Tableaux de bord 874 après France-Bosnie

Publié le 2 septembre 2021 - Bruno Colombari

Le 39e but de Griezmann, un quatrième nul consécutif inédit en compétition, Koundé 29e Bleu expulsé, un trio de nouveaux qui porte à 918 le nombre d’internationaux et à 197 ceux qui ont débuté en compétition : les tableaux de bord sont de retour !

PNG - 5.3 ko

C’est la première fois que l’équipe de France enchaîne quatre nuls en compétition

Les séries de quatre matchs nuls consécutifs sont plutôt rares, puisqu’on en dénombre que quatre depuis 1904. La première date de la saison 1958-1959, où après la brillante Coupe du monde en Suède, l’équipe de France avait enchaîné quatre scores de parité contre l’Allemagne puis l’Italie à Colombes (2-2), à Athènes contre la Grèce (1-1) et à Colombes face à la Belgique (2-2). Mais les trois matchs à domicile étaient des amicaux.

Il a fallu attendre 1994 pour voir la deuxième, au début de l’ère Jacquet. La priorité était de retrouver une assise défensive, et après un premier nul à Bordeaux contre la République tchèque en amical (2-2, doublé de Zidane pour ses débuts), les Bleus allaient enchaîner trois 0-0 à Bratislava contre la Slovaquie, à Saint-Etienne face à la Roumanie et à Zabrze contre la Pologne, les trois fois en qualifications pour l’Euro 1996. C’était solide derrière, certes, mais ça ne rigolait pas devant.

La troisième occurrence arrive dix ans plus tard, là aussi au début d’un nouveau sélectionneur, Raymond Domenech. Alors qu’ils ont déjà concédé trois nuls en cinq matchs en début de saison, les Bleus enchaînent deux amicaux sans victoire à Saint-Denis (Pologne 0-0, Suède 1-1), puis un nouveau nul sans but contre la Suisse (0-0), toujours à Saint-Denis, et ne peuvent battre Israël à Tel Aviv, où Trezeguet est expulsé (1-1). Ces deux derniers matchs sont qualificatifs pour la Coupe du monde 2006.

La série actuelle est donc inédite puisqu’elle concerne trois matchs de phase finale (Hongrie 1-1, Portugal 2-2 et Suisse 3-3) et un autre de qualification pour la Coupe du monde 2022 (Bosnie 1-1). Espérons qu’elle n’aille pas au-delà.

JPEG - 26.7 ko

L’indice de renouvellement : 4/11

Par rapport au dernier match de l’Euro, quatre titulaires n’étaient pas alignés : Benjamin Pavard et Clément Lenglet en défense, N’Golo Kanté et Adrien Rabiot au milieu. Jules Koundé et Lucas Digne remplaçaient les deux premiers (dans un système différent, un 4-3-3 à la place d’un 3-5-2) tandis que Jordan Veretout et Thomas Lemar suppléaient les seconds. Mais cette rotation n’a pas été une réussite, puisque sur les quatre entrants, trois sont passés à travers, seul Lucas Digne se montrant à la hauteur. L’expulsion de Koundé nécessitera à minima un nouveau changement au prochain match. En attendant, Didier Deschamps a aligné à Strasbourg sa 108e composition différente, sur 118 matchs.

PNG - 5.5 ko

L’arbitre : Sandro Schärer (Suisse)

C’est un nouvel arbitre pour l’équipe de France, le 528e depuis 1904, le 30e Suisse. A noter d’ailleurs que les trois premiers matchs arbitrés par un Suisse étaient… des Suisse-France, en 1908, 1911 et 1913, tous trois joués à Genève avec H.P. Devitte au sifflet. Ça n’a pas empêché les Tricolores de l’emporter deux fois, d’ailleurs. Les deux matchs de phase finale arbitrés par un Suisse ont connu des fortunes diverses : victoire contre la Belgique en 1938 (3-1) et défaite face à l’Argentine en 1978 (1-2) avec une main controversée à l’époque (mais bien réelle) de Marius Trésor entraînant un pénalty.

Jules Koundé est le 29e international français expulsé. Le précédent était Raphaël Varane en juin 2017 contre l’Angleterre. Il y en avait eu aussi deux en 2013 (Pogba contre l’Espagne en mars, Koscielny contre l’Ukraine en novembre). Il y a aussi du beau monde dans cette liste, comme Just Fontaine, Manuel Amoros, Laurent Blanc, Marcel Desailly, Patrick Vieira, les inattendus David Trezeguet, Hugo Lloris, Yoann Gourcuff et Raphaël Varane et bien sûr Zinédine Zidane, qui partage avec Yvon Le Roux et Frank Lebœuf la particularité d’avoir été expulsé deux fois. A noter enfin qu’avec un carton rouge pour sa troisième sélection seulement, Koundé a fait aussi bien, si l’on peut dire, que Robert Péri en 1967 contre l’Allemagne ou Frédéric Déhu en 1999 contre l’Arménie, mais moins que Paul Pogba en 2013, exclu à sa deuxième sélection face à l’Espagne.

PNG - 8 ko

Le score : 1-1

C’est le 66e de l’histoire des Bleus, et désormais le match nul le plus fréquent, devant le 0-0 (64). C’est aussi le troisième de l’année 2021 après ceux contre l’Ukraine en mars et face à la Hongrie en juin. Depuis que Deschamps est sélectionneur, c’est le neuvième, dont 6 à domicile (Paraguay et Albanie 2014, Etats-Unis 2018, Turquie 2019 et donc Ukraine et Bosnie 2021). Trois autres ont été acquis à l’extérieur (Espagne 2012, Serbie 2014 et Hongrie 2021).

PNG - 7.5 ko

Le kit : premier échec pour la tenue bleu-bleu-bleu 2020

Porté 3 fois avec le kit 2020 pour 3 victoires : Galles et Kazakhstan et Croatie. Premier match nul avec cette tenue. Le maillot bleu de 2020 est tout sauf un porte chance pour les Bleus : sur 12 rencontres jouées avec depuis septembre 2020, l’équipe de France en a gagné 7, pour quatre nuls et une défaite. Vivement le modèle 2022, qu’on passe à autre chose.

JPEG - 134.5 ko
PNG - 5.5 ko

Les débutants : Veretout 916e, Tchouaméni 917e et Diaby 918e

Alors qu’il comptait quatre nouveaux joueurs sur la feuille de match (Mattéo Guendouzi sera le cinquième samedi), Didier Deschamps en a fait débuter trois à Strasbourg. Le milieu de l’AS Roma Jordan Veretout a été titularisé avant de sortir à la 54e, le Monégasque Aurélien Tchouaméni est entré après la pause et l’attaquant de Leverkusen Moussa Diaby n’a eu que le temps additionnel à se mettre sous la dent. Seul Théo Hernandez n’a pas joué.

Tchouaméni, né le 27 janvier 2000, est donc le deuxième plus jeune joueur des Bleus en activité, derrière Eduardo Camavinga (2002). Moussa Diaby est pour sa part le premier représentant de la génération 1999 (né le 7 juillet). Enfin, Jordan Veretout, né le 1er mars 1993, vient enrichir la classe d’âge de Pogba et Varane, qui compte désormais 11 représentants.

Il y a eu 197 joueurs qui ont fait leurs débuts lors d’un match de compétition (un peu plus d’un sur cinq). Depuis que Deschamps est sélectionneur, alors qu’il a lancé pas mois de 57 nouveaux joueurs, seuls 13 l’ont été lors d’un match à enjeu. Avant les trois contre la Bosnie, il y avait eu Camavinga* (Croatie, septembre 2020), Upamecano* (Suède, septembre 2020), Ikoné (Albanie, septembre 2019), Lenglet* (Andorre, juin 2019), Areola* (Allemagne, septembre 2018), Benjamin Mendy* et Mbappé (Luxembourg, mars 2017), Umtiti* (Islande, juillet 2016) et Pogba* et Varane* (Géorgie, mars 2013). Les titulaires sont repérés avec un *.

La dernière fois que trois nouveaux avaient été lancés en compétition, c’était le 11 octobre 2006 contre les Féroé à Sochaux. Raymond Domenech avait aligné d’entrée Jérémy Toulalan et Julien Escudé, alors que François Clerc était entré en fin de match.

Clas. Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Année Ordre
2 Hugo Lloris 130 11709 100% 77 31 22 2008 833
11 Antoine Griezmann 96 7031 84% 66 18 12 2014 874
13 Karim Benzema 88 5685 75% 48 24 16 2007 820
15 Paul Pogba 85 6631 87% 58 17 10 2013 868
22 Raphaël Varane 80 6821 96% 52 17 11 2013 867
51 Kylian Mbappé 49 3558 82% 32 12 5 2017 893
69 Lucas Digne 41 2612 61% 27 9 5 2014 875
98 Kingsley Coman 33 1596 45% 22 8 3 2015 883
116 Anthony Martial 28 1196 50% 20 5 3 2015 882
121 Thomas Lemar 27 1149 41% 16 8 3 2016 891
150 Presnel Kimpembe 22 1736 82% 13 8 1 2018 901
340 Léo Dubois 8 599 75% 6 1 1 2019 906
566 Jules Koundé 3 185 67% 1 2 0 2021 915
886 Jordan Veretout 1 53 100% 0 1 0 2021 916
889 Aurélien Tchouaméni 1 45 0% 0 1 0 2021 917
917 Moussa Diaby 1 1 0% 0 1 0 2021 918
PNG - 8.3 ko

Le buteur : Griezmann tout près de Platini

Même si son but contre la Bosnie, à la suite d’un coup de billard dans la défense bosnienne sur le défenseur Hadzikadunic et un sauvetage derrière la ligne du gardien Sehic, ne restera pas dans les mémoires, il compte, et c’est son 39e en sélection. C’est déjà son sixième en 2021, ce qui fait de lui le meilleur buteur tricolore cette année (devant Benzema, 4, et Giroud et Dembélé, 2) et la plupart valent cher : égalisation contre l’Ukraine en mars, but de la victoire en Bosnie à l’aller, égalisation face à la Hongrie en juin puis contre la Bosnie à Strasbourg. Il est donc désormais tout proche du total de Michel Platini (41, en 72 sélections). L’atteindra-t-il avant ou après sa centième cape ? S’il ne manque aucun match, ce qu’il fait depuis quatre ans désormais, ce sera en octobre pour éventuellement la finale de la Ligue des Nations. Jolie perspective.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
4 Antoine Griezmann 39 +1 96 0,41 1 7 4 0
6 Karim Benzema 31 0 88 0,35 0 3 7 0
19 Kylian Mbappé 17 0 49 0,35 0 1 2 0
35 Paul Pogba 11 0 85 0,13 1 0 0 0
76 Kingsley Coman 5 0 33 0,15 0 0 1 0
78 Raphaël Varane 5 0 80 0,06 0 0 0 0
96 Thomas Lemar 4 0 27 0,15 0 0 1 0
331 Anthony Martial 1 0 28 0,04 0 0 0 0

La feuille de match

Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[874] France 1-1 Bosnie

Qualifications Coupe du monde
28 juin 2021, 22h - Strasbourg, Stade de la Meinau. 21 754 spectateurs.
arbitre : Sandro Schärer (Suisse)
sélectionneur : Didier Deschamps - 118e match, 52 ans
disposition : 4–3-3

TACTIQUE
JPEG - 84 ko
BUTS
scoreminbuteurpasseur ou CPA
0-1 36e Edin Dzeko
1-1 39e Antoine Griezmann
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
1 Hugo Lloris 90     130 34 Tottenham
5 Jules Koundé 51 3 22 FC Séville
4 Raphaël Varane 90 80 28 Manchester United
3 Presnel Kimpembe 90 21 26 Paris SG
18  Lucas Digne 90      40  28  Everton
6 Paul Pogba 90   85 28 Manchester United
17  Jordan Veretout 54   1 28 AS Rome
22 Léo Dubois 36 8 26  Lyon
8 Thomas Lemar 45      26  25  Atlético Madrid
14 Aurélien Tchouaméni 45      1 21   AS Monaco
7 Antoine Griezmann 76   96 30 Atlético Madrid
20  Kingsley Coman  14     33 25  Bayern Munich
10 Kylian Mbappé 89 49 22 Paris SG
11 Moussa Diaby 1     1 22 Bayer Leverkusen
19  Karim Benzema 76     88 33 Real Madrid
9 Anthony Martial  14   28 25 Manchester United
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
16  Steve Mandanda 34 36  Marseille
23 Mike Maignan 1 25 Lille
15  Kurt Zouma 6 26 Chelsea
21  Clément Lenglet 13 26  FC Barcelone
22  Théo Hernandez 0 23  AC Milan
13 N’Golo Kanté 50 30  Chelsea
TENUE DE L’ÉQUIPE DE FRANCE
JPEG - 30.5 ko
RÉSUMÉ VIDÉO


 

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

En savoir plus

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité