Le bilan des nations européennes organisatrices

Publié le 22 janvier 2024 - Bruno Colombari - 2

L’Allemagne va organiser son deuxième championnat d’Europe, après deux Coupes du monde et une Coupe des Confédérations. En Europe, seule la France a fait mieux. Mais pour quels résultats ? Et quelles comparaisons possibles avec l’Italie, l’Espagne, l’Angleterre, les Pays-Bas, la Belgique et le Portugal ?

2 minutes de lecture

Deux phases finales de Coupe du monde, un dernier carré de Coupe d’Europe des Nations, deux championnats d’Europe et une coupe des Confédérations : la France a accueilli six compétitions internationales officielles, aucun pays européen n’a fait mieux. L’Allemagne en a déjà organisé quatre (deux Coupes du monde, un Euro et une Coupe des Confédérations) et prépare la cinquième en 2024. Elle rejoindra ainsi l’Italie et ses deux Coupes du monde, son dernier carré de championnat d’Europe des Nations, son Euro et sa Ligue des Nations.

L’Angleterre arrive ensuite avec trois compétitions. Trois, oui, puisqu’en plus de la Coupe du monde 1966 et de l’Euro 1996, je considère que l’Euro 2020 a été en grande partie un Euro anglais, puisque les Three Lions ont joué six fois sur sept à Wembley (et un quart de finale à Rome). Enfin, l’Espagne a joué un carré final de Championnat d’Europe et une Coupe du monde à la maison, alors que le Portugal et les Pays-Bas ont tous deux accueilli un Euro et une Ligue des Nations.

Trois sur six pour la France

Côté titres, à la grande différence du duo Coupe du monde-Copa América que l’Uruguay ont remporté à domicile huit fois sur huit, l’Argentine sept fois sur dix et le Brésil cinq fois sur neuf, les Européens ne sont pas si avantagés que ça en jouant à la maison. Les Bleus ont remporté trois compétitions à domicile (Euro 1984, Coupe du monde 1998 et Coupe des Confédérations 2003) mais ils en ont perdu autant (Coupe du monde 1938, Coupe d’Europe des Nations 1960 et Euro 2016). L’Italie a fait un deux sur cinq, ses succès au Mondiale 1934 et au Championnat d’Europe 1968 (victoire en finale après un match d’appui) étant moins nombreux que ses échecs en 1980 (Euro), 1990 (Coupe du monde) et 2021 (Ligue des Nations).

PNG - 52.4 kio

Les quatre autres sélections européennes n’ont pas fait mieux. L’Allemagne a certes remporté sa première Coupe du monde (1974) mais elle a échoué lors de sa deuxième (2006), comme en Coupe des Confédérations (2005) et à son premier Euro (1988). L’Espagne avait remporté son championnat d’Europe des Nations en 1964 mais était passée à travers du Mondial en 1982. Le Portugal a été tenu en échec par la Grèce, deux fois, à l’Euro 2004, et s’est rattrapé lors de la première édition de la Ligue des Nations en 2019. Enfin, les Pays-Bas sont la seule sélection européenne titrée à avoir échoué deux fois à domicile, à l’Euro 1988 comme en Ligue des Nations 2023. La Belgique, qui avait accueilli le dernier carré du Championnat d’Europe en 1972 (troisième) et qui était co-organisatrice de l’Euro 2000 (premier tour) avait échoué à chaque fois.

PNG - 42.4 kio

L’Allemagne perd à chaque fois

Si on regarde maintenant le nombre de matchs perdus lors d’une phase finale à domicile, la France et l’Allemagne font jeu égal avec quatre chacune. Avant de s’incliner contre le Portugal en finale de l’Euro 2016, les Bleus restaient pourtant sur une belle série de 21 victoires et 2 nuls depuis 1984, après des débuts timides (trois défaites en quatre rencontres en 1938 et 1960). L’Allemagne a pour sa part été battue par la RDA en 1974 (sans conséquence), par les Pays-Bas en demi-finale en 1988, par le Brésil en demi-finale encore en 2005 et par l’Italie, toujours en demi-finale, en 2006. Autrement dit, la Mannschaft a systématiquement perdu une fois quand elle a organisé une compétition. C’est bon à savoir...

L’Italie, en revanche, est quasiment imbattable à domicile, une seule défaite (contre l’Espagne en 2021) pour 13 victoires et 6 nuls. Mais celui de 1990 contre l’Argentine en demi-finale aura été fatal (élimination aux tirs au but). L’Angleterre peut se vanter d’avoir fait mieux (aucune défaite en 18 matchs), mais ça ne lui a rapporté qu’un titre, celui de 1966. En 1996 comme en 2021, les Anglais se sont inclinés aux tirs au but, face à l’Allemagne en demi et contre l’Italie en finale.

Enfin, l’Espagne, le Portugal et les Pays-Bas ont perdu deux fois à la maison, à chaque fois lors de la même compétition. Ce qui a permis aux deux premiers d’être titrés, mais pas aux troisièmes, victimes eux aussi d’une séance de tirs au but fatale contre l’Italie, en demi-finale de l’Euro 2000.

PNG - 47.6 kio

Vos commentaires

  • Le 22 janvier à 19:13, par Victor TIEU En réponse à : Le bilan des nations européennes organisatrices

    « L’Angleterre arrive ensuite avec trois compétitions.(...) puisqu’en plus de la Coupe du monde 1966 et de l’Euro 1996, je considère que l’Euro 2020 a été en grande partie un Euro anglais, puisque les Three Lions ont joué six fois sur sept à Wembley (et un huitième de finale à Rome). »

    un quart de finale à Rome ?
    https://fr.uefa.com/uefaeuro/histor...

    « L’Espagne avait remporté son championnat d’Europe des Nations en 1968 mais était passée à travers du Mondial en 1982 »
    1964 ? (Je suppose que c’est une faute de frappe)

  • Le 23 janvier à 19:31, par Bruno Colombari En réponse à : Le bilan des nations européennes organisatrices

    C’est juste. Merci pour ces remarques !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.