Tableaux de bord 842 après France-Islande

Publié le 12 octobre 2018, mis à jour le 14 octobre 2018

Le premier pénalty de Mbappé, le deuxième 2-2 de Dédé, la tenue tout en blanc porte-poisse à domicile, les débuts de Ndombele et les mascottes Pavard et Nzonzi : les tableaux de bord sont toujours invaincus, eux aussi.

C’est la première fois que Mbappé marque sur pénalty

PNG - 5.3 ko
il faut du cran pour décider de tirer un pénalty en équipe de France. Encore plus à 19 ans, et encore plus à la 90ème minute alors que le score est à 1-2. Et encore plus quand c’est le premier en sélection, alors qu’il y avait dans l’équipe à ce moment-là deux autres tireurs potentiels, Dimitri Payet et Olivier Giroud. L’habitué de l’exercice, Antoine Griezmann (qui a transformé les six derniers obtenus), était alors sur le banc.

Mais Kylian Mbappé n’est pas du genre à se poser tant de questions. Il a tiré et a marqué avec le sang-froid d’un vieux briscard. Pour l’anecdote, il s’agissait du 90e pénalty accordé aux Bleus depuis 1904. Mbappé est le 44e tireur différent, et le 37e à en avoir transformé au moins un.

Lire l’article Penalty pour la France ! Brève histoire des onze mètres (1)

L’Indice de renouvellement : 6/11

PNG - 77.2 ko
Il y a eu six changements au coup d’envoi depuis le précédent match contre les Pays-Bas : Lloris, Kimpembe, Digne, Nzonzi, Thauvin et Dembélé remplaçant Areola, Umtiti, Hernandez, Kanté, Mbappé et Matuidi. C’est la plus forte rotation depuis celle opérée entre les rencontres de Coupe du monde contre le Danemark et l’Argentine en juin dernier.

La ville : des champions du monde à Guingamp

PNG - 6.2 ko
Entre 1998 et 2002, suite au premier titre mondial (et au titre européen de 2000) les Bleus ont joué seulement trois fois hors du Stade de France à domicile : à Marseille le 20 janvier 1999 contre le Maroc (1-0) et le 16 août 2000 face à la Sélection FIFA (5-1) et à Nantes le 15 août 2001 contre le Danemark (1-0). Pour les reste, ils ont évolué 18 fois à Saint-Denis, dont 13 fois en amical (et 5 fois en qualifications pour l’Euro 2000). Autant dire que la venue de l’équipe de France à Guingamp et ses 7000 habitants doivent beaucoup plus aux origines du président de la FFF qu’à l’usage.

Voir le tableau des villes

L’arbitre : Tiago Martins, 517e

Tiens, ça faisait un petit moment (depuis le huitième de finale contre l’Argentine le 30 juin) que les Bleus n’avaient plus découvert un nouvel arbitre. Le Portugais Tiago Martins est le 517e depuis 1904, et le 18e Portugais. Depuis 2013, les Bleus restaient sur quatre victoires d’affilée avec un arbitre lusitanien au sifflet. Série terminée.

Voir le tableau des arbitres

Le maillot : jouer en blanc à domicile, ça arrive souvent ?

PNG - 7.5 ko
Depuis 1960 [1], c’est la 21e fois que l’équipe de France joue en blanc à la maison. Et le bilan n’est franchement pas terrible : 4 défaites, 6 nuls et 11 victoires. Sur les trois kits possibles, il y en a pourtant un qui marche à tous les coups : c’est celui avec un short bleu et des chaussettes blanches. Cinq fois porté, cinq fois gagné !

Le kit tout en blanc commence à devenir un porte-poisse. Utilisé la première fois contre l’Italie à la Coupe du monde 1998 (0-0, victoire aux tirs au but), il a bien fonctionné pendant la Coupe des confédérations 2003 (quatre victoires) mais depuis, c’est la panne : deux défaites contre l’Espagne et la Chine en 2010 et quatre nuls face au Maroc en 2007, la Croatie en 2011, la Suisse en 2016 à l’Euro et donc l’Islande en 2018.
JPEG - 71 ko

L’adversaire : toujours invaincu contre l’Islande

PNG - 5.6 ko
En treize confrontations, l’équipe de France n’a jamais été battue par l’Islande. C’est un record : aucune sélection n’a rencontré aussi souvent les Bleus sans l’emporter une seule fois. Les suivants sont la Finlande, Chypre et l’Irlande du Nord, avec huit oppositions sans défaite française.

Voir le tableau des adversaires

Le score : le deuxième 2-2 de Dédé

PNG - 8.1 ko
S’il n’est pas le résultat nul le plus courant, le 2-2 revient assez fréquemment dans l’histoire des Bleus, puisque celui de Guingamp est le 39e depuis 1904. Mais ce n’est que le deuxième depuis août 2012, le premier n’étant pas bien vieux puisqu’il date de novembre 2017 contre l’Allemagne. C’est le premier face aux Islandais, qui prennent toutefois la fâcheuse habitude de marquer deux buts contre l’équipe de France : c’est la quatrième fois d’affilée que ça arrive depuis 1999.

Voir la matrice des scores

Le joueur : Tanguy Ndombele, 903e

PNG - 5.5 ko
Le milieu de terrain de Lyon était le seul novice du groupe, et Didier Deschamps lui a offert une première sélection à 23 minutes de la fin. C’est le 78e joueur appelé par l’actuel sélectionneur, et le 42e nouveau. Sinon, ce n’est pas pour rien que Benjamin Pavard et Steven Nzonzi sont restés jusqu’au bout sur le terrain du Roudourou : la série continue pour eux, puisqu’ils sont toujours invaincus en sélection après respectivement 15 et 11 matchs.

Antoine Griezmann fait son entrée dans le top 30 en un temps record, puiqu’il a débuté en sélection il y a quatre ans et six mois seulement. Il en chasse Roger Marche, qui avait en son temps (1959) établi un nouveau record de sélections qui avait tenu jusqu’en 1983.

Enfin, Florian Thauvin a été titularisé pour la première fois lors de sa sixième sélection. Seuls trois autres joueurs n’ont jamais débuté un match après en avoir joué cinq : Jimmy Briand, Clément Grenier et Frédéric Déhu. A noter aussi que Thauvin a presque triplé son temps de jeu : il était de 31 minutes avant le match contre l’Islande, et il s’élève désormais à... 90 minutes tout rond.

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts
6 Hugo Lloris 105 9429 100% 60 25 20 0
13 Olivier Giroud 84 4607 64% 53 14 17 32
30 Antoine Griezmann 64 4368 80% 44 11 9 24
32 Paul Pogba 63 4833 86% 44 11 8 10
43 Raphaël Varane 52 4441 98% 34 10 8 3
76 Dimitri Payet 38 2101 63% 25 6 7 8
126 Kylian Mbappé 25 1689 76% 16 6 3 10
144 Lucas Digne 22 1342 55% 14 6 2 0
170 Ousmane Dembélé 19 795 47% 11 6 2 2
218 Benjamin Pavard 15 1085 73% 11 4 0 1
234 Thomas Lemar 14 696 43% 6 5 3 3
284 Steven Nzonzi 11 404 27% 8 3 0 0
413 Florian Thauvin 6 90 17% 4 1 1 0
498 Presnel Kimpembe 4 216 50% 2 2 0 0
566 Kurt Zouma 3 98 0% 2 1 0 0
889 Tanguy Ndombele 1 23 0% 0 1 0 0
Voir le tableau des joueurs

Le buteur : Mbappé, neuvième but de l’année

PNG - 8.3 ko
Maintenant, c’est quasiment certain : c’est lui qui finira meilleur buteur des Bleus en 2018. Avec 9 buts inscrits depuis mars, Kylian Mbappé a déjà fait mieux qu’Olivier Giroud en 2017 et 2016 (8 buts). Ils ne sont que cinq à avoir marqué au moins 9 buts en une année civile : David Trezeguet en 2000 (9), Thierry Henry en 2003 (11), Jean Nicolas en 1934 (12), Michel Platini en 1984 (13) et bien sûr Just Fontaine en 1958 (18). Il reste trois matchs à l’attaquant du PSG pour atteindre, voire dépasser les dix buts en une année. Il en est capable, le bougre.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
4 Olivier Giroud 32  0 84 0,38 0 0 6 1
11 Antoine Griezmann 24 0 64 0,38 1 6 3 0
36 Kylian Mbappé 10 + 1  25 0,40 0 1 2 0
39 Paul Pogba 10 0 63 0,16 1 0 0 0
47 Dimitri Payet 8 0 38 0,21 2 0 0 0
118 Thomas Lemar 3 0 14 0,21 0 0 1 0
132 Raphaël Varane 3 0 52 0,06 0 0 0 0
180 Ousmane Dembélé 2 0 19 0,11 0 0 0 0
297 Benjamin Pavard 1 0 15 0,07 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

La feuille de match

PNG - 5.9 ko
Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[842] France 2-2 Islande

Amical
11 octobre 2018, 21h - Guingamp, stade du Roudourou. 18 221 spectateurs.
arbitre : Tiago Martins (Portugal)
sélectionneur : Didier Deschamps - 86e match, 49 ans
disposition : 4-2-3-1

TACTIQUE

JPEG - 68.8 ko

BUTS
scoreminbuteurpasseur ou CPA
0-1 30’ Birkir Bjarnason
0-2 58’ Kari Arnason
1-2 86’ Hólmar Örn Eyjólfsson
2-2 90’ Kylian Mbappé pénalty
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
16 Hugo Lloris 90 105 31 Tottenham
2 Benjamin Pavard 90   15 22 Stuttgart
4 Raphaël Varane 45 52 25 Real Madrid
 22 Kurt Zouma 45  3   23   Everton
3 Presnel Kimpembe 90 4 23 Paris SG
22 Lucas Digne 90 22 25 Everton
15 Steven Nzonzi 90      11 29 AS Roma
6 Paul Pogba 67 63 25 Manchester Utd
17 Tanguy Ndombele 23     1 21 Lyon
7 Antoine Griezmann 60 64 27 Atlético Madrid
10 Kylian Mbappé  30 25 19 Paris SG
20 Florian Thauvin  59 6 25 Marseille
8 Thomas Lemar  31     14 22 Atlético Madrid
11 Ousmane Dembélé 67 19 21 FC Barcelone
18 Dimitri Payet  23     38 31 Marseille
9 Olivier Giroud 90      84 32 Chelsea
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
16 Steve Mandanda 28 33 Marseille
23 Alphonse Areola 2 25 Paris SG
19 Djibril Sidibé 18 26 Monaco
21 Lucas Hernandez 14 22 Atlético Madrid
5  Mamadou Sakho  28 28  Crystal Palace
13 N’Golo Kanté 33 27 Chelsea

Les noms en italique indiquent les remplaçants, « nb sel » le nombre de sélections à l’issue du match, « e/s » les entrées et sorties. Dans la colonne « cas », = capitaine, = début de carrière, = fin de carrière, =averti, = expulsé. Dans la partie buts, CPA désigne les coups de pied arrêtés (coup franc, pénalty ou corner direct)
RÉSUMÉ

[1Chiffre établi grâce au pointage du site Sélection A.

A paraître le 14 novembre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité