Jour de match 868 : France-pays de Galles

Publié le 2 juin 2021 - Bruno Colombari

Les Bleus presque à l’équilibre contre les cinq nations britanniques, jouer un 2 juin, le centième brassard de capitaine de Lloris, Benzema de retour à l’Allianz Riviera, la génération 1987 n’a pas dit son dernier mot et le meilleur buteur du mois de juin enfin révélé.

GIF - 3.8 ko

C’est le code-barres de France-pays de Galles.

868e match depuis 1904 (432 victoires, 180 nuls, 255 défaites ; 1542 buts marqués, 1200 encaissés)

450e match à domicile (260 victoires, 88 nuls et 101 défaites ; 485 buts marqués, 544 encaissés)

508e match amical (225 victoires, 105 nuls, 178 défaites ; 851 buts marqués, 845 encaissés)

6e match contre le pays de Galles (3 victoires, 1 nul, 1 défaite ; 11 buts marqués, 4 encaissés)

5e match à Nice (3 victoires, 1 nul ; 11 buts marqués, 2 encaissés)

Cinq victoires contre les cinq nations britanniques

Le foot n’est pas le rugby, évidemment, mais si le bilan général des Bleus contre les cinq nations britanniques (puisque l’Irlande du Nord et la République d’Irlande sont deux sélections distinctes, contrairement à l’Ovalie) n’est pas encore à l’équilibre, il s’en rapproche. Avant de rencontrer le pays de Galles, l’équipe de France compte 36 victoires pour 38 défaites (et 15 nuls) en 89 rencontres contre l’Angleterre, l’Ecosse, la République d’Irlande, l’Irlande du Nord et Galles.

Si l’on regarde le bilan des dix derniers matchs contre l’ensemble de ces adversaires, les Bleus sont largement dominants avec sept victoires pour deux nuls et une seule défaite depuis l’automne 2009 et le barrage contre l’Irlande. Mieux même, l’équipe de France reste sur cinq victoires d’affilée contre la République d’Irlande (2-0 en mai 2018 et 2-1 en juin 2016), Galles (2-0 en novembre 2017), l’Angleterre (3-2 en juin 2017) et l’Ecosse (2-0 en juin 2016). La dernière défaite remonte à l’automne 2015 à Wembley contre les Anglais, dans le contexte tragique des attentats parisiens du 13 novembre, quatre jours plus tôt. Le dernier match face à l’Irlande du Nord commence à dater sérieusement, puisque c’était en août 1999 à Belfast (1-0).

Jouer un 2 juin

7 matchs se sont disputés ce jour-là pour l’équipe de France, mais curieusement, un seul en phase finale : c’était en 1978 à Mar del Plata pour le grand retour des Bleus en Coupe du monde après douze ans d’absence. On relève aussi un match qualificatif pour le Mondial 1958, avec un 8-0 contre l’Islande qui égalait le record de la plus large victoire établi en avril 1913 contre le Luxembourg, et une victoire contre l’Ukraine en 2007, qualificative pour l’Euro 2008.

Les trois autres matchs sont tous des amicaux, avec des fortunes diverses puisque si l’on note deux victoires récentes contre le Paraguay en 2017 (avec un triplé d’Olivier Giroud) et la Bolivie en 2019, il y a eu aussi une défaite, en 1982 contre justement le Pays de Galles, à Toulouse.

Islande (1957) à Nantes - 8-0 - qCM
Italie (1978) à Mar del Plata - 1-2 - CM
Pays de Galles (1982) à Toulouse - 0-1 - Amical
Ukraine (2007) à Saint-Denis - 1-0 - qEuro
Nigéria (2009) à Saint-Etienne - 0-1 - Amical
Paraguay (2017) à Rennes - 5-0 - Amical
Bolivie (2019) à Nantes - 2-0 - Amical

Les stats à surveiller

 Hugo Lloris portera le brassard de capitaine pour la centième fois à Nice, dans la ville où il a fait ses débuts professionnels en 2006. Il a été nommé capitaine pour la première fois le 17 novembre 2010 à Wembley contre l’Angleterre, il y a dix ans et six mois.

 S’il joue, Karim Benzema reprendra le fil de son histoire en sélection là où il l’avait quittée, le 8 octobre 2015 contre l’Arménie sur la pelouse de l’Allianz Riviera. Ce soir-là, il avait inscrit un doublé, ses 26e et 27e buts en sélection, avant de sortir sur blessure.

 La génération 1987 ne comptait plus personne depuis le départ de Blaise Matuidi aux Etats-Unis à l’été 2019. Le retour de Karim Benzema devrait lui redonner des couleurs, mais elle est toujours devancée au total de sélections cumulées (329 contre 335) par celle de 1986 qui compte en ses rangs Hugo Lloris et Olivier Giroud.

 Si Jules Koundé honore sa première sélection contre le pays de Galles, il sera le 89e joueur lancé par Didier Deschamps depuis août 2012 (dont le 54e débutant). Le record de Michel Hidalgo sera ainsi égalé. Mais ce dernier n’a eu besoin que de 75 matchs pour arriver à ce total, contre 112 pour Deschamps.

 Le meilleur buteur des Bleus au mois de juin n’est ni Just Fontaine (13 buts, tous inscrits en 1958), ni Michel Platini (13 également, répartis entre 1978, 1982, 1984 et 1986) mais Thierry Henry, avec 17 réalisations entre 1998 et 2008, dont 4 en 2000 et 2003. Parmi les contemporains, Antoine Griezmann est au pied du podium (11), devant Olivier Giroud (9) et Karim Benzema (8). S’ils atteignent les huitièmes de finale, les Bleus joueront six matchs en juin cette année.

Joueurs et buteurs contre le pays de Galles

Etienne Mattler et Jules Vandooren sont les seuls à avoir affronté deux fois le pays de Galles en 1933 et 1939. 60 autres joueurs ne l’ont fait qu’une fois, dont quelques grands noms des années 1930 comme Raoul Diagne, Jean Nicolas, Edmond Delfour ou Emile Veinante, des années 1950 comme Raymond Kopa, Roger Piantoni, Robert Jonquet ou Jean-Jacques Marcel, des années 1980 comme Michel Platini, Alain Giresse, Jean Tigana, Max Bossis, Patrick Battiston ou Marius Trésor et enfin les champions du monde 2018 Olivier Giroud, Blaise Matuidi, Antoine Griezmann, Kylian Mbappé, Benjamin Pavard ou Samuel Umtiti.

Rayon buteurs, on ne trouve là aussi que deux joueurs à deux buts, Raymond Kopa et René Gardien, tous deux auteurs d’un doublé en 1953. Olivier Giroud, Antoine Griezmann, Jean Nicolas, Joseph Ujlaki, Désiré Koranyi, Antoine Bonifaci et Jules Bigot complètent le tableau.

En attendant le match...

Quelques minutes après le coup de sifflet final, les 13 tableaux thématiques présents sur le site sont actualisés. N’hésitez pas à les consulter avant pour voir où en sont les Bleus :

Tableaux des joueurs, des buteurs, des gardiens, des capitaines, des générations, des sélectionneurs, des matchs, des arbitres, des villes, des buts marqués par l’équipe de France, des adversaires, des affluences et la matrice des scores.
Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité