[909] France-Canada (0-0) : cette fois, Papin ne jouait pas

Publié le 10 juin 2024 - Bruno Colombari

Sous les yeux du buteur de 1986, les Bleus sont tombés en panne sèche face à une équipe canadienne agressive et pressante. A une semaine de leur entrée dans l’Euro, ça fait désordre.

2 minutes de lecture

Le résultat était-il prévisible ?

Ceux qui ont la cinquantaine ou plus se souviennent de la souffrance du premier match du Mundial 1986, quand les champions d’Europe en titre s’étaient fait une belle frayeur face à une équipe canadienne très rustique pourtant. Il avait fallu un but tardif de Papin pour éviter un nul très gênant. Dimanche soir, JPP était là, mais en tribune, et il a pu constater à quel point les Bleus 2024 sont loin d’être prêts, à une semaine de leur match contre l’Autriche à Düsseldorf. Pourtant, le 3-0 contre le Luxembourg, après une jolie deuxième mi-temps, et le 0-4 des Canadiens aux Pays-Bas auraient dû suffire pour offrir à Didier Deschamps une centième victoire depuis 2012. Mais le football est parfois farceur, et on a eu droit à une prestation très terne et le premier 0-0 depuis octobre 2020.

L’équipe est-elle en progrès ?


Non, de toute évidence. L’amélioration vue entre la première et la deuxième période du match contre le Luxembourg aurait logiquement dû se poursuivre à Bordeaux, mais malgré un bon premier quart d’heure (pas retransmis en direct pour cause de soirée électorale à rallonge), le rythme s’est progressivement ralenti au point d’inciter les Canadiens à mettre le nez à la fenêtre et même de trouver la barre de Mike Maignan sur une frappe de Liam Millar (47e) et de mettre le feu dans la surface française avec une balle de but de Jonathan David sauvée par William Saliba (79e). Les occasions tardives de Randal Kolo Muani et de Kylian Mbappé n’auront pas suffi pour arracher une petite victoire, pas vraiment méritée.

Quels sont les joueurs en vue ?

William Saliba a probablement fait son meilleur match en sélection, pour sa quinzième cape. Il mérite en tout cas d’être revu, peut-être associé à Ibrahima Konaté ou à Benjamin Pavard. N’Golo Kanté a démarré plein gaz, se créant même une occasion de but sur une ouverture d’Ousmane Dembélé, qui lui aussi a beaucoup bougé en première mi-temps. Mais les deux n’ont pas tenu sur la longueur.

Pour le reste, c’est très moyen, hormis les entrants, notamment Kingsley Coman, alors que Kylian Mbappé a placé une accélération terrible pour devancer le gardien canadien, mais a trop tricoté juste après et a fini par perdre le ballon. Sa dernière tentative a été captée par Maxime Crépeau.

Quels sont les joueurs en retrait ?

Antoine Griezmann n’a pas apporté grand chose dans ce rôle de deuxième attaquant mal taillé pour lui. il était bien plus intéressant en jouant plus bas et en orientant le jeu, surtout que ce ne sont pas les joueurs offfensifs qui manquent dans ce groupe. La rentrée de Bradley Barcola a été bien moins réussie que face au Luxembourg. Le jeune attaquant parisien a perdu quelques ballons dangereux dans son propre camp, l’obligeant à faire des fautes qui auraient pu coûter cher. Enfin, Olivier Giroud, honoré du brassard de capitaine pour son dernier match en France, a été très peu servi et a été maladroit sur les rares ballons qu’il a eu à négocier dans la surface.

Quelles attentes pour le prochain match ?

Les deux jours de repos vont sûrement faire du bien à des joueurs qui semblent fatigués et sans ressort. On comprend mieux pourquoi Didier Deschamps avait demandé un seul match amical : plus que de temps de jeu, ses joueurs ont besoin de souffler et de se préparer tranquillement. Seront-ils prêts dans une semaine, face à une Autriche qui inquiète par sa progression et son volume physique, même si elle a calé elle aussi samedi contre la Suisse (1-1). L’équipe de France a remporté le premier match de ses cinq dernières phases finales, ce qui lui a permis de sortir du premier tour sans encombre. C’est tout ce qu’on lui souhaite, mais il faudra en faire beaucoup plus que contre le Canada à Bordeaux.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dossier spécial Jeux olympiques