Tableaux de bord 737 après Luxembourg-France (0-2)

Publié le 26 mars 2011, mis à jour le 16 septembre 2017

Le premier but en bleu de Mexès, le premier brassard de Nasri, les retours d’Evra et de Ribéry, une sixième victoire consécutive... Retours en chiffres et en lettres sur le 737ème match de l’équipe de France.

Mexès, et d’un !

Il lui aura fallu attendre sa vingt-et-unième sélection, huit ans et cinq mois après ses débuts, mais la patience a fini par payer : Philippe Mexès a marqué son premier but en équipe de France. Compte tenu de ses dispositions offensives, notamment sur les coups de pied arrêtés, il est probable que ce ne sera pas le dernier. Atteindra-t-il un jour les seize buts inscrits par Laurent Blanc ? On le lui souhaite, même si sa mission principale est de veiller à ne pas en concéder.

Nasri, capitaine à 23 ans

Il l’avait réclamé avant le match de Wembley contre l’Angleterre : Samir Nasri aura finalement obtenu le brassard quelques mois plus tard. C’est le 111ème capitaine de l’équipe de France [1]. Même si cette première est tombée sur l’un de ses moins bons matches en sélection, il convient de noter l’âge précoce du capitaine : Nasri n’aura 24 ans que le 26 juin prochain et compte à peine vingt sélections.

C’est beaucoup mieux que Marcel Desailly, capitaine à 27 ans moins un jour (septembre 1995) pour sa 16ème sélection, mieux que Marius Trésor (26 ans et 4 mois, 29 sélections en octobre 1976), Didier Deschamps, (25 ans et 5 mois, 38 sélections en mars 1994), ou Michel Platini (24 ans et deux mois, 21 sélections en septembre 1979). C’est mieux que Lloris, presque aussi précoce avec un brassard à 23 ans et 10 mois (novembre 2010) pour sa 19ème sélection.

Si on restreint l’étude aux joueurs qui ont été capitaines au moins dix fois, le plus jeune est le milieu défensif Jean Ducret, capitaine pour la première fois le 6 avril 1910 pour sa deuxième sélection. Il avait 22 ans et quatre mois. C’est le seul à moins de 24 ans. Juste au dessus, on trouve donc Platini, et Alex Thépot (24 ans et 7 mois en 1931). Le plus âgé étant Lilian Thuram, avec un premier brassard à 33 ans et 10 mois en octobre 2005, pour sa 109ème sélection !

Et un, et deux... et c’est tout

Depuis quand les Bleus n’ont-ils plus marqué plus de deux buts dans le même match ? La dernière fois, c’était le 14 octobre 2009 contre l’Autriche (3-1). Soit 17 match au pain sec et à l’eau avec 5 matches sans but, 6 avec un seul but et 6 avec deux buts. Soit 18 buts en 17 rencontres ! La dernière grande période de sécheresse remonte à 22 ans de ça, mais elle avait duré près de trois années : entre août 1986 et avril 1989, les Bleus avaient joué 22 matches sans jamais marquer plus de deux buts. Pire, même, ils n’en avaient inscrits que 17, ne gagnant que cinq fois.

Un remplaçant ? Non, merci !

Laurent Blanc a terminé le match avec ses onze titulaires, un petit événement à une période où l’utilisation des trois remplaçants est la base de tout coaching digne de ce nom. La dernière fois qu’un match de l’équipe de France n’avait donné lieu à aucun remplacement côté Bleus, c’était le 10 septembre 1986 à Reykjavik contre l’Islande, soit il y a près d’un quart de siècle... Ce qui représente un gouffre de 277 matches.

Séries en cours

Deux séries continuent à s’améliorer, celles des matches sans défaite et celle des victoires consécutives (six). Laurent Blanc a déjà fait mieux que Raymond Domenech, lequel n’avait jamais vu les Bleus gagner plus de cinq fois d’affilée sous sa direction (en 2007). Il faut donc remonter à 2003-2004 pour voir une série aussi longue.

Les joueurs au classement général

Longtemps bloqué à 48 sélections, Franck Ribéry pourrait atteindre les 50 contre la Croatie. Il est désormais 37ème, et il a rejoint Sidney Govou et Dominique Rocheteau. Karim Benzema, qui compte désormais autant de sélections que Grégory Coupet et Bruno Bellone, est désormais talonné par Patrice Evra, alors que Samir Nasri est entré dans le club des 20 sélections et plus, à hauteur de Dominique Bathenay et William Ayache.

Les buteurs au classement général

Le quatrième but de Yoann Gourcuff lui permet d’atteindre la 85ème place, avec le même total que Louis Saha, Reynald Pedros, André-Pierre Gignac, José Touré, Marius Trésor ou Didier Deschamps. Quant à Philippe Mexès, il est le 306ème buteur des Bleus et se situe actuellement à la hauteur de Christian Pérez, Eric Di Méco, Alain Roche ou Jean-Alain Boumsong.

[1104ème si on ne compte que ceux qui ont été capitaines en tant que titulaires.

A paraître le 2 novembre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité