Tableaux de bord 880 après Finlande-France

Publié le 17 novembre 2021 - Bruno Colombari - 1

Le retour des 50% de victoires, Mbappé dernier buteur de l’année et auteur, comme Benzema, d’une série de quatre matchs consécutifs avec au moins un but marqué, Guendouzi 921e Bleu, encore une victoire à l’extérieur pour finir l’année : les tableaux de bord vont pouvoir souffler pendant quatre mois.

PNG - 5.3 ko

C’est la première fois que l’équipe de France finit une année avec 50% de victoires

J’en avais parlé dans un article publié juste après la victoire contre l’Allemagne à l’Euro, le 15 juin 2021 : pour la première fois depuis 1905, l’équipe de France comptait 50% de victoires (435 sur 870 matchs joués). Mais ça n’avait pas duré longtemps : la série de cinq nuls consécutifs jusqu’en septembre avait fait repasser le pourcentage sous la moitié, et il a fallu logiquement attendre cinq victoires d’affilée pour l’atteindre à nouveau. C’est désormais le cas, avec 440 victoires sur 880 matchs joués. Pour franchir ce seuil pour la toute première fois, puisqu’en 1905 la première victoire suivait un nul initial contre la Belgique, il faudra remporter le prochain match, et ensuite en gagner au moins un sur deux. Ce qui ne devrait pas poser de gros problèmes : sur 41 matchs joués depuis la finale de la Coupe du monde 2018, les Bleus en ont remporté 28, pour 10 nuls et seulement 3 défaites. Soit plus de 68% de succès.

PNG - 5.5 ko

L’arbitre : Marco Guida

Cet Italien n’avais jamais arbitré les Bleus. Il est donc le 532e arbitre de l’histoire de l’équipe de France, le 49e Italien. Les plus fréquents sont Cesare Jonni (5 matchs entre 1956 et 1964), Nicola Rizzoli (5 aussi entre 2012 et 2016) et Paolo Casarin (5 toujours entre 1980 et 1986).

PNG - 7.5 ko

Le kit bleu bleu rouge

Cet ensemble lancé le 8 septembre 2020 contre la Croatie améliore ses stats à chaque match : sept victoires pour trois nuls et une défaite (contre la Finlande à domicile).

Depuis 1968, cet assemblage bicolore a connu 33 victoires (dont celles contre la Croatie en 1998, l’Italie en 2000 et l’Allemagne en 2016) pour 6 défaites (dont celles face à l’Allemagne en 2014 et au Portugal en 2016) et 12 nuls.

JPEG - 136.1 ko
PNG - 16.3 ko

Le score : 2-0

C’est une habitude contre la Finlande, puisque sur onze confrontations, les Bleus l’ont emporté quatre fois sur ce score (en 1993, 1996 et deux fois cette année), et la Finlande une fois (en 2020). Le 2-0 est le deuxième score le plus fréquent depuis 1904, avec 72 occurrences, comme le 2-1 (et derrière le 1-0). C’est la 21e fois que l’équipe de France l’emporte sur ce score à l’extérieur, et la 12e fois en compétition. Et c’est le 14e 2-0 de l’ère Deschamps, le troisième de l’année (après le Kazakhstan en mars et la Finlande en septembre).

JPEG - 21.9 ko

L’indice de renouvellement : 5/11

Même s’il avait annoncé après le match contre le Kazakhstan que les changements seraient mineurs, Didier Deschamps a renouvelé la moitié de ses joueurs de champ face à la Finlande : Coman, Lucas Hernandez, Théo Hernandez, Kanté et Benzema ont laissé place à Dubois, Zouma, Digne, Tchouaméni et Diaby. Sans grande réussite d’ailleurs puisqu’aucun de ces cinq-là, sauf sans doute Zouma, n’a livré une prestation convaincante. En faisant entrer Coman, Pavard et Benzema, Deschamps a rééquilibré son équipe, ce qui s’est vu dans la dernière demi-heure.

PNG - 17.7 ko

Les dix dernières fois où la France a joué son dernier match de l’année à l’extérieur

Depuis 2000, le bilan très positif puisqu’on compte 6 victoires pour 3 nuls et une seule défaite, dans les circonstances très particulières de novembre 2015, quatre jours seulement après les attentats de Paris.

Lorsqu’ils ont fini l’année hors des frontières nationales, les Bleus sont allés gagner en Italie (2-1 en 2012), en Angleterre (2-1 en 2010), en Allemagne (3-0 en 2003) et en Turquie (4-0 en 2000). Certes, tous ces matchs étaient amicaux, mais ce sont de belles performances. Les seules victoires en compétition datent de 2019 en Albanie (2-1) et donc de 2020 en Finlande (2-0). Les trois matchs nuls ont été concédés en Allemagne en 2017, en Ukraine en 2007 et en Australie en 2001, pour ce qui reste le déplacement le plus lointain de l’histoire des Bleus (16.800 kilomètres jusqu’à Melbourne).

JPEG - 14.9 ko

Le dernier buteur français de l’année : Kylian Mbappé

Sur les dix dernières années correspondant à la période de Deschamps sélectionneur, il est arrivé deux fois seulement que le dernier but de l’année ne soit pas marqué par un joueur français : en 2017 contre l’Allemagne à Cologne où Lars Stlindl avait égalisé à la 90e (2-2) après un doublé d’Alexandre Lacazette et en 2015, puisque les Bleus avaient perdu sans marquer à Wembley contre l’Angleterre, Wayne Rooney inscrivant le dernier but du match à la 48e (0-2). Il y a eu aussi un 0-0 contre la Côte d’Ivoire à Lens en novembre 2016.

Sinon, le dernier but le plus tardif est au crédit de Kingsley Coman, en novembre 2020 contre la Suède, au bout du temps additionnel (90e+5). Les Bleus l’avaient emporté 4-2. A l’inverse, le dernier but le plus précoce de ces dix dernières années est signé Dimitri Payet, à la 65e minute du match contre la Suède en novembre 2016 (2-1). Il restait alors 115 minutes à jouer en comptant les 90 minutes de France-Côte d’Ivoire (0-0) quatre jours plus tard.

Curieusement, les dix derniers buteurs sont tous différents.

2021 : Kylian Mbappé (Finlande, 76e)
2020 : Kingsley Coman (Suède, 90+5)
2019 : Antoine Griezmann (Albanie, 31e)
2018 : Olivier Giroud (Uruguay, 52e sp)
2017 : Alexandre Lacazette (Allemagne, 71e) -> Lars Stindl égalise à la 90e
2016 : Dimitri Payet (Suède, 65e) -> pas de but lors du dernier match de l’année contre la Côte d’Ivoire (0-0)
2015 : André-Pierre Gignac (Allemagne, 86e) -> pas de but français lors du dernier match contre l’Angleterre, 0-2, Wayne Rooney dernier buteur de l’année à la 48e
2014 : Raphaël Varane (Suède, 83e)
2013 : Mamadou Sakho (72e, Ukraine)
2012 : Bafétimbi Gomis (67e, Italie)

PNG - 8.3 ko

Les buteurs : Benzema et Mbappé, les métronomes

Auteurs d’au moins un but chacun lors des quatre derniers matchs (Belgique et Espagne en octobre, Kazakhstan et Finlande en novembre), Kylian Mbappé et Karim Benzema deviennent donc ce que j’ai appelé des métronomes, ces buteurs en série qui claquent à chacune de leurs sorties. C’est beaucoup moins facile que ça en a l’air, pour deux raisons : il faut d’abord que la France marque lors de plusieurs rencontres consécutives, et il faut que le buteur en question n’en manque aucune. Le recordman du genre est Just Fontaine avec 8 matchs en 1958, au cours desquels il a inscrit 16 buts (dont les 13 à la Coupe du monde en Suède). Michel Platini en avait enchaîné 7 en 1984, alors que Jean-Pierre Papin (en 1991) et Youri Djorkaeff (en 1995-96) en ont compté 5. Autant dire que si Benzema ou Mbappé marquent lors du prochain match en mars, ils pourraient faire aussi bien, voire mieux.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
3 Antoine Griezmann 42 0 102 0,41 1 8 5 0 874
5 Karim Benzema 36 +1 94 0,38 0 3 8 0 820
12 Kylian Mbappé 24 +1 53 0,45 0 2 2 1 893
76 Kingsley Coman 5 0 36 0,14 0 0 1 0 883
197 Benjamin Pavard 2 0 42 0,05 0 0 0 0 897
261 Dayot Upamecano 1 0 6 0,17 0 0 0 0 909
294 Kurt Zouma 1 0 11 0,09 0 0 0 0 880
328 Adrien Rabiot 1 0 24 0,04 0 0 0 0 889
PNG - 5.5 ko

Le joueur : Mattéo Guendouzi, 921e Bleu

Il lui a fallu beaucoup de patience, de longues heures passées à attendre sur le banc depuis l’automne 2019, et le dernier match de son cinquième rassemblement pour qu’enfin Mattéo Guendouzi dispute ses vingt-trois premières minutes en bleu. Pas vraiment d’occasion de briller, même s’il a beaucoup couru et s’est rendu disponible, mais l’essentiel est d’avoir eu une opportunité de se montrer dans un secteur de jeu très embouteillé, encore plus depuis le passage au 3-4-3 qui réduit les places de relayeur.

Pour le reste, cette composition d’équipe était plutôt inexpérimentée avec un trio défensif cumulant 26 sélections, contre 249 pour les trois de devant, une fois Benzema rentré en jeu. A noter qu’à sa prochaine sélection, Antoine Griezmann rejoindra Didier Deschamps (avec 103 capes), même si le temps de jeu de l’actuel sélectionneur est très supérieur à celui du Madrilène (plus de 800 minutes d’écart). Karim Benzema, qui n’a manqué aucun des 13 matchs depuis son retour en sélection, pourrait devenir centenaire en juin prochain s’il continue à ce rythme. D’ici là, il aura rejoint puis dépassé le duo Blanc-Lizarazu.

Clas. Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Année Ordre
2 Hugo Lloris 136 12249 100% 82 32 22 2008 833
9 Antoine Griezmann 102 7546 85% 71 19 12 2014 874
12 Karim Benzema 94 6085 74% 53 25 16 2007 820
43 Kylian Mbappé 53 3916 83% 36 12 5 2017 893
66 Lucas Digne 43 2792 63% 28 10 5 2014 875
68 Benjamin Pavard 42 3163 81% 31 9 2 2017 897
88 Kingsley Coman 36 1773 47% 24 9 3 2015 883
142 Adrien Rabiot 24 1742 79% 15 8 1 2016 889
249 Léo Dubois 13 813 69% 10 2 1 2019 906
289 Kurt Zouma 11 684 55% 8 2 1 2015 880
368 Jules Koundé 7 512 86% 5 2 0 2021 915
377 Aurélien Tchouaméni 7 341 43% 5 2 0 2021 917
410 Dayot Upamecano 6 452 83% 6 0 0 2020 909
469 Jordan Veretout 5 67 20% 3 2 0 2021 916
513 Moussa Diaby 4 103 25% 2 2 0 2021 918
905 Mattéo Guendouzi 1 23 0% 1 0 0 2021 921

La feuille de match

Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[880] Finlande 0-2 France

Qualifications Coupe du monde
16 novembre 2021, 21h45 - Helsinki, Olympiastadion. 31.892 spectateurs.
arbitre : Marco Guida (Italie)
sélectionneur : Didier Deschamps - 124e match, 53 ans
disposition : 3-4-3

TACTIQUE
PNG - 186.4 ko
BUTS
scoreminbuteurpasseur ou CPA
1-0 66’ Karim Benzema Kylian Mbappé
2-0 76’ Kylian Mbappé
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
1 Hugo Lloris 90     136 34 Tottenham
12 Léo Dubois 45 13 27  Lyon
2 Benjamin Pavard 45   41 25 Bayern Munich
15 Kurt Zouma 90   11 27 West Ham
3 Jules Koundé 57 7 22 FC Séville
11 Kingsley Coman 33 35 25  Bayern Munich
4 Dayot Upamecano  90     6 23 Bayern Munich
18 Lucas Digne 90     42 28 Everton
8 Aurélien Tchouaméni 90 7 21  AS Monaco
14 Adrien Rabiot 86     24 26 Juventus Turin
6  Jordan Veretout 4   4 28 AS Rome
7 Antoine Griezmann 67   102 30 Atlético Madrid
17 Mattéo Guendouzi 23 1 22 Marseille
10 Kylian Mbappé 90 53 22  Paris SG
20 Moussa Diaby 57     4 22 Bayer Leverkusen
19  Karim Benzema  33   94 33 Real Madrid
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
16 Benoît Costil 1 34  Bordeaux
23 Alphonse Areola 3 28 West Ham
5 Clément Lenglet 15 26 FC Barcelone
21 Lucas Hernandez  30  25 Bayern Munich
22  Théo Hernandez 4 24  AC Milan
13 N’Golo Kanté 51 30  Chelsea
9 Wissam Ben Yedder  16 31 AS Monaco
TENUE DE L’ÉQUIPE DE FRANCE
JPEG - 31.6 ko
RÉSUMÉ VIDÉO

Vos commentaires

  • Le 17 novembre à 14:58, par babass En réponse à : Tableaux de bord 880 après Finlande-France

    « Kingsley Coman, en novembre 2021 »
    2020 !

    Sinon, une « stat » amusante : je pense que c’est la 1ere fois - depuis le début de son mandat - que Deschamps utilisent TOUS ses joueurs de champs, lors d’une treve internationale (ou d’un tournois). (des 23, seuls les 2 gardiens remplaçants n’ont pas joué)

    On peut imaginer que le groupe au mondial est quasi connu... Les absents de cette réunion (Pogba, Varane, Kimpembe, Maignan) reprendront leur places aux dépents des remplaçants de Novembre.
    Seul le poste de piston droit semble en tout cas bien ouvert.
    Si on a trouvé le titulaire contre les équipes que la France dominera (genre en poule) avec Coman, la place de titulaire reste ouverte pour les gros matchs.
    Pavard sera là comme mascotte et comme remplaçant, mais aussi bien Dubois que Koundé il y a quelques mois n’ont pas convaincu. Et Mukiele n’a pas été rappelé.
    est ce que Deschamps suit la L1, car on peut imaginer Klaus de Lens cocher toutes les cases pour ce poste (hormis le fait qu’il ne joue pas dans un gros club)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee