Accueil > Tableaux de bord > Tableaux de bord 779 après France-Honduras (3-0)

télécharger l'article au format PDF

Tableaux de bord 779 après France-Honduras (3-0)

Publié le 16 juin 2014, mis à jour le 5 mai 2015

PNG - 20.3 koLe doublé de Benzema pour ses débuts en coupe du monde, une dixième victoire contre une sélection d’Amérique centrale, de l’importance de gagner le premier match : tableaux de bord made in Brasil !

10 à 1 contre l’Amérique centrale

Depuis 1904, les Bleus ont très peu joué contre des sélections d’Amérique centrale. Et quand ils l’ont fait, c’est essentiellement face au Mexique, qui représente à lui seul plus de la moitié des confrontations. Jusqu’en 2005, c’était même la seule sélection nationale rencontrée, puisque le match amical contre une sélection de la Concacaf en 1972 au Brésil doit être mis à part. Depuis, le Costa Rica a été croisé deux fois, et cette année, la Jamaïque et le Honduras viennent compléter le tableau. Un bilan d’ensemble très largement favorable aux Bleus qui ne comptent qu’un nul et une défaite, à chaque fois contre le Mexique, et à chaque fois en coupe du monde (1966 et 2010), ce qui est plus embêtant.

PNG - 109.1 ko

Gagner d’entrée, ça aide

En 2010, avant le premier match contre l’Uruguay, j’avais fait un bilan de l’importance du premier match en phase finale de l’Euro [1]. Les deux matches nuls face à l’Uruguay en 2010 et l’Angleterre en 2012 ont pesé lourd dans le résultat final. On voit dans le schéma ci-dessous qu’une victoire initiale n’est pas indispensable pour rejoindre le dernier carré, mais qu’en revanche elle permet de mettre l’équipe sur les rails d’une qualification rapide. Et donne la possibilité au sélectionneur de faire tourner lors du troisième match de poule. Une formule gagnante aussi bien en 1998 que lors des Euros 1984 et 2000. On verra s’il en est de même cette année, mais pour cela il faudra d’abord battre la Suisse vendredi.

PNG - 52.6 ko

Trois buts d’écart en coupe du monde

Si ce 3-0 initial contre le Honduras est un excellent résultat, ce n’est pas si rare pour les Bleus en coupe du monde. Ces derniers ont même fait mieux avec trois victoires par quatre buts d’écart en 1958 (Paraguay 7-3 et Irlande du Nord 4-0) et en 1998 (Arabie Saoudite 4-0). Et ils ont fait aussi bien en 1930 (Mexique 4-1), en 1958 (Allemagne 6-3), en 1982 (Koweït 4-1 et Irlande du Nord 4-1), en 1986 (Hongrie 3-0) et en 1998 (Afrique du Sud 3-0, Brésil 3-0).

JPEG - 42.1 ko

Benzema, un doublé pour ses débuts

Il n’est pas commun de commencer une coupe du monde par un doublé. Avant Karim Benzema, André Maschinot l’avait fait en 1930 contre le Mexique (4-1) et Just Fontaine s’était offert un triplé contre le Paraguay en 1958 (7-3). Celui réussi par Benzema lui permet en tout cas de progresser rapidement au classement des buteurs. Avant lui, Just Fontaine avait réussi deux doublés en 1958 (en plus d’un triplé et d’un quadruplé), Thierry Henry, Lilian Thuram et Zinedine Zidane (1998), Dominique Rocheteau et Alain Giresse (1982), Jean Nicolas (1934) et André Machinot (1930) en avaient obtenu un chacun.

C’est le deuxième pénalty transformé par Benzema en équipe de France après celui contre la Turquie en juin 2009. En coupe du monde, Zidane et Kopa en ont marqué deux, Platini, Verriest, De Bourgoing, Amoros et Youri Djorkaeff un.

On remarquera enfin que Antoine Griezmann, titulaire pour la troisième fois, n’a toujours pas marqué en débutant un match. Il a mis trois buts quand il était remplaçant...

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
9 Karim Benzema 23 +2 67 0,34 0 2 4 0
41 Olivier Giroud 8 0 31 0,26 0 0 2 0
70 Mathieu Valbuena 5 0  35 0,14 0 0 0 0
96 Antoine Griezmann 3 0  5 0,60 0 0 1 0
118 Blaise Matuidi 3 0 24 0,13 0 0 1 0
119 Yohan Cabaye 3 0 31 0,10 0 0 0 0
157 Paul Pogba 2 0 12 0,17 0 0 0 0
173 Mamadou Sakho 2 0 20 0,10 0 0 1 0
174 Mathieu Debuchy 2 22 0,09 0 0 0 0
Voir le classement complet des buteurs
Voir le classement des buteurs de la coupe du monde

Mavuba toujours invaincu

Ça se confirme : Rio Mavuba est toujours la mascotte des Bleus, avec 9 victoires et 4 nuls en 13 sélections, et toujours aucune défaite. C’est encore loin du record de Eric Di Meco (23) mais ça se rapproche de Ludovic Giuly (17) et surtout de Marvin Martin (15). Par ailleurs, Hugo Lloris a fait son entrée dans le top 30, où il rejoint Patrice Evra qu’il dépassera à coup sûr.

Joueur Sel Tps
de jeu
en mn
%
matches
titul
G N P Buts Cap
22 Karim Benzema 67 4155 73% 36 17 14 23 0
28 Patrice Evra 59 4874 93% 30 19 10 0 5
29 Hugo Lloris 58 5169 100% 28 18 12 0 34
73 Mathieu Valbuena 35 2112 66% 20 6 9 5 0
82 Olivier Giroud 31 1378 48% 17 6 8 8 0
83 Yohan Cabaye 31 1955 81% 18 7 6 3 1
114 Blaise Matuidi 24 1548 79% 14 4 6 3 1
125 Mathieu Debuchy 22 1741 100% 14 3 5 2 0
144 Mamadou Sakho 20 1562 85% 11 6 3 2 1
158 Moussa Sissoko 18 802 39% 10 3 5 0 0
217 Rio Mavuba 13 715 54% 9 4 0 0 0
227 Paul Pogba 12 882 92% 9 1 2 2 0
319 Raphaël Varane 7 630 100% 6 0 1 0 0
389 Antoine Griezmann 5 267 60% 4 1 0 3 0
Voir le classement complet des joueurs
Voir le classement des joueurs à la coupe du monde

Portfolio

Les articles liés



Voir le profil de Bruno Colombari sur LinkedIn



SPIP Site sous spip 3.0.17 et le plugin zpip | Hébergé par Mutins
Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Sauf mention contraire, le contenu rédactionnel de cette page est sous contrat Creative Commons.

Visiteurs connectés : 7