Bruno Martini

Chronologiquement situé entre Joël Bats et Bernard Lama, Bruno Martini a été un gardien de transition, comme avant lui Abbes, Aubour, Baratelli ou après lui Coupet et Mandanda. Il a pourtant côtoyé l’équipe de France pendant neuf ans comme joueur (1987-1996) et onze ans comme entraîneur des gardiens (1999-2010). Il a donc accompagné les trois principaux gardiens des Bleus, Bats, Barthez et Lloris. Il est décédé en octobre 2020 à l’âge de 58 ans.

Les spécialistes des feuilles propres

Publié le 11 mars 2013 - Bruno Colombari

Le terme « clean sheet » est à la mode. Cette feuille propre signifie qu’une équipe n’a encaissé aucun but dans un match. Quels gardiens en ont totalisé le plus ? A combien de matches s’élèvent les séries sans but ?

Quand un gardien en remplace un autre

Publié le 6 juillet 2019 - Bruno Colombari

Blessure, expulsion, rotation de l’effectif ou train à prendre : il y a plein de raisons qui peuvent contraindre un gardien de but à quitter le terrain en cours de match. Même si ce n’est pas arrivé souvent en équipe de France.

Ce que l’équipe de France doit à l’AJ Auxerre

Publié le 22 septembre 2020 - Richard Coudrais

Longtemps réputée pour l’excellence de son centre de formation, mais aussi pour sa capacité à relancer quelques carrières compromises, l’Association de la Jeunesse Auxerroise a fourni de nombreux joueurs pour l’équipe de France.

Bruno Martini, les années bleues

Publié le 20 octobre 2020 - Richard Coudrais

Bruno Martini, ancien gardien de l’équipe de France, mais aussi d’Auxerre, de Nancy et Montpellier, a succombé à un malaise cardiaque le 20 octobre 2020. Il avait 58 ans.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee