Accueil > Tableaux de bord > Tableaux de bord 772 après France-Finlande (3-0)

télécharger l'article au format PDF

Tableaux de bord 772 après France-Finlande (3-0)

Publié le 16 octobre 2013, mis à jour le 17 octobre 2013

Benzema et Ribéry qui se tirent la bourre au classement des buteurs, la Finlande qui justifie son statut de meilleure amie des Bleus, Deschamps qui enchaîne enfin trois victoires d’affilée : tableaux de bord au-delà du cercle polaire.

Et une, et deux, et trois victoires !

On l’aura attendue, cette première série de trois victoires de l’ère Deschamps. Elle est enfin arrivée, entre le quatorzième et le seizième match. C’est très tard. Vraiment ? Regardons un peu ce qu’ont fait les dix prédécesseurs de la Dèche.

Effectivement, c’est une série particulièrement tardive, très loin des débuts parfaits d’Aimé Jacquet en 1994 (trois victoires pour ses trois premiers matches) ou d’Henri Michel dix ans plus tôt (idem). Jacques Santini avait fait presqu’aussi bien en commençant dès la deuxième rencontre, alors que Laurent Blanc, Roger Lemerre et Gérard Houllier avaient eu besoin de trois matches pour trouver la bonne carburation.

Les trois retardataires avant Deschamps avaient été Michel Platini qui n’a démarré sa série qu’au septième match, Raymond Domenech qui avait enfin enchaîné trois victoires à partir de son dixième match et, surprise, Michel Hidalgo qui a fait encore moins bien que l’actuel sélectionneur en ne démarrant qu’à la quinzième rencontre, en mars 1978 lors de la préparation au Mundial argentin.

PNG - 58.9 ko

Regardons maintenant si cette première série de trois victoires a fait des petits. Pour un seul sélectionneur, elle n’a pas été plus loin : il s’agit d’Henri Michel. Pour cinq autres, elle s’est prolongée d’un match (Domenech, Santini, Lemerre, Jacquet et Hidalgo). Et pour les trois derniers, elle est allée jusqu’à six. C’est le cas de Laurent Blanc, Gérard Houllier et Michel Platini. On en souhaite autant à Didier Deschamps : ce serait la garantie que les barrages auront été franchis avec succès, ouvrant la route du Brésil.

France 42, Scandinavie 15

En 2012, à l’occasion de France-Suède à l’Euro, nous avions dressé un tableau des confrontations entre les Bleus et les pays scandinaves. Lesquels, rappelons-le, ne comptent pas que la Suède, la Norvège et la Finlande, mais aussi le Danemark, l’Islande et les Iles Féroé. Ce bilan très favorable s’est encore amélioré mardi.

 

Adversaire J G N P
Suède 17 8 5 5
Norvège 14 6 4 4
Danemark 13 6 1 6
Islande 11 8 3 0
Féroé 6 6 0 0
Finlande 8 8 0 0
total 70 42 13 15

 

La Finlande, meilleure amie de la France

Parmi les adversaires rencontrés au moins trois fois, il y en a neuf contre lesquels les Bleus ont fait carton plein. Et celui contre lequel c’est arrivé le plus souvent, c’est la Finlande. Juste après viennent les Féroé (il faudrait songer à rencontrer les Fidji...). La surprise, c’est de trouver dans cette liste des équipes de bon niveau comme la Turquie, la Colombie et les Etats-Unis. A l’avenir, il ne sera pas simple de gagner à chaque fois contre elles.

Adversaire J G N P Bp Bc
Finlande 8 8 0 0 18 3
Féroé 6 6 0 0 22 0
Albanie 4 4 0 0 11 1
Lituanie 4 4 0 0 5 0
Turquie 4 4 0 0 12 2
Andorre 3 3 0 0 7 0
Arménie 3 3 0 0 7 2
Colombie 3 3 0 0 5 2
Etats-Unis 3 3 0 0 10 0

Le classement des joueurs

Si Eric Abidal et Patrice Evra s’intercalent dans les cinq de tête, on peut sans grand risque parier que Ribéry, Benzema et Lloris sont dans les temps pour viser les cent sélections, compte tenu de leur âge (respectivement 30, 26 et 27 ans). Karim Benzema rejoindra Roger Marche, un ancien recordman de sélections, lors de son prochain match. Il n’y a plus qu’un seul joueur à moins de dix sélections dans le groupe, à savoir Paul Pogba.

Joueur Sel G N P Buts
16 Franck Ribéry 78 40 22 16 16
23 Eric Abidal 64 36 20 8 0
26 Karim Benzema 62 32 17 13 17
35 Hugo Lloris 52 24 17 11 0
36 Patrice Evra 52 25 18 9 0
61 Samir Nasri 39 20 13 6 5
91 Mathieu Valbuena 28 15 5 8 5
103 Yohan Cabaye 25 13 6 6 2
112 Olivier Giroud 24 12 5 7 5
141 Loïc Rémy 20 11 6 3 4
162 Blaise Matuidi 17 9 3 5 0
181 Mathieu Debuchy 16 9 3 4 2
203 Laurent Koscielny 14 6 3 5 0
388 Paul Pogba 5 4 0 1 1
Voir le classement complet des joueurs

Le classement des buteurs

La course continue entre Franck Ribéry et Karim Benzema, les deux meilleurs buteurs en activité. Si le premier en est à quatre buts lors des trois derniers matches, il a été beau joueur en en donnant deux autres à l’attaquant du Real, qui ne le devance plus que d’une seule unité. A ce rythme, ils ne tarderont pas à entrer dans le top 10, pour lequel il faut atteindre au moins 20 buts. Et même 21 pour eux, compte tenu de leur moyenne de buts par match désavantageuse par rapport à celle de Paul et Jean Nicolas et d’Eric Cantona.

Joueur Buts Sel buts/
match
16 Karim Benzema 17 +1 62 0,27
17 Franck Ribéry 16 +1 78 0,21
67 Olivier Giroud 5 0  24 0,21
68 Mathieu Valbuena 5 0 28 0,18
70 Samir Nasri 5 0  39 0,13
84 Loïc Rémy 4 0 20 0,20
165 Mathieu Debuchy 2 0 16 0,13
172 Yohan Cabaye 2 0 25 0,08
228 Paul Pogba 1 0 5 0,20
Voir le classement complet des buteurs

Les articles liés



Voir le profil de Bruno Colombari sur LinkedIn



SPIP Site sous spip 3.0.17 et le plugin zpip | Hébergé par Mutins
Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Sauf mention contraire, le contenu rédactionnel de cette page est sous contrat Creative Commons.

Visiteurs connectés : 6