Tableaux de bord 774 après France-Ukraine (3-0)

Publié le 20 novembre 2013

Un historique doublé de défenseur pour Sakho qui signe son entrée dans le classement des buteurs, Deschamps enfin qualifié sur le terrain pour une coupe du monde, Cabaye et Giroud dans le top 100 : tableaux de bord de lendemain de victoire.

Mamadou Sakho, un doublé historique

Marquer quand on est défenseur central, ce n’est pas si fréquent. Marquer deux fois lors du même match, c’est très rare. Et le faire en compétition, dans une rencontre à élimination directe, ça devient exceptionnel. Avec son doublé contre l’Ukraine, Mamadou Sakho rejoint deux illustres aînés : Lilian Thuram contre la Croatie en juillet 1998, bien sûr, mais aussi Jean-François Domergue contre le Portugal en juin 1984. A noter aussi le doublé de Franck Lebœuf en septembre 1995 contre l’Azerbaïdjan (mais les Bleus avaient marqué dix buts ce soir-là), et celui de Laurent Blanc en février 1993 en Israël (victoire 4-0). Si Lebœuf a fini sa carrière en Bleu avec quatre buts et Blanc avec seize (record pour un défenseur), Thuram et Domergue n’ont jamais marqué d’autre but en sélection, ni avant ni après leur doublé. On souhaite à Sakho de s’inspirer plutôt des premiers.

Classement des buteurs : Benzema prend le large

Troisième but de Karim Benzema depuis la fin de sa panne sèche. Le joueur du Real se détache de Franck Ribéry et rejoint Raymond Kopa. Mamadou Sakho fait quant à lui une entrée fracassante avec son doublé qui le propulse directement en milieu de tableau, au-dessus de Debuchy, Cabaye et Ménez, qui ont disputé plus de matches que lui.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
15 Karim Benzema 18 +1 64 0,28 0 1 2 0
17 Franck Ribéry 16 0 80 0,20 0 3 1 0
67 Olivier Giroud 5 0 26 0,19 0 0 1 0
68 Mathieu Valbuena 5 0 30 0,17 0 0 0 0
165 Mamadou Sakho 2 +2 16 0,13 0 0 1 0
169 Mathieu Debuchy 2 0 18 0,11 0 0 0 0
173 Yohan Cabaye 2 0 26 0,08 0 0 0 0
255 Paul Pogba 1 0 7 0,14 0 0 0 0
Voir le classement complet des buteurs

Les 3-0 au Stade de France

C’est la septième fois que les Bleus gagnent 3-0 au Stade de France depuis son inauguration, en janvier 1998. Tout le monde se souvient bien entendu de la première, contre le Brésil le 12 juillet 1998. La deuxième a eu lieu un an et demi plus tard contre la Croatie en amical (le 13 novembre 1999). Pour la troisième, il a fallu attendre trois ans avec un nouveau succès en amical contre la Yougoslavie (20 novembre 2002). La quatrième a été acquise en compétition contre Israël le 11 octobre 2003. La cinquième s’est faite attendre très longtemps, puisqu’elle n’est arrivée que le 7 octobre 2011 contre l’Albanie, en qualifications pour l’Euro 2012. Et la sixième est toute récente, puisque c’était contre la Finlande le 15 octobre dernier. C’est donc la première fois que les Bleus enchaînent deux 3-0 à domicile. On notera aussi qu’excepté le France-Brésil 1998, tous les autres 3-0 au Stade de France ont eu lieu en octobre ou en novembre.

Depuis 1998, il y a eu six autres 3-0 ailleurs qu’à Saint-Denis : on en relève un à Tbilissi le 2 septembre 2006 contre la Géorgie, un à Lens contre les Féroé le 3 septembre 2005, un contre la Côte d’Ivoire à Montpellier le 17 août de la même année, un autre à Gelsenkirchen contre l’Allemagne le 15 novembre 2003, un contre le Danemark à Bruges le 11 juin 2000 et un contre l’Afrique du Sud à Marseille le 12 juin 1998.

Au total, les Bleus ont remporté 31 matches sur le score de 3-0, dont 13 sur les quinze dernières années.

Voir le tableau des matches et la matrice des scores

Deschamps et la malédiction de la coupe du monde

Au cours de sa carrière de joueur international, Didier Deschamps a vu deux fois une coupe du monde lui passer sous le nez.

Certes, quand il débute en sélection en avril 1989 au Parc contre la Yougoslavie, l’affaire est déjà mal engagée : l’équipe de France a coincé à Chypre en octobre (1-1) et a perdu le match qu’il ne fallait pas perdre à Belgrade en novembre (2-3), avant de s’incliner une deuxième fois à Glasgow contre l’Ecosse (0-2) en mars. La première sélection de DD est dans la continuité : 0-0 à domicile et la route de l’Italie qui se ferme.

Quatre ans plus tard, rebelote, mais dans une configuration différente. Deschamps est désormais un des cadres de la sélection avec Blanc, Sauzée et le duo Papin-Cantona. Après un début poussif, les Bleus enchaînent six victoires et un nul et la qualification pour les Etats-Unis est presque acquise avant les deux derniers matches à domicile contre Israël et la Bulgarie. On connaît la suite.

S’il finit par jouer une phase finale mondiale à trente ans, c’est parce que les Bleus sont qualifiés d’office. Deschamps tiendra sa revanche en remportant une coupe du monde et dans la foulée un titre européen, puis il met un terme à sa carrière internationale.

Nommé sélectionneur à l’été 2012, sa mission est simple : qualifier les Bleus pour la coupe du monde au Brésil et préparer l’Euro 2016. La première partie du contrat est remplie. Et son contrat ayant été prolongé, il va pouvoir s’atteler à la deuxième.

Classement des joueurs : Giroud et Cabaye dans le top 100

Franck Ribéry aurait sans doute aimé réaliser un meilleur match pour sa 80e sélection, mais la qualification est plus importante. Benzema va bientôt rejoindre Abidal pour devenir le deuxième joueur en activité le plus sélectionné. Deux nouveaux entrent dans le top 100 : Yohan Cabaye et Olivier Giroud, juste devant Adil Rami et Alain Boghossian.

Joueur Sel G N P Buts
14 Franck Ribéry 80 41 22 17 16
24 Karim Benzema 64 33 17 14 18
33 Hugo Lloris 54 25 17 12 0
34 Patrice Evra 54 26 18 10 0
65 Bacary Sagna 38 18 11 9 0
87 Mathieu Valbuena 30 16 5 9 5
97 Olivier Giroud 26 13 5 8 5
98 Yohan Cabaye 26 14 6 6 2
152 Blaise Matuidi 19 10 3 6 0
156 Mathieu Debuchy 18 10 3 5 2
182 Mamadou Sakho 16 8 5 3 2
318 Paul Pogba 7 5 0 2 1
433 Raphaël Varane 4 3 0 1 0
Voir le classement complet des joueurs

A paraître le 8 novembre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité