Tableaux de bord 788 après France-Albanie (1-1)

Publié le 15 novembre 2014, mis à jour le 29 novembre 2014

Une année à plus de trente buts, ça arrive souvent ? La Province est-elle meilleure que Paris quand elle accueille les Bleus ? Quel est le seul joueur français à avoir marqué deux fois sur coup franc dans le même match ? Toutes les réponses sont ici.

Marquer plus de 30 buts la même année

2014 n’est certes pas terminée, mais on sait déjà qu’elle restera dans l’histoire comme l’une des plus riches en terme de buts marqués. Après France-Albanie, les Bleus en sont à 33 réalisations (pour 14 matches joués). Dépasser les 30 buts dans une année, ce n’est arrivé que cinq fois depuis 1904. Si l’année la plus prolifique reste 2003, avec 40 buts marqués pour 6 encaissés en 14 matches, l’année 2000 arrive juste derrière avec 39 buts pour, 15 contre, en 17 rencontres, à égalité avec 1958 où les Bleus ont marqué 39 fois en 13 matches (3 buts de moyenne !) mais avaient encaissé pas moins de 24 buts. 2014 vient ensuite (puisqu’il semble très improbable que la Suède encaisse six buts à Marseille). Enfin, en 1998, l’équipe de France avait marqué 31 fois (en 18 matches) pour 13 buts encaissés.

Voir notre Tableau des années

Mars 1991 : quand Sauzée marquait sur coup-franc, deux fois

On l’a souvent répété, Jérôme Rothen dort toujours tranquille : à ce jour, il est le dernier international français à avoir marqué un but sur coup franc avec les Bleus. C’était le 13 octobre 2007 à Torshavn contre les Féroé, il y a 95 matches de cela.
C’est donc l’occasion de se souvenir que lors du deuxième France-Albanie de l’histoire, le 30 mars 1991, le milieu défensif Franck Sauzée a marqué deux buts sur coup-franc lors des vingt premières minutes, un exploit unique que même Michel Platini n’a jamais réalisé avec les Bleus. Ce dernier avait certes battu deux fois Dino Zoff en février 1978 à Naples contre l’Italie, mais sa première tentative n’avait pas été validée.
 

Le match Paris-Province

France-Albanie est le 400e match de l’équipe de France joué en métropole (auxquels il faut ajouter deux matches disputés dans les DOM, en novembre 2005 à Fort de France, 3-2 contre le Costa-Rica, et en juin 2010 à Saint-Denis de la Réunion, 0-1 contre la Chine). Dans ces 400 matches, on compte celui joué à Monaco en février 1988 contre le Maroc (2-1).

Pour plus de détails, voir notre Tableau des villes.

PNG - 70.1 ko

Sur ces 400 matches, il y en a eu 312 en région parisienne (78% du total). Et donc 88 en province, ce qui est bien peu. Et c’est dommage, car l’équipe de France y gagne plus souvent qu’à Paris, que ce soit en amical ou en compétition, comme le montrent les graphiques ci-dessous.

PNG - 130.2 ko

Il est vrai que les matches en Province sont joués souvent contre des adversaires moindres, surtout en compétition : on retrouve par exemple trois fois les Féroé, la Géorgie, le Luxembourg, la Lituanie, Malte, Israël, l’Azerbaïdjan... Mais l’Albanie (comme autrefois Israël au Parc) a montré à Rennes qu’il fallait se méfier de ce genre d’équipe.

Layvin Kurzawa, 878e international

Le Monégasque n’aura finalement pas pâti de son geste déplacé en Suède avec les Espoirs, et les forfaits successifs de Patrice Evra et de Benoît Trémoulinas lui auront permis de faire ses débuts en sélection à la place d’un Lucas Digne plutôt décevant.

Joueur Sel Tps
de jeu
en mn
%
matches
titul
G N P Buts Cap
17 Karim Benzema 76 4818 74% 41 20 15 25 0
23 Hugo Lloris 65 5799 100% 31 21 13 0 41
54 Mathieu Valbuena 43 2610 67% 25 8 10 6 0
67 Yohan Cabaye 38 2450 82% 22 9 7 3 1
103 Moussa Sissoko 26 1303 50% 15 6 5 1 0
136 Paul Pogba 21 1568 86% 14 4 3 5 0
148 André-Pierre Gignac 20 817 40% 9 7 4 5 0
187 Raphaël Varane 16 1379 94% 11 3 2 0 1
216 Antoine Griezmann 13 676 54% 9 3 1 5 0
265 Dimitri Payet 10 444 50% 6 2 2 0 0
322 Morgan Schneiderlin 7 300 43% 4 3 0 0 0
439 Alexandre Lacazette 4 149 25% 0 2 2 0 0
441 Mapou Yanga-Mbiwa 4 360 100% 2 2 0 0 0
640 Layvin Kurzawa 1 20 0% 0 1 0 0 0
Voir le tableau des joueurs

Griezmann, cinq sur cinq

C’est une situation inconfortable, mais qu’y faire ? A chaque fois qu’il entre en cours de match, Antoine Griezmann marque. C’est la cinquième fois que ça lui arrive. En revanche, quand il est titulaire, il ne concrétise pas. La solution ? Mettre n’importe qui à sa place, et le sortir au bout de trois minutes de jeu.

JPEG - 65.9 ko

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
9 Karim Benzema 25 0 76 0,33 0 2 4 0
56 Mathieu Valbuena 6 0 43 0,14 0 0 0 0
66 Antoine Griezmann 5 +1 13 0,38 0 0 1 0
70 André-Pierre Gignac 5 0 20 0,25 0 1 1 0
72 Paul Pogba 5 0 21 0,24 0 0 0 0
121 Yohan Cabaye 3 0 38 0,08 0 0 0 0
258 Christophe Jallet 1 0 7 0,14 0 0 0 0
311 Moussa Sissoko 1 0 26 0,04 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

La feuille de match

Le onze de départ, les remplacements, le capitaine (signalé par une astérisque blanche pour le capitaine au coup d’envoi, par une astérisque grise pour le capitaine qui a pris le brassard en cours de match), les buts (dans un cercle blanc) et les réservistes regroupés sur une fiche. La couleur de la fiche dépend du résultat : bleu pour une victoire, gris pour un nul et rouge pour une défaite.

PNG - 44.7 ko

A paraître le 8 novembre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité