneur. La seconde étoile est utilisée dès le match suivant à Munich face à l’Allemagne le 6 septembre 2018.


 

Le premier flocage or

Les maillots de l’équipe de France sont floqués en blanc pour la version bleue et inversement en bleu lorsque la sélection évolue avec une tenue blanche. En 2012, pour le championnat d’Europe en Pologne et Ukraine, Nike casse les codes en proposant un flocage or (numéros, flocage du nom, emblème, libellé du match). Le 27 mai 2012 à valenciennes, les Islandais sont les premiers à affronter ces Bleus en or.

Le premier badge de champion du monde

Depuis la victoire en Russie, la France porte le patch des champions du monde de couleur blanche sur le maillot bleu et dorée sur le maillot blanc. C’est face en Allemagne le 6 septembre 2018 que ce badge est utilisé pour la première fois.


 

Le premier badge de tenant de la Ligue des nations

C’est contre le Danemark à Saint-Denis que l’équipe de France a porté pour la première fois le badge de vainqueur de la Ligue des Nations. Le Portugal l’a porté à l’épaule droite lors de la phase qualificative à l’automne 2020, son badge de champion d’Europe étant placé sur le torse. Il en était de même pour les Bleus, avec le badge de champion du monde.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.