Michel Platini

Né le 21 juin 1955 à Jœuf, il débute chez les Bleus en 1976 et joue 72 matches jusqu’en 1987, inscrivant 41 buts. Il remporte l’Euro 84 presque à lui tout seul (9 buts en 5 matches), rafle trois Ballons d’or en 1983, 1984 et 1985, mais joue deux Coupes du monde diminué par des blessures en 1982 et 1986. Sélectionneur entre 1988 et 1992, il bâtit une équipe de contre privée de meneur de jeu axial et dotée de deux buteurs (Papin et Cantona). Vice-président du comité d’organisation de la coupe du monde 1998, il intègre ensuite la FIFA avant de devenir président de l’UEFA de 2007 à 2015.

Ce que l’on retiendra des sélectionneurs

Publié le 11 juillet 2010 - Bruno Colombari

De Michel Hidalgo à Raymond Domenech, les huit derniers sélectionneurs ont dirigé des matches inoubliables par leur qualité technique, leur intensité dramatique ou leur caractère imprévisible. Petite rétrospective en vidéo de huit moments de bonheur.

Les Bleus sans numéro 10, ça donne quoi ?

Publié le 4 novembre 2010 - Bruno Colombari

Depuis l’après-guerre, l’équipe de France n’a joué qu’une coupe du monde sans meneur de jeu. C’était en 1966 en Angleterre, et cette année-là, le Mexique et l’Uruguay avaient largement contribué à éliminer les Bleus d’entrée. Sans un joueur du niveau de Kopa, Platini ou Zidane, la France a-t-elle une chance d’aller loin ?

M’Vila dans le club des moins de 21 ans

Publié le 25 août 2010 - Bruno Colombari

Quel est le point commun entre Yann Mvila, Karim Benzema, Thierry Henry, Patrick Vieira, Dominique Rocheteau ou Michel Platini ? Tous ont été internationaux avant leurs 21 ans. Petite revue d’effectifs sur les quarante dernières années.

Ainsi finissent les sélectionneurs

Publié le 30 juin 2012 - Bruno Colombari

Laurent Blanc a donc annoncé son intention de quitter l’équipe de France au terme de son contrat de deux ans. Retour sur les vrais et faux départs des huit précédents sélectionneurs.

L’aloi des séries

Publié le 12 décembre 2010 - Bruno Colombari

Après chaque match de l’équipe de France, le site des Cahiers du football publie mes carnets de l’archiviste. La dernière fois, à l’occasion de Slovaquie-France, il était question d’une cinquième victoire d’affilée inédite pour Domenech, des débuts de Sagna en bleu et d’un retour sur l’époque lointaine (enfin, pas tant que ça) où les Bleus mettaient la leçon aux clubs allemands pendant les grandes vacances.

Trezeguet dans le top 30

Publié le 14 décembre 2010 - Bruno Colombari

Avec trente buts marqués en sélection, Trezegol rejoint Platoche, Justo et JPP. L’occasion de revenir sur un parcours moins rectiligne que celui de ses confrères...

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee