Où situer Henry, Giroud et Platini parmi les grands buteurs en sélection ?

Publié le 13 décembre 2020 - Bruno Colombari & Matthieu Delahais

Avec ses 51 buts en bleu, Thierry Henry est loin derrière Klose (71), Pelé (77) ou Cristiano Ronaldo (102). Mais avec aussi Giroud et Platini, l’équipe de France n’est pas si mal placée parmi les dix grandes nations et leurs 35 principaux buteurs.

Mise à jour d’un article initialement paru en octobre 2016.


Comment situer les attaquants de l’équipe de France par rapport à leurs homologues des neuf autres grandes nations (les champions du monde plus les Pays-Bas, champions d’Europe 1988 et trois fois vice-champions du monde en 1974, 1978 et 2010 et le Portugal, champion d’Europe en titre) [1].

Le record de Henry tiendra-t-il longtemps ?

En équipe de France, les grands buteurs ont longtemps stagné à un niveau très modeste [2]. Les trente buts de Just Fontaine, atteints en 1960, n’ont été dépassés par Michel Platini qu’en 1984, et le nouveau record de 41 buts a tenu jusqu’en 2007 [3]. Thierry Henry l’a porté en 2009 à 51 réalisations, et même si Olivier Giroud pointe actuellement (fin 2020) à 44 buts, il n’est pas certain qu’il sera en mesure de le dépasser avant la fin de sa carrière. Derrière, ils ne sont pas nombreux à avoir atteint ou dépassé le seuil des trente buts : on y retrouve David Trezeguet (34), Antoine Griezmann (33), Zinedine Zidane (31), Just Fontaine et Jean-Pierre Papin (30).


 

Messi va bientôt dépasser Klose

Si on compare ces statistiques à celles des meilleurs buteurs historiques des neuf autres grands, Cristiano Ronaldo, dont la carrière n’est pas terminée, a crevé le plafond des 100 buts en sélection et va établir sans doute un record mondial (actuellement de 109 buts, détenu depuis 2006 par l’Iranien Ali Daei). Pelé (77) et Miroslav Klose (71) sont loin derrière le Portugais. Messi dépassera bientôt Klose à moins qu’il tire un trait sur l’Albiceleste, mais pour l’Uruguayen Suarez (63) ce sera plus difficile. On notera le faible total de l’Italien Gigi Riva, qui tient depuis 1974 et que ni Paolo Rossi, ni Roberto Baggio ni Luca Toni n’ont atteint.

PNG - 48.1 ko

Neymar et Suarez au coude à coude

Si on regarde maintenant les joueurs actifs, on retrouve logiquement Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Luis Suarez et Olivier Giroud, déjà présents dans le précédent classement. Pour le Brésil apparaît Neymar, qui a toutes les chances de dépasser Pelé d’ici à la Coupe du monde 2022 (il lui reste 14 buts à marquer). En Allemagne, c’est Toni Kroos qui est maintenant le meilleur buteur en activité, avec 17 réalisations. C’est mieux que les 14 de Balotelli pour l’Italie, alors que côté néerlandais, Memphis Depay et Georgino Wijnaldum en sont à 21 tous les deux. Autant que l’Espagnol Sergio Ramos, qui est, rappelons-le, défenseur central. A noter aussi le très bon total d’Harry Kane, avec 32 buts en 51 capes. Sept de ces 10 joueurs comptent plus de 100 sélections.

PNG - 49.2 ko

Les Allemands en force

Listons enfin les buteurs de ces dix pays ayant atteint ou dépassé les 40 buts. Ils sont 34 dans ce cas, plus Riva qui s’est arrêté à 35. Les Allemands sont pas moins de 8 avec Klose, Gerd Müller (qui a marqué 68 buts en seulement 62 matches, et qui a donc la meilleure moyenne de buts par match de cette liste), Lucas Podolski, Jurgen Klinsmann, Rudi Völler, Karl-Heinz Rummenigge, Uwe Seeler et Michael Ballack.


 

Les Anglais placent cinq attaquants avec Wayne Rooney, Bobby Charlton, Gary Lineker, Jimmy Greaves et Michael Owen. Les Brésiliens sont eux aussi cinq avec Pelé, Neymar, Ronaldo, Romario et Zico, alors que les Néerlandais sont trois avec Robin van Persie, Klas-Jan Huntelaar et Patrick Kluivert qui ont donc fait mieux que Cruyff (33 buts), Van Basten (24) ou Gullit (17). Il y a aussi trois Argentins (Messi, Batistuta et Agüero) et donc trois Français (Henry, Platini et Giroud). C’est mieux que les Portugais (Ronaldo et Eusebio), les Espagnols (Villa et Raul) ou les Uruguayens (Suarez et Cavani).

PNG - 116.4 ko

Qu’ont-ils fait en Coupe du monde ?

Ces buteurs à quarante buts et plus, on les retrouve dans le classement des meilleurs buteurs en phase finale de la coupe du monde. Miroslav Klose est en tête depuis 2014 avec 16 buts (5 en 2002, 5 en 2006, 4 en 2010, 2 en 2014), devant Ronaldo (15), Gerd Muller 14, Pelé 12, Klinsmann 11, Lineker et Thomas Muller 10. Gabriel Batistuta a marqué 10 fois pour l’Argentine, David Villa 9 fois pour l’Espagne, tout comme le trio Baggio-Rossi-Vieri pour l’Italie. Oscar Miguez en compte 8 pour l’Uruguay, devant les 7 de Luis Suarez et de Johnny Rep pour les Pays-Bas. Leo Messi a marqué 6 fois pour l’Argentine, Harry Kane autant pour l’Angleterre, comme Neymar pour le Brésil ou Thierry Henry (3 en 1998, 3 en 2006), ce qui est beaucoup moins que les 13 de Just Fontaine en 1958 mais plus que les 5 de Platini et Zidane. S

Et ailleurs, c’est comment ?

La Hongrie n’est pas dans ce classement mais compte un joueur au-dessus de Pelé (statistiquement parlant), Ferenc Puskas et ses 84 buts en 85 matches, Sandor Kocsis arrivant juste derrière le Brésilien (75 buts en seulement 68 matches). L’Irlandais Robbie Keane a marqué 68 fois en sélection jusqu’en 2016, plus que le Polonais Robert Lewandowski (63) ou le Suédois Zlatan Ibrahimovic (62), tous deux encore en activité, comme le Bosnien Edin Dzeko (59).

JPEG - 54.2 ko

Le Soviétique Oleg Blokhine a terminé à 42 buts et son compatriote (ukrainien) Andrei Shevshenko a même fait mieux avec 48 buts (en 111 matches). On citera aussi le Camerounais Samuel Eto’o (56 buts en 118 matches), l’Allemand de l’Est Joachim Streich (55 buts en 102 capes), le Tchèque Jan Koller (55 buts en 91 sélections) ou le Danois Poul Nielsen qui a marqué 52 buts... en 38 matches, entre 1910 et 1925. [4]

La terreur Woodward

En bonus, on évoquera la mémoire de Vivian John Woodward, qui marqua la bagatelle de 73 buts pour l’équipe d’Angleterre en 53 sélections entre 1903 et 1914, ce qui en fait probablement le premier grand buteur de l’histoire du football. S’il ne figure pas dans ce palmarès, c’est que plus de la moitié de ses buts ont été marqués avec l’équipe d’Angleterre amateur (44 buts en 30 matches), dont les matches ne sont pas reconnus par la Fédération anglaise, alors qu’ils le sont par les fédérations adverses. Les Bleus ont d’ailleurs vu Woodward de près, puisqu’il leur a marqué quatre buts en 1906 (0-15), trois en 1908 (0-12) et encore quatre en 1909 (0-11).

JPEG - 42.4 ko

[1La Hongrie, vice-championne du monde 1938 et 1954 ou la Tchécoslovaquie, championne d’Europe 1976 et finaliste mondiale en 1934 et 1962 auraient pu aussi être retenues.

[3En 2008, je m’étais amusé à imaginer ce que Platini pensait du record de Henry : Dix grands moments d’Henry par Platini

[4Voir le tableau complet sur le site rsssf.com.

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

En savoir plus

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité