Tableaux de bord 798 après France-Allemagne (2-0)

Publié le 15 novembre 2015

Le treizième but de Giroud, les débuts de Kingsley Coman qui devient le plus jeune international en activité, une cinquantième victoire au SdF et un zoom sur les succès contre les champions du monde en titre.

Le zoom : pourquoi l’Allemagne championne du monde est un bon client

Si les Bleus n’ont jamais affronté l’Uruguay (en 1930-34 et en 1950-54) ou l’Argentine (en 1978-82 et en 1986-90), ils ont rencontré les cinq autres champions du monde en titre. Et l’Allemagne est le seul à ne jamais avoir battu la France en quatre confrontations, s’inclinant même à trois reprises. Les victoires françaises sont désormais au nombre de sept : deux contre le Brésil en 1998 et 2006, deux contre l’Italie en 1986 et 2006 et trois contre l’Allemagne en 1954, 1977 et 2015. Le bilan est légèrement négatif, puisqu’on relève quatre nuls et huit défaites, dont cinq face à l’Italie, qui est aussi le champion du monde le plus souvent rencontré (neuf fois), après chacun de ses quatre titres.

PNG - 150.3 ko

A noter au passage que les Bleus ont barré trois fois la route au tenant du titre en coupe du monde : contre l’Italie en 1986 et face au Brésil en 1998 et 2006. C’est un record, puisque seuls la Suède (en 1950 contre l’Italie et en 1958 contre la RFA) et l’Allemagne (en 1970 contre l’Angleterre et en 1990 contre l’Argentine) ont sorti plusieurs fois un champion du monde en titre. La Hongrie (1954), le Portugal (1966), les Pays-Bas (1974), l’Autriche (1978), le Brésil (1982), la Bulgarie (1994), le Danemark (2002), la Slovaquie (2010) et le Chili (2014) y sont parvenus une fois.

A domicile, l’équipe de France a reçu neuf fois un champion du monde. Le bilan est positif, avec 4 victoires (Allemagne 1977 et 2015, Brésil 1998 et Italie 2006), 2 nuls (Italie 1937, Brésil 2004) et 3 défaites (Italie 1938 et 1948, Brésil 1963). La dernière défaite à domicile remonte donc à 52 ans.

Enfin, pour l’anecdote, les Bleus ont rencontré le champion du monde sortant dans l’année qui a suivi son titre en février 1935 à Rome (Italie), en décembre 1938 à Naples (Italie), en octobre 1954 à Hanovre (Allemagne), et en septembre 2006 à Saint-Denis (Italie). Bilan : deux victoires et deux défaites.

Kingsley Coman, 883e Bleu, 44e débutant de moins de vingt ans

En entrant à la 69e minute à la place d’Anthony Martial, Kingsley Coman est désormais le plus jeune international A en activité, puisqu’il a 19 ans et cinq mois et premier représentant de la génération 1996. Il est aussi le 44e joueur à avoir débuté avant son vingtième anniversaire. Le précédent était justement... Anthony Martial. [1] A noter aussi l’entrée de Hugo Lloris dans le top 20. Avec 71 sélections, il rejoint Claude Makelele et David Trezeguet.

 Voir le tableau des générations

JPEG - 45.9 ko

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts Cap
20 Hugo Lloris 71 6339 100% 35 21 15 0 47
23 Patrice Evra 69 5753 94% 37 19 13 0 5
36 Bacary Sagna 53 4245 89% 27 14 12 0 0
52 Olivier Giroud} 44 1992 52% 25 7 12 13 0
56 Yohan Cabaye 43 2651 81% 26 9 8 4 1
62 Blaise Matuidi 40 2673 83% 25 6 9 6 4
93 Lassana Diarra 30 2393 83% 17 7 6 0 0
104 Paul Pogba 26 1973 85% 18 4 4 5 0
105 Raphaël Varane 26 2234 96% 18 3 5 2 4
112 Laurent Koscielny 25 2002 88% 12 5 8 0 0
126 Antoine Griezmann 23 1414 70% 16 3 4 6 0
133 André-Pierre Gignac 22 908 41% 11 7 4 6 0
209 Morgan Schneiderlin 14 733 50% 10 3 1 0 0
210 Hatem Ben Arfa 14 405 21% 8 3 3 2 0
396 Anthony Martial 5 213 40% 5 0 0 0 0
646 Kingsley Coman 1 21 0% 1 0 0 0 0
Voir le tableau des joueurs

Et de treize pour Giroud

En l’absence de Benzema, Olivier Giroud continue à marquer des points, comme il l’avait fait il y a deux ans. Le voici à 13 buts en 44 matches, à hauteur de Didier Six et juste derrière le trio Veinante-Anelka-Pires. Il a également marqué le 1400e but des Bleus, et son troisième en trois matches face au meilleur gardien du monde, Manuel Neuer. André-Pierre Gignac a rejoint pur sa part Antoine Griezmann, avec un match de moins joué.

JPEG - 31.1 ko

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
25 Olivier Giroud 13 +1 44 0,30 0 0 3 0
55 André-Pierre Gignac 6 +1 22 0,27 0 1 1 0
56 Antoine Griezmann 6 23 0,26 0 0 1 0
59 Blaise Matuidi 6 40 0,15 0 0 2 0
72 Paul Pogba 5 26 0,19 0 0 0 0
94 Yohan Cabaye 4 43 0,09 0 0 0 0
176 Raphaël Varane 2 26 0,08 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

Une cinquantième victoire au Stade de France

Si le match contre l’Allemagne restera dans l’histoire pour de bien tristes raisons, on notera toutefois que les Bleus y ont gagné pour la cinquantième fois (en 81 rencontres). Au pourcentage de victoires (61,7%), c’est bien mieux qu’à Colombes (42%) ou qu’à Paris (56%). C’est la deuxième fois que l’Allemagne y est battue par la France (après 2001). L’Ukraine y a perdu trois fois, le Portugal, l’Espagne, la Croatie, le Brésil, Chypre, l’Autriche et la Slovénie deux fois.
 


 

Voir le tableau des villes

La feuille de match

PNG - 57.3 ko

Rencontres et dédicaces

Retrouvez l'agenda des auteurs du Dico des Bleus dans toute la France

Abonnez-vous !

Chroniques bleues est sur Tipeee, premier site français de tip participatif.

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité